Pourquoi certains journalistes parlent autant du #Tweetgate?


Pour que le buzz médiatico-politique prenne, il faut trois ingrédients: l’affaire doit être (1) simple à comprendre, (2) inattendue, (3) politiquement fort. Le #Tweetgate cochait les trois cases.

Prenez ces  jours de juin.

Nous avons souligné combien l’actualité de mardi était chargée de sujets politiquement forts.

Mercredi, le lendemain, les médias en faisaient encore des louches. Même à l’UMP, on finissait par s’agacer que l’aventure occulte ainsi cette dernière semaine de campagne législative. Et l’actualité politique était pourtant tout aussi riche. Par exemple, citons le projet de loi sur le harcèlement et le projet de décret sur la rémunération des patrons d’entreprises publiques.

Mais le Tweetgate restait une pépite médiatique: nul besoin d’un grand savoir pour le juger. La documentation requise était minimale. Et chacun pouvait s’en faire une opinion.

Mercredi, même le Monde avait collé ses deux journalistes politiques en charge du traitement élyséen sur l’affaire (David Revault-d’Allonnes et Thomas Wieder): "Quand Trierweiler voulait "faire très attention sur les tweets" ou "Le conflit entre Valérie Trierweiler et Ségolène Royal trouble la présidence Hollande". Libération en faisait sa une.

La conclusion, provisoire, de ce défoulement médiatique

"Ce qu’a exprimé Mme Trierweiler hier est une opinion personnelle qui ne nécessite pas d’être commentée outre-mesure, elle a le droit d’exprimer une opinion personnelle.

Il faut la distinguer du soutien très clair et sans ambiguïté apporté par le président de la République, par le premier ministre, par le gouvernement et par le Parti socialiste à la candidate Ségolène Royal"

About these ads

43 réflexions sur “Pourquoi certains journalistes parlent autant du #Tweetgate?”

  1. et pendant ce temps on met une sourdine sur les collusions UMP FN
    tout bénef pour Copé

  2. Sinon il y avait le courrier que les facteur/factrices distribuent encore et "le coup de fil à un ami" ! Zut c’est fait !
    Et une fois que l’on sera prévenu des collusions ump/fn on pourra faire quoi ? Après la collusion V.T. et comment
    déjà son pot rochelais ?
    Pendant cinq ans C. Bruni a tenu son rang alors qu’elle aurait pu s’imiscer dans les affaires en tant qu’épouse
    et mère de Giulia. Alors une journaliste compagne d’un président on va pas prendre ses nouvelles de piratage
    de son compte cui-cui pour argent comptant… Du plomb dans la cervelle dame à la prétention démesurée.

  3. Non, elle n’a pas "le droit de"…. si elle veut exprimer une opinion "personnelle", elle n’a qu’à écrire "personnellement" , mais surement pas sur un tweet ! elle savait donc, très bien, ce qu’elle faisait !! … mais , même un "écrit PERSONNEL" avait de grands risques d’être rendu public ! donc, Madame ne veut pas rester 3 pas derrière son "homme", comme les princes-consorts !- je refuse de faire des "comparaisons" avec les "autres dames" , ça ne sert à rien, vu que chacune a sa propre personnalité, et réagit selon un "moule différent"… ce qui me fait peur, c’est qu’elle va surement encore recommencer des coups aussi tordus, puisque’elle considère "qu’elle a le droit"… le droit de fiche en l’air la politique mise en route !… Ah, si le nez de Cléopatre avait été plus long …..

