Florilège de bêtises entendues sur #Hollande2012


Dans cette campagne, on entend de tout, vraiment de tout. Comme elle peine à s’ancrer sur les idées – l’un des principaux candidats, Sarkozy,  n’en ayant pas – elle s’attarde sur le vide des images et des impressions. Ce n’est pas rien, mais c’est terrible. Voici quatre remarques, parmi d’autres, que j’ai entendu ces dernières heures sur François Hollande.

« Il n’est pas assez à gauche puisqu’il est allé à Londres rencontrer des banquiers. » Cette maxime est aussi stupide que de douter de la gauchitude de Jean-Luc Mélenchon quand il sert la main de Serge Dassault.

« Hollande préfère un impôt moral mais inefficace« . Cette caricature a été répétée jeudi soir par David Pujadas quand François Hollande détaillait sa proposition de taxer à 75% la part des revenus annuels au-delà d’un million d’euro. Le candidat socialiste expliquait tranquillement que cette mesure n’est pas là pour résoudre les déficits.

« Sur France 2, François Hollande se contente de défendre son programme« . C’était le titre du Monde, hier. C’était presque factuel, et dommage en même temps. Le journaliste avait l’air de regretter la chose. Comme Pujadas en séance, qui s’agaça de n’avoir de formules choc de la part du candidat socialiste. Hollande décrivait des mesures et un raisonnement. Il fallait parfois disposer de plus de trois neurones actifs pour les comprendre.

« Hollande est mou« . C’est l’argument le plus improbable, le plus infantile. Il est martelé. Si Pierre Mendès-France était encore parmi nous et candidat dans cette élection, il aurait déjà été découpé, haché, oublié, massacré. PMF avait le timbre de la voix un peu plat, il développait ses arguments à une époque pourtant marquée par les tribuns de toutes natures. De nos jours, alors que nous sommes abreuvés d’information, rares sont les commentateurs qui acceptent de prendre le temps de comprendre la complexité du monde et des arguments. Il leur faut des tribuns qui posent leurs couilles sur la table comme vestiges ou témoignages de leur force. C’est débile, stupide, infantile. Cela ne sert à rien, ne garantit rien, ne protège de rien.

 

Les 22 avril et 6 mai prochain, il n’est pas impossible de voter intelligent.

 

 

 

About these ads

25 réflexions sur “ Florilège de bêtises entendues sur #Hollande2012 ”

  1. Les journalistes aiment les voyous, en france l’ égo des journalistes me semble immense, les gros égos aiment les voyous qu’ils considèrent plus intéressants . Ils ont l’air d’aimer la bagare. C’est malheureux parce que c’est au détriment des lecteurs. François Hollande est beaucuop trop bien pour eux, il n’a pas de squelettes dans son placard? horreur nous n’auront rien à dire sur lui.

  2. les journalistes aiment bien qu’on leur mâche le boulot
    sinon, pourquoi faudrait-il fournir un dossier de presse pour qu’ils parlent de quelque chose ?

  3. Très bon billet Juan.Mais n’est-ce pas le résultat de médias de radio e, télés ,abrutissantes les unes plus que les autres.Avec des émission de télé ou radio réalité,du style kolanta et autres.je ne connais pas la plupart de ces émissions ,je boycotte beaucoup.J entends et vois parfois les commentaires autour de moi.j’ai six petits enfants,je sais malheureusement,hélas ce qu’ils regardent et m’en font part.Je pense que l’on a malheureusement la société ,les hommes politiques,les journalistes que l’on mérite d’ou les déceptions en ce qui concerne notre période.Il est temps que l’on remédie à ça au plus vite si l’on ne veut pas sombrer encore plus.

  4. Vous la sentez l’efficacité des impôts et des taxes de Sarkozy les pauvres , hein vous la sentez ?

    Les journaleux ou plutôt les animateurs de JT aiment le gore , le saignant, le petit mot ou la petite phrase qui va tourner en boucle pour alimenter leur moulin à décérébrer . Et quand on parle de crise alors là ils sont dans leur élément . Tous les jours un tsunami , un tremblement de terre , un avion qui s’écrase , un car qui fait des dizaines d’enfants morts , là ils sont à l’aise , là ils jouissent car ils peuvent en faire des éditions spéciales à répétition .

