Bastille Day, 6 mai 2012.


Hier soir, sans attendre le discours de François Hollande à Tulle, nous sommes partis pour la Bastille. J’ai raté le rendez-vous de mes copains blogueuses et blogueurs devant la Banque de France (sic!). Je ne suis pas allé rejoindre l’équipe Web de François Hollande. Je devais reprendre une activité normale. Je voulais surtout voir cette fête avec un regard familial. comme si la chose n’était pas réelle tant qu’elle n’était pas vécue en famille.

A la Bastille, que de monde, que de joie, que de drapeaux. Mon fils de 11 ans ne comprenait qu’imparfaitement l’enthousiasme. J’avais exactement son âge le 10 mai 1981, et exactement son incompréhension. Après tout, la vie est longue pour les victoires, pensait-il.

Non, la vie est courte. De septennat en quinquennat, je n’avais jamais connu de Bastille Day depuis 1988.

About these ads

9 réflexions sur “ Bastille Day, 6 mai 2012. ”

  1. moi aussi j’y étais……émue aux larmes. je ne suis pas une accro des meetings, manifs et autres démonstrations…mais là il le fallait! j’ai connu 1981, 26 ans à l’époque, mais soit j’étais une gourde, soit aveugle, mais je n’avais pas sentie ce soulagement, ce sentiment de libération, cette joie d’être enfin débarrassée…..je sais que MA vie ne sera surement pas mieux, mais si ce sentiment d’injustice, d’impunité, de dégout que je trimbalais ne ma vrille plus……QUELLE VICTOIRE!!!! merci à toi aussi Juan.

  2. J’ai connu le 10 mai 1981, j’étais à Paris…nous étions joyeux et insouciants.
    Mais là, il s’agit d’autre chose (j’ai vieilli aussi ) : un mélange d’émotion, de joie, de soulagement mais aussi d’ extrême lucidité….j’ai eu l’impression de retrouver ma place…comme si Sarkozy m’avait expatriée pendant cinq ans

  3. J’habite vraiment trop loin de La Bastille (425km) et moi je n’ai pas d’avion ni de motards pour m’accompagner .
    Alors hier soir on a fait « normalement » la fête avec des amis ..de combat ! Et comme dit Aramis , hier soir « ça faisait du bien » !
    Dans notre ville ( 10000h) F.Hollande est arrivé en tête avec 59% des voix et ça aussi ça nous a mis en train !
    Demain je pourrai défier l’arrogance de ceux qui n’oseront plus me traiter « d’assisté » , et ça , ça fait un bien immense , un énorme soulagement . C’est déjà ça .

  4. J’ai pris mon fils dans mes bras, j’ai dansé dans la cuisine, j’ai embrassé ma fille et mon mari.
    J’ai dis à mes enfants: Soyez fiers d’être français!
    Mon fils m’a dit: cela fait très longtemps que je ne m’étais pas senti fier comme cela!
    Et puis, on a vu Hollande et tous ceux qui voulaient le toucher, l’embrasser, comme si c’était Cloclo!
    Et tous ces gens, toutes ces couleurs, tous ces drapeaux!
    Tous ces jeunes qui pouvaient, de banlieue et d’ailleurs enfin faire la fête sans qu’ils soient traités de délinquants ou de terroristes ou casseurs!
    Merci, Peuple de France!
    Merci Nous!
    Vive Hollande!
    Vive la République! Enfin!

  5. Quel bonheur de revivre une telle victoire.
    En 1981, j’étais au travail, poste de 13 à 21 heures en Industrie Chimique.
    En plus de cette campagne, un copain de l’équipe s’était suicidé et venait d’être enterré. Vous imaginez l’ambiance.

    Et puis, 20 heures…
    La radio nous annonce la nouvelle. Cris de joie, sifflets vapeur dans l’usine, le rire en sortant. Le bonheur, quoi, tout simplement.

    J’ai revécu cette émotion hier soir avec en tête tout ce que nous allons vivre dans l’avenir, avec quelques mots d’ordre du genre : Justice, Respect, Efforts partagés…
    Tout ne va pas être facile, mais nous y serons tous.

    Alors Juan, l’aventure est loin d’être terminée. La Justice de notre pays doit nous éclairer sur ces scandales qui émaillé les années que nous venons de subir et prononcer les condamnations des fauteurs, quels qu’il soient. Et puis, notre nouvel élu s’est engagé, nous l’avons soutenu et il nous est nécessaire de manifester ce qui ne nous convient pas comme ce qui nous convient.

    Mais avant, il nous faut savourer cette victoire due à un Homme que nous avons appris à découvrir duranr cette année de campagne. On le disait mou, sans grand charisme, il s’est révélé tout autre et surtout, un Homme Juste, c’est là l’important.

    A tout à l’heure, Juan et vous autres les amis de lecture.

  6. Lundi 7 mai 2012 :

    Législatives : un député UMP veut un « rapprochement » avec le FN.

    Cela n’aura guère traîné. Au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy à la présidentielle, Jean-Paul Garraud, député UMP de la Gironde et membre de la Droite populaire, a été le premier lundi à poser publiquement la question du « rapprochement » avec le Front national, en se demandant s’il fallait devenir « pragmatique » ou rester « dans les blocages idéologiques ».

    « De nombreuses questions se posent qu’il va falloir trancher rapidement et qui tournent autour de la recomposition de la droite », écrit Jean-Paul Garraud, membre de l’aile droite de l’UMP, dans un texte intitulé « La défaite de Nicolas Sarkozy : analyse d’un scrutin », rendu public lundi.

    « Une majorité des électeurs de l’UMP et des électeurs du FN veulent un rapprochement. Qu’est-ce qui est le plus important pour la France ? Cette question, seule, doit nous guider. On devient pragmatique ou on reste dans les blocages idéologiques ? », demande-t-il, en indiquant que la Droite populaire « a un rôle important à jouer ».

    Selon Jean-Paul Garraud, « le pays est majoritairement à droite » mais « il existe un risque majeur de voir cependant tous les pouvoirs entre les mains de la gauche à la faveur de triangulaires mortifères pour la droite lors des prochaines législatives ».

    « Qu’on le veuille ou non, la dynamique est sur le FN depuis 2002 » et « aujourd’hui, il représente près de 20% de l’électorat, sans aucune représentation nationale », poursuit le secrétaire national de l’UMP à la Justice.

    Enfin, « la gauche n’a aucune leçon de morale à nous donner, elle qui, sans état d’âme, s’allie avec des extrémistes révolutionnaires patentés », déclare le député.

    http://www.francesoir.fr/actualite/politique/legislatives-un-depute-ump-veut-un-rapprochement-avec-le-fn-221791.html

  7. C’est une honte tous ces drapeaux étrangers!! on peut etre black-blanc-beur-breton, on se doit de respecter le pays dans lequel on vit et de l’honorer lors de nos rassemblements républicains!!
    Ma video sur you tube résume bien le constat effarant de ce 6 mai 2012 : http://youtu.be/s3SGu42r-KA

Les commentaires sont fermés.