  4. Parce qu’il fallait bien grossir l’affaire pour qu’après l’élection de Falorni prévue par les sondages les UMP en tête et certains journalistes en particulier crient au désaveu du chef de l’état par les électeurs de La Rochelle.
    Ils en feront tout un symbole de la première fissure au PS et du premier échec cinglant de Hollande qui marquera les esprits pour un bon moment. Les arguments commencent d’ailleurs à circuler à l’UMP derrière l’éternel ricanement de Copé.
    Même si à l’assemblée Falorni ne représentera que lui-même , le groupe PS ne l’intégrera certainement pas, pas plus que le groupe de Baylet qui est allé soutenir Royal en lieu et place de Batho et Belkasem. Mis en quarantaine mais c’est celui qui aura fait tomber "la sorcière du Poitou" , terme cher à Raffarin , Bussereau et compagnie qui le tiendront désormais par où vous savez. On ne sait jamais ça peut toujours servir en cas de majorité relative PS pour une éventuelle motion de censure…on en reparlera donc pendant longtemps.
    Beaucoup plus que le rapprochement de l’UMP et du FN, que les parachutes dorés du CAC40 et que l’influence des lobbies , et j’en oublie beaucoup. Mais ça bien évidemment ce n’est pas très "spectaculaire" car tout se passe en cachette.

    1. Baylet ça compte beaucoup parce que La Rochelle est un fief des Radicaux de Gauche, et que la mémoire de Crépeau est très forte.

  5. Ecran de fumée droitier (elle vote à gauche la copine journaliste du président ?) pour permettre aux cliques de faire leurs conciliabules de fond de basse cuisine. Les habituels journaleux aux ordres continuent donc leur enfumage. Cà rappelle bien les colllusions des années trentes entre mileieux, d’affaires, politiques et journalistiques, nous y sommes complétement. Le coup du pied sous la table de la droite conservatrice aux nazis en 32 (1932/2012 = pile 80 ans), se retrouve actuellement entre FN et UMP à quelques infimes différences près. Y aurait comme qui dirait urgence au réveil, là, non ? ARAMIS.

    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/sale-temps-pour-les-faisans-687851

  6. Mme Trierweiler me semble avoir un égo démesuré, tout simplement.
    Les images où on la voit "réclamer" un baiser de FH alors qu’ils sont sur scène est révélateur de cette propension à vouloir exister coûte que coûte, à vouloir être et apparaître sur le devant de la scène.
    Aurait elle le même caractère que Sarko !

    1. Ben merde alors ! Si toutes les femmes amoureuses qui réclament un baiser ont un égo démesuré…

  7. En effet elle a le droit d’avoir une opinion mais si elle la publie il ne faut pas s’étonner du buzz…
    Au passage, courage Ségolène Royal !

    Mais j’ai l’impression que la France rétrécit au lavage de cerveau…..ne reste t-il plus qu’Hénin Beaumont et La Rochelle ?

    1. Sylvie, vous avez une idée de ce que ressentent les provinciaux quand la plupart des nouvelles sont à Paris, (en dehors des sabotiers du Morvan et aux trucs pittoresques et sympathiques, mais sans importance.)
      Ceci dit, vous avez raison. Et c’était dès le départ le danger. Que Valérie Trierweiler en ait rajouté dans l’attention portée à La Rochelle, c’est insensé. Outre le mal qu’elle fait à une personne, Ségolène Royal, qui a été impeccable pendant toute la campagne présidentielle et ne le mérite en rien, il y a le mal qu’elle fait à François Hollande, et donc, à la gauche en France. Et ce, au moment des législatives!

      1. @ Myos
        je suis d’accord….d’où mon exaspération et ma déception.. !
        Bon courage aussi à Hollande qui passe maintenant injustement pour un homme faible….comme s’il s’agissait de cela.

  8. Je ne suis pas d’accord avec vous Juan,

    Cela fait des mois et même des annés que Falorni
    se fait connaitre en prêchant sale rancoeur extrême contre Royal trés souvent
    mâtiné ed’insultes (par exemple lson bien connu "je la vomis" répété "à l'"envie fèrement" )
    et alors qu’il est dans une manoeuvre historique de trahison voilà que la compagne du
    président se dit l’ami de Falorni et l’encourage et qui plus est persiste et signe
    en invoquant sa liberté de pensée.

    Voilà ou mène les non ditts sur les méthodes répugnantes de quelques trés gros
    apparatchicks totalement égarés du PS restant lâchement dans l’ombre.

    En dehors de toutes autres considérations, cela n’a pas à être excusé.

    Si Falorni ne se désiste pas je refuse de voter pour quoique ce soit
    pour le Hollandisme qui serait mâtiné par tla touche de Falornisme dont
    la compagne de Hollande est une fervante promotrice.