    C’est ce qu’ils ont fait pendant 5 ans , analysant une à une toutes les crottes que nous faisait le roi en l’enveloppant bien soigneusement dans un commentaire doré pour nous l’exposer à la figure , de préférence au moment du déjeuner ou du diner ,Beurk !

    Mais il ne faut pas leur en vouloir , ils n’avaient que ça à se mettre sous la dent , à part bien sûr s’adonner à leur plaisir favori , se foutre de la tronche de la perdante des élections de 2007 ! Ah ils sont très forts quand il s’agit de s’acharner sur ceux qu’ils n’aiment pas .

    Je ne sais pas si c’est une vue de mon esprit mais j’ai la nette impression qu’on ne traite pas de la même manière tous les candidats . Aux uns les réflexions acerbes , les questions difficiles , l’explication coupée au milieu d’une phrase par une autre question qui n’a rien à voir et aux autres les questions mièvres du style « comment allez-vous? » ou un temps infini laissé pour des considérations personnelles dont tout le monde se fout !

    Quand je pense qu’un certain Copé , l’homo au rictus , disait que les médias étaient à gauche ! Qu’est-ce que ce serait s’ils étaient à droite !

    Et puis si François Hollande est mou , alors Sarkozy est dégoulinant de bassesses , de mièvreries , de mensonges et de faux-fuyants . Mais ils veulent à tout prix ( c’est dans leurs gènes) nous montrer qu’il y a dans tout ce qu’il dit ou fait la marque du Génie ! Car Sarkozy lave plus blanc , plus que Marine Le Pen ! La pub et la réclame ont pris le dessus sur l’intelligence et l’explication !

    1. Au-delà du ressenti qui transparait de ce propos, on pourrait dire  » houlà ! Populiste tout ça… ». Cependant j’y adhère totalement.

      1. @Libert , si « populiste » veut dire exprimer avec ses mots ce que ressent ou pense bien modestement un pauvre hère ( solitaire) faisant parti d’un peuple , alors ça me va ! Merci d’adhérer ;
        @Margot32 et Cethotale , je suis rouge de confusion ( comme mes idées)
        @Didier Goux , .Personnellement je n’ai pas besoin de savoir à qui ou à quoi adhèrent les journalistes , je parle juste de ce que je ressens et de ce que je vois et entends . Je n’ai d’ailleurs jamais pu trouver une seule statistique prouvant que 80% des journalistes étaient de gauche mais comme vous dites , si ça vous arrange …

        1. Ah mais c’est que ça ne m’arrange pas du tout, dans la mesure où je suis journaliste et que je fais partie des autres 20 % !

  5. C’est tout de même curieux, cette obstination à présenter les journalistes comme étant à la botte du pouvoir actuel, alors que 80 % d’entre eux, au bas mot, se revendiquent de gauche voire d’extrême gauche. Et que, depuis trois mois, la quasi totalité des journaux se comportent comme si Hollande était déjà à l’Élysée.

    Enfin, bon : chacun voit ce qui l’arrange, hein ?

  6. Coup de Grisou vous avez un don rare pour mettre les mots justes sur ma pensée…ce que je suis bien incapable de faire moi-même!
    Bravo pour tous vos commentaires si réfléchis…

  7. La confusion sur Mélenchon/Dassault entre sert et serre (la main) est volontaire ? :p

  8. Coup de Grisou a raison, comme d’habitude. Les journalistes télévisiion ne marchent qu’au scoop et le petite phrase. Et surtout ne pas donner le temps à la personne en face, de lui permettre de développer – c’est toujours ça de pris sur le « temps imparti », pas vrai? Quant à Copé, n’est-ce-pas lui qui avait commis un « livre » dont le titre était « fini la langue de bois »…la sienne évidemment. Ce type est encore pire que NS, attention à 2017.

