Embruns, ou la Marie-Antoinette de la blogosphère


J’admire Laurent Gloaguen comme un blogueur anonyme regarde de loin une icone qu’il ne sera pas. De loin.

Embruns, son nom de scène, écrit bien, provoque beaucoup, donne des leçons toujours.

En fait ce billet s’arrête là.

Car finalement, je m’en fiche un peu.

PS: je fais un lien pour qu’il stabilise sa position dans le classement WIKIO du mois prochain. C’est important pour lui. Il est stressé de voir les LEFT BLOGUEURS monter… Monter ? Monter qui ? Personne Embruns… C’est juste une expression courante.

About these ads

11 réflexions sur “Embruns, ou la Marie-Antoinette de la blogosphère”

  1. Pfff ça me fait penser au gros teigneux des collèges, ça tape fort ça provoque, et puis pfuit ça s’envole aussi vite qu’il est venu…c’est ça Embruns, une action virtuelle sur le net, rien derrière

  2. j’adore cette photo, je ne m’en lasse pas. :D

    bon sinon, on s’en fout pas mal de toute cette histoire non ?

  3. @Marie-Isabelle : oui, on s’en fout complètement. Je ne sais pas ce qu’ils ont ces temps-ci… J’ai jamais parlé du classement des left-bloggers (c’est Autheuil qui en parle) et ils partent en vrille. Procès staliniens et tutti-quanti.

  4. @M. Peut être. je crois qu’il y a bcp de provoc inutile.
    @MIP: on s’en fout pas mal, effectivement, mais EMBRUNS squatte TWITTER avec qq provoc (parfois agréables) comme moi je squatte TWITTER avec mes anti-sarkozeries
    @Laurent: stalinien, non. Je veux bien être traité de gauchisses, mais pas de stal. Merci du passage.

  5. et moi tu ne voudrais pas me mettre un lien pour que je progresse aussi dans le classement.
    pas toujours les mêmes:-))

  6. @Olympe: mieux, je t’ai mis en lien sur Sarkofrance (blog principal)
    @Nick Carraway : ben d’accord
    @Lancelot : hé hé hé (mais je n’ai pas de Rolex)

Les commentaires sont fermés.