    1. Ne pas oublier le "sale jeu" dans l’ombre de Jospin, qui soutient et éructe les mêmes "considérations" sur Royal… je vote socialiste "les yeux ouverts"! – je ne suis pas supportrice de Royal , qui évoque continuellement le fait d’être "mère de 4 enfants- "en bas âge "(??) dès qu’elle se sent attaquée- mais je dois reconnaître qu’elle n’est pas du tout ménagée, et qu’il faut une bonne dose de testostérone pour nager dans les marais glauques d’un "certain socialisme"

  9. on avait une gourde maintenant on a une idiote. Mme Trierweiler représente les FRANCAISES, donc la culture,le savoir vivre, le savoir etre,l’intelligence….

    1. Comment ça elle représente les Françaises ? Elle a été élue MIss France ou quelque chose ?

  10. Cette rpésidence était bien partie, et Vt a tout foutu en l’air. Dans un autre post je mentionnais que c’est bien beau l’indépendance de la femme moderne, faut-il encore savoir en avoir le mode d’emploi. Comme dit Calamity Jane, Carla elle, a su en très grande partie rester en retrait. Vt devrait se rendre compte qu’elle n’a pas été élue, qu’elle est la compagne de FH et que tout ce qu’elle dit publiquement peut être retourné contre l’Elysée. C’est comme cela qu’elle veut aider son mec, comme elle l’a mentionné à plusieurs reprises. Et please, ne la comparons pas à Danielle Mitterand qui avait un tout autre engagement et de longue date.

  11. Cette affaire présente tous les ingrédients d’un feuilleton qui ne peut que "faire vendre", et dans tous les pays au monde: une divergence publiquement affichée, au sommet de l’ Etat, entre le chef de l’ Etat et sa compagne sur fond de jalousie entre la nouvelle et l’ex, qui, elle-même, a failli devenir chef d’ Etat:une situation à mi-chemin entre "Gala" et Shakespeare.

    On peut le déplorer, mais on ne peut pas ignorer que "Gala" se vend davantage que "Le Monde Diplomatique" et Marc Lévy davantage que Michel Foucault.

    Et je dis bien "feuilleton", car maintenant les médias ne lâcheront plus Trierweiler et guetteront le moindre de ses tweets.

  12. Juan, lorsque tu dis cela, tu as raison et en même temps tu as tort. Cette affaire a causé un émoi considérable EN DEHORS DE L’INTERET MEDIATIQUE. Autour de moi les réactions ont été immédiates et viscérales, y compris et surtout chez les gens qui ne pensent pas "politique" – autour de moi, milieu campagne et péri-urbain, peu diplômé, personnes parfois âgées, familles: "c’est pas bien ce qu’elle a fait" "quelle bassesse" " ce serait un homme on dirait que c’est un salaud" "mais comment elle a pu faire ça à Hollande?"… les gens ne parlent que de cela. Des gens qui n’auraient pas nécessairement parlé du projet de harcèlement sexuel, mais de la pluie qui pourrit les framboisiers et de l’euro 2012. Des familles recomposées, il y en a beaucoup, et tous se mettent à la place des protagonistes. De plus, il y a un respect pour la fonction de président de la république, et en se comportement ainsi, Valérie Trierweiler est généralement perçue comme lui ayant fait du tort, lui ayant manqué de respect. Et tous sont scandalisés. Ils attendaient une mise au point de Hollande et/ou des excuses de Trierweiler, et rien n’est venu, ce qui a de nouveau nourri les conversations. Certes les journalistes en remettent une couche, mais il y a une réaction profonde en dehors de ceux-ci. Les gens de gauche sont en plus préoccupés du mal fait à Hollande et des conséquences pour les élections de dimanche.

  13. (suite, pour Juan) : d’ailleurs vous-même, Juan, combien de billets avez-vous déjà consacré à cette histoire? Vous voyez bien que vous ne pouvez pas l’ignorer!

