Authueil et Edvige


L’estimé Authueil, très prompt à lancer son hameçon à "anti-sarkozystes pavloviens", en a jeté un beau hier, à propos du fichier Edvige.

1.Thèse numéro 1 : les RG n’ont pas les moyens technique et humains d’utiliser les possibilités ouvertes par le fichier EDVIGE.

J’en parlerai à mes amis allemandes, qui se souviennent de la RDA. Et, promis juré craché, j’offrirai LA VIE DES AUTRES à Authueil. Il est important que ce blogueur mesure ce que certaines dictatures ont pu faire, avec de simples fiches en carton…

"On trouve ainsi des aneries comme celle-ci, où on nous affirme que le simple fait de participer à une manifestation vous fera entrer dans le fichier. Si c’est théoriquement possible, en pratique, je vois mal comment les RG nouvelle formule arriveraient à mener à bien leur tâche."

2. Thèse numéro 1bis : le fichier sera trop gros pour que les RG puissent en renseigner tous les critères.

"on aura très rapidement un fichier Edvige totalement inutilisable, car trop gros, avec une masse trop importante de fiches "non pertinentes",

3. Thèse numéro 2: inutile de crier contre Edvige, le décret ne fait que clarifier une situation existante… (Le jour où on légalise les bavures policières, faudra pas se plaindre les gars).

"En fait, les mentions qui inquiètent (mineurs, orientation sexuelle, santé…) ne sont inscrites dans le décret que pour couvrir juridiquement ce qui existe déjà."

4. Thèse numéro 4 : "Ce n’est pas le fichier en lui-même qui pose problème, mais l’usage qui peut en être fait !"

Il faut attendre la fin du billet pour une esquisse de mea culpa :

"Cette crainte n’est pas illégitime, car ce qui est techniquement possible sera fait, forcement."

Forcément.

Sans voix, je suis.

Réflexe pavlovien, sans doute.

About these ads

18 réflexions sur “Authueil et Edvige

  1. Ce n’est pas un hameçon, juste un type de droite, fort sympathique par ailleurs, mais qui oublie qu’il n’est pas obligé de ne pas prendre de recul.

  2. Premier point, la France n’est pas la RDA. Ou alors on ne vis pas dans le même pays :)

    Deuxième point, le décret de 1991 sur le fichier des RG était légal, celui de 2008 est passé devant le conseil d’Etat.
    Que je sache, les bavures policières n’ont jamais été légales.

    Là, tu es au degré zéro de l’argumentation !

  3. authueil: je ne fais pas de juridisme. Je critique tes remarques "formelles" sur EDVIG. Je pense qu’au fonds de toi, tu es trop humaniste pour croire à ta propre argumentation…

  4. fichier trop gros… ahhhh… ça c’est de l’argumentaire béton… quanf je vois (c’est mon taf) ce que peuvent traiter en terme de volumes des outils grand public comme Oracle… ça me laisse sans voix

  5. Dans l’état actuel des diverses instances de contrôle (en termes de pouvoirs et de capacités d’application de ceux-ci), ici la CNIL par ex., les arguments d’Authueil sont creux. Comment peut-on faire confiance en cette pute d’Edvige dans la République bananière de France ?
    Autrement dit, les hypothèses de départ sont tout autant discutables que la thèse (genre si tu n’as rien à te reprocher, nul besoin de t’offusquer) est farfelue.

    Enfin, on verra bien ce que le Conseil d’État dira.

  6. @marc
    Oui c’est faire preuve au mieux de naïveté, au pire de mauvaise foi que d’invoquer ce genre d’argument. Surtout de la part d’un pilier du web 2.0… hi hi.

  7. Maintenant Autheuil va polémiquer et dire que les gauchisses se croient en RDA et sont paranoïaques, sauf que, ces fichiers sont existants depuis belle lurette, on officialise certes une base de données savamment riche, mais combien de données alors ne sont pas protégées par la CNIL ?

    Il suffit juste de faire une demande concernant nos données à la CNIL, on serait épatés de trouver tout ce qui a été récolté sur notre dos ;-)
    Sans compter bien évidemment les FAI..mais il y aurait tant à dire !

    Merci Juan d’avoir fait un tel billet.

  8. La taille du fichier n’est en rien un argument valable. Je suis bien placé aussi pour savoir ce qu’on peut mouliner (et à quelle vitesse) sur des fiches de bases de données très volumineux et extrêmement complexes.

    Second point : la CNIL, autorité de surveillance de ce type d’activité, n’a pas les moyens de sa mission. C’est son président lui-même qui le clame haut et fort. Et pourtant, c’est loin d’être un gauchiste.

    Donc : possibilités illimitées, aucun garde-fou, et il faudrait ne rien dire ?

  9. Marc, la question n’est pas la capacité de traitement informatique, mais le temps humain pour le mettre à jour. As-tu déjà tenu un fichier un peu important ?

    On y passe un temps fou, parce qu’un fichier n’est utile que si on est certain de la validité de son contenu. Si à chaque fiche que l’on consulte, on est obligé de vérifier si elle est bien à jour, c’est mission impossible.

    Entre les gens qui décèdent, qui se marient (et changent de nom pour les femmes), qui déménagent, changent de job, de numéro de téléphone, ça fait beaucoup de petite bricoles qui ne se font pas automatiquement.

    Jon, quand je lis une phrase comme ça "cette pute d’Edvige dans la République bananière de France ", je me dis que j’ai affaire à un militant, ce qui discrédite totalement le reste du propos !

  10. Authueil, un militant en colère n’a pas forcément de logique binaire.
    Contrairement à ce que tu en dis pour me discréditer pour le coup.

  11. Excellent billet. Celui d’Authueil, que j’ai croisé hier de très bonne humeur, fait froid dans le dos.

  12. « Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes
    Je n’ai rien dit
    Je n’étais pas communiste.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les sociaux-démocrates
    Je n’ai rien dit
    Je n’étais pas social-démocrate.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes
    Je n’ai rien dit
    Je n’étais pas syndicaliste.
    Lorsqu’ils sont venus chercher les catholiques
    Je n’ai rien dit
    Je n’étais pas catholique.
    Lorsqu’ils sont venus
    chercher les juifs
    Je n’ai rien dit
    Je n’étais pas juif.
    Puis ils sont venus me chercher
    Et il ne restait plus personne pour protester. »

  13. Ping : Authueil, Edvige et la tentation pavlovienne « Les coulisses de Sarkofrance

  14. Ping : Du sarkozysme pavlovien… | le pavé

Les commentaires sont fermés.