Le vide médiatique de la Normalité


C’était pourtant simple à comprendre: François Hollande avait décidé de montrer, par autant de petites touches qu’il serait nécessaire, qu’il entendait occuper la fonction pour laquelle il avait élu le 6 mai dernier avec normalité.

A titre personnel, je crois beaucoup à ces petits symboles parce que (1) les symboles sont importants dans notre vie publique et sociale et (2) nous sortons de 10 années de sarkozysme dont l’une des caractéristiques fut la multiplication d’outrages symboliques pour notre République.

Evidemment, cette "normalité" n’est pas complètement normale. Primo parce qu’un président peut justement s’affranchir de toute normalité bien plus facilement que n’importe quel autre Français.

Flemmards comme ils sont, certains médias ont continué leur sur-occupation du vide en décortiquant, à n’en plus finir, la moindre des preuves, le moindre des inconvénients, la moindre des trahisons de cette normalité revendiquée.

Hollande en train, Hollande en voiture, Hollande à pied, Hollande dans la rue, Hollande dans son appartement du XVème arrondissement, la photo de Hollande, etc.

Le plus drôle, le plus ridicule, fut l’incroyable révélation, mercredi dernier par une chaîne d’information, que la voiture présidentielle avait roulé à 160 km/h en rentrant de Caen vers Paris. Quelle nouvelle incroyable ! La chaîne aurait pu consacrer ses dizaines d’heures à détailler la réforme de la réforme des retraites, revenir sur l’historique, présenter des chiffres, interroger experts et contradicteurs, supporteurs ou critiques. Quitte à parler de présidence normale, elle aurait pu couvrir la normalisation en cours du fonctionnement institutionnel (dans les rapports entre Hollande et son premier ministre; ou la revalorisation du rôle des ministres; etc).

Non, il fallait que BFM TV s’attarde sur ce fait plus divers que divers.

Le soir même, l’émission Des Clics et des Claques d’Europe1 revenait sur les excès de cette "présidence nomale". L’animateur de l’émission, Laurent Guimier, confia justement sa surprise en fin de show devant la multitude de critiques contre … les journalistes.

Bref, Hollande tente de "normaliser" le fonctionnement présidentiel. Il est bien dommage que les médias ne s’attardent que sur le superflu.

About these ads

26 réflexions sur “Le vide médiatique de la Normalité”

  1. Bonjour Juan, la censure a été levée. J’en profite pour dire que c’est effectivement anecdotique, mais révélateur du non respect du code de la route. Chez nos voisin(e)s d’Outre-Rhin, ça ne se voit que très rarement du fait de la sanction ou des sanctions. Je n’ai rien voté en la matière. Toutefois, il suffit de regarder ce que coûte un grand excès de vitesse. Dans d’autres pays, plus petits en nombre d’habitant(e)s, c’est la même chose. Les responsables se conforment aux règles communes & parfois, aux attitudes communes. En R.F.A., la vitesse est limitée que sur 1 partie du réseau. En revanche, il est possible de se trouver à dépasser des voitures rapides dont les conductrices/eurs roulent à 110 km/h., qui est 1 optimisation entre le rapport temps/Conso./Pollution de l’air. Question responsabilité(s), 1 différence aussi, majeure. Rien à voir avec le"code des assu-rances"français. M’enfin, sauf réveil des citoyen(ne)s pour aller voter blanc massivement de manière à exiger 1 véritable démocratie contrôlée par nous toutes & tous, il me semble que "ça"va un peu plus se dégrader…Pour d’autres questions nettement plus importantes, aucune réponse à ce jour… Les 72 heures (Moins de 48 heures, en général, au Québec et en R.F.A.) sont largement dépassées. C’est à se demander à quoi sert l’informatique & internet, en France…? Par pigeon voyageur, ceci irait moins lentement pour joindre les"gouvernants élus", ou presque… 40 % DU CORPS électoral à l"élection"présidentielle, "ça"chute sous les 20 % pour les"représentant(e)s qui, une fois élu(e)s", feront leurs"lois"… En l’occurrence, 10 à 20 %, du total des"lois produites"en France. POUR QUEL(S) COÛT(S)…,AU FAIT…?

    1. J’aimerais rappeler ici qu’en Allemagne la vitesse RECOMMANDEE sur les autoroutes est de 130kms/h, ce n’est donc pas une limite! Et sur le routes nationales c’est 90kms/h.

  2. Ce ne sont plus des journalistes, s’arrêtant, sur des détails insignifiants qui ne concernent en rien, la politique, les décisions prises, Est-il utile, de faire une école de journalistes ? Il serait temps, qu’ils relisent leur charte de déontologie, afin, de se souvenir quelles sont leurs mission.

