J’ai retrouvé Sarkozy


Jeudi soir à Lille, Nicolas Sarkozy était ignoble comme en 2007. J’ai retrouvé le candidat honni, en pire. En pire car il n’y avait plus d’idées. Ses annonces n’étaient plus crédibles puisqu’il aurait pu les appliquer avant.

Mais il avait conservé les intonations, les appels au peuple, le timbre était à peine changé.

—–

En réfléchissant, en réécoutant, j’ai trouvé une autre sacrée différence. Ce Sarkozy-là, celui de 2012, ne cherchait plus à me "trianguler", à extraire quelques références gauchistes ou à proposer quelques mesures quasi-contraires à son camp pour tenter de séduire l’autre bord.

Ce Sarkozy était plus fidèle à celui du quinquennat. Il m’avait désigné comme son ennemi, l’adversaire qualifié d’anti-France. Il avait clivé contre l’assistanat, les pauvres contre les très pauvres.

Ses accents sur le "peuple de France" étaient mal placés et presque détestables.

J’avais retrouvé Sarkozy.

Enfin.

About these ads

16 réflexions sur “J’ai retrouvé Sarkozy”

  1. En 2007 beaucoup avaient déjà compris que ce type là ne reculerait devant rien pour arriver à ses fins : être président de la république , un point c’est tout . Le reste , la chasse sur les terres du FN n’était qu’un moyen parmi tant d’autres pour nous enfumer . Par contre je n’ai jamais vu la moindre allusion à quelque idée de gauche , son ambition était plutôt de "casser l’esprit de 68" !
    Aujourd’hui n’est qu’une répétition de ce qui a marché et risque de marcher encore . Il reprend le même tempo , les mêmes thèmes dégoulinant de défense de ceux qui se lèvent tôt ,d’un peuple contre un autre .Il n’a cessé pendant 5 ans ( et même avant) de taper sur les "racailles" , les assistés , les chômeurs , les RSistes , les assistés , les immigrés , les immigrés délinquants ( autre catégorie que l’UMP vient d’inventer pour la bonne cause)
    Je ne peux plus le regarder sans voir un petit garçon au sourire mièvre qui prépare ses coups en douce , Hypocrite et sournois il fait semblant de s’excuser alors qu’il ne’n a rien à foutre et de plus il est prêt à recommencer : ses nombreux déplacements au pas de course le prouvent , il dilapide allègrement le fric de sa campagne . Peu importe il y aura bien quelqu’un pour arrondir ses comptes en douce !
    Il joue les caliméro , il accuse , il ment comme il respire , il promet tout et son contraire , reprenant d’une main ce qu’il a donné de l’autre , faisant croire qu’il fait un cadeau alors qu’il pique dans la poche des plus pauvres . Et demain ce sera le contraire !
    Sarkozy n’a pas changé , il me donne toujours autant la gerbe , je ne l’ai pas retrouvé , je préférerais mille fois le perdre !

    1. genre "pervers narcissique" quoi.

      Rien n’est de sa faute, jamais une excuse (réelle hein, pas feinte), aucune remise en question, violence de propos, colères, dénigrement, injonctions contradictoires, sadisme, égocentrisme, besoin d’être admiré, il est le centre du monde, il ment comme il respire, etc….bref perversion narcissique. Ces personnes là sont dangereuses et n’existent que dans la souffrance qu’ils infligent. Ils sont les seul à souffrir, se plaignent tout le temps, sont des victimes permanentes, sont dans le déni, n’ont aucune empathie.

  2. C’est bien une mentalité hypocrite du bourgeois qu’il a toujours été. ces gens-là ne changent jamais, ou alors en pire. Dehors le Hongrois ! Oui, il reste pour moi un Hongrois tandis qu’il se croit plus ici chez lui que moi chez moi, alors que mes grands pères et mon père ont défendus le territoir national en 14/18 et 39/45, alors que ses parents étaient dans l’autre camp et que son père s’est engagé en 47 dans la légion pour devenir Français et s’est fait réformé bidon pour ne pas se retrouver en indochine, mais a conservé néanmoins la nationalité. Son fils n’est rioen d’autre qu’un usurpateur et n’a jamais été mon président. ARAMIS

    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/sale-temps-pour-les-faisans-687851

  3. Et que dire de Guaino faisant du charme aux électeurs du front national dans l’émission des "paroles et des actes" …..combien de fois a t-il dit mielleusement…vous avez raison Mme Le Pen….mais vous ne vous y prenez pas de la bonne façon….?
    Je me demande ce que Sarkozy prépare pour destabiliser Hollande…car le bonhomme doit bouillir face au flegme de ce dernier…

  4. C’est vrai après tout il est français depuis peu, son père est encore de nationalité Hongroise je crois. Il devrait remercier notre belle République qui lui a permis d’être un président issue de l’immigration au bout d’une génération seulement, au lieu de passer son temps à essayer de la détruire.

  5. Je m’étonne que tu n’aies pas commenté le fait que Marine la fantassine a été évincée de la course à la présidentielle. N’est-ce pas quelque peu strange ? Sarko espère t-il que les voix qui se destinaient au F’Haine soient reportées sur l’UMP qui fait du simili-F’Haine ?
    Où vont aller ces voix d’ailleurs ? Il me semble que ce n’est pas une info anodine !

    1. Après tant d’années d’engagement politique à gauche, je ne peux plus supporter de le voir ou de l’entendre . Dans ce qui était retransmis de son meeting à Lille je n’ai perçu que d’ignobles mensonges. Ignoble, c’est le mot juste qu’à employé Juan pour le qualifier. Mon épouse a éteint le poste pour m’éviter un malaise cardiaque. Vous qui êtes encore jeunes faites tous vos efforts pour que la fin de ma vie soit acceptable!
      Virez-moi cet ignoble démagogue!
      Merci d’avance.

  6. Il faudra(it) qu’il soir sorti dès le premier tour. On voit à sa tête d’assassin qu’il est ignoble en son for intérieur. Son apparence haineuse sème une peur diffuse dans bien des esprits simples et fragiles comme ceux que je cotoie tous les jours dans le monde inaudible des EXCLUS ! Un gringalet qui cherche constamment la bagarre, rien de plus imprévisible et dangereux !

  7. Jamais un homme politique n’aura à ce point bafoué les valeurs qu’il avait pour mission de défendre.
    Beaucoup de démocrates ont peur. l’enjeu de la présidentielle prochaine c’est tout simplement la pérénité de la République. La droite issue de 1945 se meurt sous nos yeux ! Nous assistons à la naissance d’une ultra droite capable de lancer des ponts vers 34 et 40.
    34 les boucs émissaires
    40 lâcheté et collaboration
    Que cette droite renaisse voilà qui a de quoi faire peur

Les commentaires sont fermés.