  14. Juan, avouons que ce tweet qui vient barboter comme un canard dans les eaux des législatives est une rondelle blanche de communion bénie sur le bout de la langue de l’UMP qui n’en attendait pas. Il a asculté toute l’actualité pourtant abandante de ce mercredi. Si ce tweet n’était pas descendu comme un aigle qui venait du ciel, la collusion entre l’UMP et le FN ferait l’actualité du jour. Par ex. Fillon qui s’est découvert les mêmes valeurs que Morano laquelle déclare qu’elle les mêmes valeurs que le FN. Les commentateurs on cassé leurs stylos à ce sujet, muets comme des carpes. Allez comprendre Juan.

  15. Il serait futile d’ignorer l’importance politique de l'"image" d’un chef d’ Etat (sinon, Hollande ne se serait pas astreint à perdre dix kilos, Mitterrand n’aurait pas caché l’existence de sa fille adultérine jusqu’à son dernier mandat, Chirac ne se serait pas fabriqué son image si peu conforme à la réalité de brave gars proche des gens et plutôt inculte comme vous et moi, etc.)

    Pour Hollande, l’existence d’une compagne prête à le contredire publiquement à tout moment va désormais constituer (même si Trierweiler ne récidive plus jamais) un vrai handicap politique permanent; et Sarkozy a bien dû se résoudre à divorcer de Cécilia, seule façon de régler ce type de problème.

  16. @Elie Arié, tout à fait d’accord. Comme dit à grands maux grands remèdes. Même si c’est douloureux on finira par guérir.

  17. @ coup de grisou

    On ne peut pas reprocher à Forlani les appels de l’ UMP à voter pour lui uniquement pour faire battre Ségolène Royal, appels qu’il n’a pas sollicités (en tous cas publiquement) ,et qui n’en font pas "le candidat de l’ UMP" ; exactement comme l’appel du FN de l’ Essonne à voter pour le candidat socialiste uniquement pour faire battre Nathalie Kosciusko-Morizet (coupable d’avoir commis un livre violemment anti-FN, "Le Front antinational"), appel auquel il devra pourtant son éventuelle élection -ce qui ne signifie pas qu’il soit devenu proche du FN ou qu’il soit "le candidat du FN": il n’y a aucune différence.

    1. @Elie Arié,
      Evidemment que Falorni n’a pas demandé publiquement à l’UMP de le soutenir .
      N’empêche que pendant 5 ans à l’assemblée il ne représentera que lui et encore ..
      Il ne sera sans doute dans aucun groupe parlementaire surtout pas au PS qui ne voudra pas de lui , le symbole de la trahison de la parole du chef de l’état , et à ce titre ne pourra pas prendre part à certaines commissions , à des prises de paroles, etc…
      Il sera pris en otage par l’UMP qui le rappellera à l’ordre ..mais en coulisses bien entendu . S’il veut garder son siège pour 2017 il faudra qu’il fasse allégeance à certaines exigences de ces messieurs sous peine de se voir accusé "d’ingratitude" , on connaît les méthodes de la droite .
      Les électeurs qui s’apprêtent à voter pour lui et surtout ceux qui le poussent à ce bras de fer ont-ils bien mesuré les conséquences ou plutôt les inconséquences de ce qu’ils vont faire?
      Ségolène Royal, même si elle n’a pas le perchoir aurait certainement , quoi qu’en disent les anti-sorcière , une autre écoute, une autre portée politique , une autre efficacité. Falorni ne sera rien et sa parole sera toujours soupçonnée de collusion même passive.

      Comme dit Euterpe et beaucoup d’autres ici,il a perdu au premier tour , il devait s’effacer et mettre son orgueil sous le tapis dans l’intérêt collectif .
      Le reste n’est que vieilles rancoeurs anti-ségolénistes primaires . Puisque vous avez dénoncé l’anti-sarkozysme primaire, vous devriez le faire également pour Royal et ne pas chercher en permanence à prouver que c’est toujours elle qui a tort.
      C’est pour moi juste une question de bons sens et non d’anti-Falornisme primaire, je ne connais pas ce monsieur.