  3. Certes, mais il n’empêche qu’il aurait dû être "normalement " flashé, payer une forte amende et voir ses points être diminuer. C’est justement ce qui vient d’arriver à ma femme qui vient de recevoir une prune de 90 euros à payer sous un mois sinon c’est 135 euros (et un point en moins) pour avoir rouelr à 59km/h au lieu de 50 km/h (tolérence jusqu’à 55km/h), donc 90 euros pour un dépassement de 4km(h sur la "tolérence". Et le président normal que j’ai contribué à faire passer : rien. Comme du temps de Sarko. Et, bien sûr il ne va pas faire d’amnistie pour les petits délits (comme c’était la tradition) et pire, il laisse les lois flicardes de sarko qui servent surtout à remplir les caisses. J’espère que le FRONT DE GAUCHE va faire un tabac pour dénoncer ces premiers faux pas annonciateurs. Il dépasse la vitesse, il doit donner l’exemple c’est tout. Alors sous prétexte que ma femme travaille bien à la maison, donc pas la peine de la déranger avec son "excès de vitesse" c’est mesquin ? On rigole là non ? Et en plus vous ne voyez personne (pas ed flics ni de radar), mais vous recevez la prune quelques jours plus tard à la maison et François ne songe pas à changer ce raket ? Pas normal…

  4. La vraie question est de savoir si cette normalité est:

    -le début d’une évolution vers un statut plus "normal" des politiques, comme dans les pays scandinaves, où ils ne bénéficient d’aucun privilège particulier,

    -ou bien une simple opération de com pour marquer la différence symbolique avec Sarkozy, et qui ne résistera pas au temps.

    L’avenir proche nous le dira; mais enfin, si les Français étaient des Suédois, ça se saurait…

    http://abonnes.lemonde.fr/politique/article/2012/06/07/la-normalite-de-francois-hollande-vrai-changement-ou-coup-de-com_1714028_823448.html

  5. Je ne suis pas d’accord avec vous : FH a dit que le haut de la pyramide doit être exemplaire. Je suis d’accord avec lui, donc puisqu’il décide de voyager en voiture, il doit être exemplaire et faire respecter le code de la route à son chauffeur. Il a d’ailleurs bien compris que cet écart ‘de conduite’ était nocif, tant pour son image de président exemplaire et normal (deux mots qui vont parfaitement ensemble) que pour la lutte contre la violence routière. Ceci dit, si c’est le seul écart que l’on peut reprocher à l’équipe gouvernementale, tout ira bien. Et pour l’instant, tout va bien!

  6. En cette période intermédiaire – tout fait symbole !
    Nous avons été impitoyable avec la symbolique de l’autre….donc normal d’être pointilleux avec F Hollande, Président de la République !
    D’ailleurs celui ci a bien dit qu’il demanderait à sa garde de respecter les règles. Il n’est pas en faute ;.. ne s’étant pas rendu compte que la voiture roulait trop vite. et effectivement entre 135 et 160 lorsqu’on se repose avant l’effort à venir;;;;; la différence de perception est faible.
    Nous allons croire à ce pieu mensonge….
    Dans huit jours : terminé les symboles sur du secondaire, la France entre dans le dur !

  7. On pardonne aux pires d’entre nous….on va même jusqu’à chercher ce qu’il y a de bien en eux.
    Aux meilleurs on va chercher ce qui ne va pas, histoire de cancanner….Non personne n’est parfait !
    Ceci étant….stop aux excés de vitesse…!!

  8. Je pense qu’il y a une méprise qui perdure, ou qui est savamment orchestrée pour être utilisée, quant aux propos du Président Hollande. Lorsqu’il annoncé une Présidence normale il se posait par rapport à ce qui a eu lieu précédemment, à tous ces excès qui ont été suffisamment démontrés.
    Car, honnêtement, franchement, qui peut imaginer que le Président de la France puisse être un homme normal ? Il doit avant tout être un homme d’Etat, et il n’y a pas à faire des polémiques stériles telles que : il est a-normal. Et il ne peut pas se comporter en quidam comme tout le monde, on a peut être envie de l’enfermer dans la caricature d’un Louis-Philippe républicain par opposition à un Emperereur.
    Et je reprends donc ce que j’ai déjà écrit : j’attends le moment où avec son entourage il se déplacera dans Paris en vélo en s’arrêtant à tous les feux rouges (mais cela lui sera peut être bénéfique lui permettant des bains de foule ou de faire des bisous aux enfants…)

  9. Il n’y a pas de limite de vitesse pour un cortège sous escorte policière, ce qui est un moyen de déplacement normal pour un président. Donc, ni infraction, ni rien d’anormal. Encore une fois on s’attache à l’écume des choses.