  9. Bravo pour le rappel, ne nous laissons pas avoir par cette droite et ces journalistes à sa solde, cela ne serra pas facile
    mais gardon espoir, cela me rappelle 1981.

  10. Moi ce qui m’étonne Juan, c’est que vous, écologiste dans l’âme, n’ayez pas relevé ceci :

    « Je ne fermerai qu’une centrale : Fessenheim. La suite, ce sera aux suivants de décider »

    Il aurait dit : Après moi le déluge, je m’en lave les mains, les autres s’en occuperont, cela aurait été aussi clair.

    Quel courage ! Quel sens des responsabilités !

    La semaine même où un séisme 6.9 a encore eu lieu au Japon et dont d’ailleurs absolument personne n’a parlé.

  11. Actuellement on assiste à de la désinformation….alors peut-on encore parler de journalisme !
    Je ne sais plus quelle chaîne regardée…. je zappe !

    Les journalistes éructent conte Le Pen et se couchent littéralement devant les UMPistes tenant les mêmes propos….
    Mais devant tant de mauvaise foi et de manipulation comment trouver le mot juste pour clouer le bec à tout ce petit monde….
    Le calme et la distance de Hollande sont peut-être la solution…..

  12. regardez les Italiens, qui avaient voté pour celui qui avait (présumément) la plus grosse…

    on demande aux homme politiques d’être précis, dès qu’ils essaient de l’être, on les taxe d’ennuyeux, donc on les coupe et pour finir, on les trouve flous…

    et tout à fait d’accord avec sylvie, j’aimerais que les journalistes fassent preuve de la même brutalité avec Sarko qu’avec Marine Le Pen!

  13. Et ben vous êtes encore en train de vous plaindre que personne ne reconnait le génie que vous prétez à Hollande… Toujours pas de remise en question sur le choix de ce candidat alors ?

    En tout cas Jean Luc Mélenchon peut bien serrer des mains, il n’a pas un double discours sur la finance lui. Quand il dit que la finance ne s’est jamais aussi bien portée que sous des gouvernements socialistes, il le dit à la City siège européen de la spéculation !!!

    1. « Quand il dit que la finance ne s’est jamais aussi bien portée que sous des gouvernements socialistes, il le dit à la City siège européen de la spéculation !!! » . C’est vrai que ça c’est un argument qui fait beaucoup avancer les choses !

      Prendre ce qui s’est passé avant pour expliquer ce qui pourrait « éventuellement » arriver juste pour faire peur c’est exactement ce que vient de faire Sarkozy aujourd’hui avec ses éternelles 35h , l’époque Jospin , et même Mitterrand en 1981 !

      Ici personne n’a jamais dit qu’Hollande était un génie . Certain(e)s voteront pour lui au premier tour ,et alors ? Est-ce un crime , une trahison , un manque de lucidité ou autre tare ?

      Il y a des jours où je me demande si certains trolls ne se sont pas déguisé en supporters de Mélenchon .

      Descendre l’autre pour avoir raison , essayer de diviser plutôt que de réunir , dire c’est moi le meilleur vous êtes tous des cons , ça me rappelle quelqu’un qui nous fait ce numéro depuis 5 ans !

      Et si tout à coup on venait à vous reprocher que Mélenchon était autrefois au parti socialiste , c’est à dire celui qui selon vous est responsable de tous les maux de la terre ,vous diriez quoi ? Tout cela n’est que de la politique de caniveau et surtout improductive et clivante !

      Mais si vous voulez encore Sarkozy pour 5 ans , continuez à penser que c’est Mélenchon ou le chaos ! Je suis même certain que lui-même ne le dit pas et surtout ne le pense pas !

  14. bientôt sur les coulisses de Juan : dis-moi pour qui tu votes, je te dirai si tu peux poster un
    commentaire !

  15. @coup de grisou : je ne suis pas un troll de Mélenchon qu’est ce que c’est que cette mentalité à étiqueter les gens pour ne pas entendre leurs arguments… De plus mon argument ne fait certainement pas avancer les choses pour vous mais la vérité surement !