  10. Pour une fois, je vous approuve cher Juan. Bientôt on saura à quelle heure il va faire pipi ou s’il est constipé. Il n’y a plus que des journalistes people qui n’ont rien à dire ou sont trop paresseux pour traiter des vrais sujets. Ou alors les vrais sont tous morts :-)

    Il y a pourtant quelques excellents journalistes encore… on les musèle ceux-là ? Florence Aubenas, Serge Garde, Laurence Beneux, Karl Laske… ah non, ce dernier est parti chez Mediapart je crois. Alors où sont-ils ? Enfermés dans une cage pour les empêcher de parler ?

    Il n’y a plus que les blogs pour être informés de tout : Politique, Europe, Reportages, Fukushima, Economie, etc… Et les journaux viendront se plaindre qu’ils sont tous sur la paille… Mais, ils l’ont bien cherché.

    Ras le bol de cette presse de merde.

    Ceci dit, Hollande n’était pas au volant et à mon avis piquait un petit roupillon pendant l’excès :-)))

    Et la normalité, c’est quoi ? la normalité c’est ce que le plus grand nombre fait. Or le dépassement de vitesse est la normalité en France, illégal ou pas LOL

    Cela ne veut pas dire que c’est bien et juste au vu du nombre de morts sur les routes qui en sont victimes et qui n’y peuvent rien, les piétons en particulier.

  11. "Le vide médiatique de la Normalité"….oui mais en même temps il faut bien vendre !!
    Les médias vont finir par lui en vouloir s’il continue comme çà, pour un peu il ne dépassait la vitesse que de 5 km….Hollande doit se ressaisir….! Sinon les medias vont devoir parler de politique…..
    Indignons nous !

  12. Il y a que cet entre-deux élections est une période bâtarde où personne ne sait vraiment sur quel pied danser… Nous verrons bien après le 17 juin…
    Pour le moment, la plupart des médias surfent toujours sur les anciens codes du sarkozysme, dont « le tout et n’importe quoi pour enfumer la galerie » : Un virus qui risque fort d’être difficile à éradiquer. Les nouveaux opposants vont devoir réapprendre à s’opposer avec sérieux, en traitant avant tout les priorités mesurées d’une gestion sans outrance… C’est sûr, ça va les changer !…

    ***

  13. Je pense que le terme malheureux (il faut bien le reconnaître) de "normalité" va poursuivre Hollande durant tout son quinquennat, un peu comme le "Casse-toi pauv’con" de Sarkozy.
    Mais tout ça n’a aucune importance; la politique, ce n’est pas ça.

  14. Comme si la presse allait parler de Fukushima…comme si on ne savait pas que depuis Hersant la presse est en complète collusion avec l’industrie, la finance et les banques, comme si on ne savait pas que la presse est à Bouygues et Lagardère…cette presse là ne voit qu’un problème digne d’être évoqué : la menace communiste. Or quand Hollande prend la voiture au lieu d’un jet privé, c’est une menace communiste.

    1. Je suis 100% d’accord avec vous Euterpe. ce n’est d’ailleurs pas un hasard si une des premières mesures symboliques de Sarkozy était de "casser l’esprit de 68" . L’homme et la femme bien sûr doivent se plier aux règles du marché, de la concurrence, de la compétition et autre dérivé qu’est la compétitivité.
      Pour ces gens là nous ne sommes plus que des consommateurs en puissance, pieds et poings liés à leur bon vouloir.
      Certaines grandes enseignes de "supermarchés" ne vendent-elles pas tout ce qui va de la layette au cercueil en passant bien sûr par la bagnole et autres nourritures dont on sait très bien que certaines contiennent des poisons lents? Mais qu’importe, tout cela n’est fait que pour le "bien" du consommateur! De la naissance au cercueil,XXXX s’occupe de vous!

      La presse s’est bien souvent transformée en panneaux-sandwichs pour faire de la pub aux pieuvres du capitalisme. Il faut parfois chercher l’article de fonds ( quand ça existe) dans une multitude de photos de femmes presque nues vantant les mérites là d’un yaourt au je ne sais quoi actif et ici une lessive qui lave transparent ou encore d’un café au charme irrésistible qui tourne la tête des femmes forcément . What else?

      Les journaux télévisés sont devenus des agences de lavage de société qui vont chercher le grain de poussière ou de sable qui bloque un peu les rouages trop bien huilés d’un monde formaté sur un modèle qu’on croit immuable et qu’on rêve d’exporter comme modèle .
      Ce qui a fait dire à une certain Guéant qu’il y a des civilisations supérieures à d’autres.
      Alors évidemment tout ce qui ne suit pas ce modèle est forcément un danger. Tout ce qui respire autre chose que de l’air vicié est soupçonnable . Tout ce qui n’est pas prévisible est louche voire synonyme de dérèglement psychique.

      Il suffit juste de rappeler comment on a traité Ségolène Royal et comment on en parle encore aujourd’hui pour s’apercevoir que ceux ou celles qui se disent libres et indépendants sont les premiers à entretenir ce fameux "équilibre" d’un monde qui marche sur la tête …ce qui bien entendu ne sert qu’à vider nos poches.

      Il ne faut donc jamais parler des vrais problèmes qui fâcheraient ces messieurs "de la haute" finance, ces héros des temps modernes qui amassent et font du parachute doré pendant que d’autres vivent "normalement" dans des cartons par -10°C !
      On peut donc critiquer la "normalité" de Hollande , elle vaudra toujours mille fois mieux que l’injurieuse "cass’toi pov’con" de Sarkozy.

    1. Non ,surtout pas car il paraît que le pouvoir corrompt comme dit dans le Nord !Lol

  15. Le terme utilisé par Hollande, qu’il faut bien reconnaître comme malheureux, de "normalité, va le poursuivre durant tout son quinquennat, un peu comme le "Casse-toi pauvre con" de Sarkozy.

    Politiquement, cela n’a en réalité aucune importance; ce n’est pas à cause de son "Casse-toi pauvre con" que Sarkozy a été battu, et ce n’est pas à cause de sa "normalité" que Hollande, s’il devait être battu en 2017, le serait; mais, psychanalytiquement, c’est autre chose.

    Le mode d’élection du chef de l’exécutif français au suffrage universel national direct, sans équivalent dans les autres démocraties, en fait un "Père" au sens psychanalytique du terme (d’où la difficulté des femmes à accéder à ce poste), et on n’attend d’un Père ni la "normalité" de Hollande, ni la vulgarité de Sarkozy.

    Inconsciemment, l’image du Père est celle de celui dont on attend à la fois la protection, l’amour et la toute-puissance, ce qui est aussi incompatible avec la normalité qu’avec la vulgarité.

    Un peu, au fond, celle de Dieu, et, comme le fait remarquer Freud dans l'"Avenir d’une Illusion", ce n’est pas un hasard si ceux qui semblent avoir inventé le monothéisme, ramenant l’image des divinités multiples à celle de "Dieu le Père" (un père à la fois protecteur et redouté, "sévère mais juste"), se sont autoproclamés "peuple élu", le désir impérieux et inconscient de tout enfant étant d’être, parmi ses frères et sœurs, le préféré.

    Et un Dieu "normal" ou un Dieu vulgaire, ça ne colle plus.

  16. Elie Arié : oui c’est une théorie qui fonctionne, mais juste pour la France où le besoin de papa à l’air particulièrement fort chez un peuple qui a du mal à devenir adulte et passe sa vie à chercher la reconnaissance et l’autorité de son papichou.
    Par contre, en Allemagne, on a eu aucun mal à réélire une femme archi-normale à laquelle n’importe quelle bobonne peut s’identifier et ce sont majoritairement des hommes qui l’élise régulièrement depuis 2005. En Suisse, Eveline Widmer-Schlumpf succède à Micheline Calmy-Rey. Aung San Suu Kyi est l’espoir du Myamar depuis plusieurs décennies, Dilma Rousseff, normale ou pas gouverne le Brésil. Vigdís Finnbogadóttir en Islande, Ellen Johnson-Sirleaf au Libéria, Violeta Chamorro au Nicaragua, Ivonka Survilla en Biélorussie, Dalia Grybauskaitė en Lituanie, Atifete Jahjaga au Kosovo, Pratibha Patil en Inde, Cristina Fernández de Kirchner en Argentine, Laura Chinchilla au Costa-Rica, Joyce Banda au Malawi, etc…ces présidentes ont la chance de vivre dans des pays, où apparemment les hommes ne sont pas au restés au stade pipi-caca-popo dans les jupes de maman attendant que papa veuillent bien daigner s’intéresser à leur progéniture. Il est vrai que les éternels gamins sont incapables de s’occuper d’enfants et que le trouble psychique d’immaturité notoire qui oblige les francais à se chercher un Dieu le Père au lieu d’un.e président.e se perpétue naturellement depuis au mions le XVe siècle (date de l’invention de la loi salique). Mais c’est une spécialité franco-francaise, rappelons-le.

  17. waouhh ! Maman a sorti les grands couteaux, Elie planquez vos glaouis !

    :-))

    plus sérieux : Emmanuelli au premier tour !!!

    1. A jpd83 : ah oui et en plus ils ont tout le temps peur qu’on la leur coupe….pfffff….c’est l’école MATERnelle, décidément.

      Il est temps d’instaurer des écoles paternels pour thérapiser ses pauvres choses terroriser ! :D

Les commentaires sont fermés.