    Hollande est allé rassurer la City sur son prochain supposé quinquennat en parlant du passé c’est un fait et je n’essais de faire peur à personne, seulement de dire que si ça embête les gens qu’il ait dit cela c’est qu’il y a des raison contrairement à ce que dit Juan.

    Maintenant sur la teneur générale de vos propos, sachez que ce que je reproche à Juan et à d’autres, c’est de tenir un discours presque paranoiaque sur Hollande (si on ne l’aime pas c’est qu’on n’a rien compris ou alors qu’on est du mauvais côté) alors qu’il faut s’en prendre directement à ce monsieur et à ceux qui ont voté pour lui à la primaire s’il ne suscite aucune adhésion franche.

    Je n’ai pas défendu que Mélenchon sur ce blog. Bayrou aussi a déjà suscité une adhésion – si modeste soit-elle – car lui aussi arrive à développer une ambition pour la France (qu’on soit d’accord ou pas avec). Hollande ne suscite que des « si vous ne votez pas pour lui c’est 5 ans de plus avec l’autre ». Merci de votre litanie mais enfin demandez vous pourquoi les socialistes et leur sympathisant si prompts à définir l’intérêt général de la France votent à l’unisson pour un candidat qui ne suscite pas l’adhésion, à la limite un vote utile. Elle est la votre démocratie moderne ? Non merci.

    1. @Ed , bon OK j’entends vos arguments que j’avais peut-être mal compris , mais l’explication portait peut-être à confusion , excusez-moi .

      Je ne suis pas un fan de Hollande , je ne suis pas au PS non plus , je ne sais pas encore pour qui je voterai au premier tour et je l’ai déjà dit . Mais ce que je reproche à certains militants de Mélenchon c’est de présenter les choses ainsi : »c’est lui ou le chaos » .
      D’ailleurs ce sont les français qui décideront et nous n’avons pas à décider à leur place à quel niveau de « gauchitude » ils se situeront .

      Tout ce que je regrette le plus profondément c’est cette guerre de tranchées entre partisans ou non de Hollande et de Mélenchon . Il y aurait un vrai homme de gauche et il y a aurait un faux ! Ca me gave d’entendre ça car derrière il y a des militants et même des responsables qui ne sont pas tous des cons ou des vendus .

      Il y a d’ailleurs autant d’expression de gauche qu’il y a d’individus . On pourrait se retrouver sur certains points et se déchirer sur d’autres ce qui ne fait de chacun l’imbécile de l’autre .
      A un moment il faut bien mettre sur la table tout ce qui nous rassemble sinon rien ne sert à rien et il n’y à qu’à laisser les choses en l’état .

  16. Je souhaiterais rebondir sur le terme de « mou » concernant François Hollande. Je suis de gauche et encore aujourd’hui je ne sais pas si je voterais pour lui au 2ème tour (au 1er tour j’ai déjà choisi quelqu’un d’autre). Je suis désolée de le dire mais il lui manque du charisme ! Même quand on le voit en tribune à faire son show, on a du mal à y croire, et c’est là le problème. Les idées qu’il véhicule ne vont pas assez loin. Nous avons besoin d’un leader avec des idées fortes, voire qui vont à contre-courant du système ou de l’Europe. Or, François hollande me fais penser à un beni oui-oui. Je le vois déjà tenter de renégocier un traité avec Angela Merkel, ou les autres membres de l’Europe, et puis revenir la qu… basse, en disant « ils ont pas vouluuu….j’ai rien pu faire ! ». Moi ce que je veux c’est un chef qui met le poing sur la table ! Je veux un chef qui dira : « je vais faire ce que je peux pour faire infléchir Maastrich sur tel et tel problème, et s’ils ne veulent rien entendre alors j’agirais, en mon âme et conscience, même s’il s’agit d’avoir tout le monde à dos, il en va de l’avenir de mon pays ! » Voilà ce que je veux, une sorte de 2ème Churchill. Mitterand était de ces hommes-là, Melanchon aurait ce courage.. mais pas Hollande.

Les commentaires sont fermés.