    2. Sauf quand même que hier soir à son meeting il accueillait les responsables et élus UMP…

  18. Elie Arié : aussi d’accord avec vous. Le drame c’est qu’il ne le fait pas et qu’il ne le fera pas.

    Il va être la risée internationale. car il est évident qu’à l’étranger, on s’étonne grandement.

    Ceci dit sous François Ier, c’était aussi sa maîtresse (Anne d’Etampes) qui régnait. On n’est décidément pas sortie du système monarchique.

  19. Forlani s’il était de gauche ne devrait pas accepté le soutien de la droite et devrait s’effacer. Point barre.

    A L’origine de toute cette m…. il y a bien Farloni !

    1. farloniE , la circonscription était réservée à une femme
      qui lui a payé son opération au brésil ?

  20. @ Euterpe: non, à l’origine de cette histoire, il y a la déclaration de Hollande de ne pas se mêler du choix des candidats pour les législatives, laissant cette tâche à Aubry, et l’exception qu’il a décidé de faire pour Royal:

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/06/14/quand-hollande-promettait-de-ne-pas-s-impliquer-dans-les-legislatives_1717416_823448.html

    Il est absurde d’exiger d’un candidat qu’il se retire si l’ UMP appelle à voter pour lui: si c’était la règle, et que Bussereau voulait faire battre Royal, il lui aurait alors suffi d’appeler à voter pour elle!

    Et, encore une fois, le PS ne demande pas au candidat socialiste de Longjumeau de se retirer parce que le FN appelle à voter pour lui pour faire battre Nathalie Kosciusko-Morizet, alors que c’est exactement la même situation.

  21. Hors sujet….quoi que….
    il faudrait aussi balayer devant nos gauchitudes….et j’aurais aimé qu’on laisse la place à Bayrou car il y a pour moi des valeurs de courage et de respect qui passent au dessus de tout

  22. Depuis des mois et même des années Falorni bave contre Royal
    et s’en ait fait une gloire bien plus que d’être adversaire de la Droite.

    Le fait qu’il ne se retire pas est inique.

    Si Falorni arrive à ses fins cela voudra dire qu’il
    est plus fort avec V.T que Hollande et le PS (en y enlevant
    peut-être que quelques égarés minables Gros ou petits)

    On ne dit pas non plus que Falorni savait qu’il recevrait
    un tweet de V.T et on a bien vu que V.T a persisté et signé.

    Cet intérêt des médias me parait pour le coup tout à fait normal
    et je ne suis ni UMP ni FN loin de là.

  23. Falorni est un hollandiste de longue date (il a toujours été très proche de Hollande) qui n’a pas accepté un parachutage (relatif; mais enfin, l’ancienne circonscription de Royal, c’était Melle, qu’elle a laissée à Batho), et il n’est pas le seul socialiste dissident, loin de là; la notoriété de cette affaire ne vient.que du fat que la candidate imposée est une personnalité nationale, et non un quelconque EE-LV.

    Dans la mesure où son maintien ne risque pas de faire passer un UMP, un cetriste ou un FN, il n’a aucune raison de se retirer: c’est un duel entre une socialiste officielle et un socialiste dissident.

    Je suis persuadé que, s’il est élu, il votera toujours avec le PS, et qu’il finira par être réintégré, comme tous les dissidents élus, quand cette affaire sera oubliée.

  24. suite du commentaire précédent : mais, après son tweet, Trierweiler sera-t-elle réintégrée à l’ Elysée, elle ? Moins sûr!

  25. Elie Arié, Falorni est un dissidentnt et je ne vois pas au nom de quoi il serait réintégré
    dans tous les cas au PS.

    C’est un cas Unique de politique de Gauche qui quand il a perdu
    au 1 er tour contre un(e) autre politique de gauche se maintient. et peut donc
    invoquer des motivations complètement fausses (de toute façon invérifiable) pour
    essayer de se faire èlire avec des voix de droite.

    Avec une telle déloyauté du perdant Falorni du 1 er tour, le 2 ème tour
    ne peut nager que dans les faux semblants. Il est beau le "Hollandiste"
    Falorni il vient déjà de lui faire "un bien fou" en se réclamant de lui
    Hollande et donc normalement rejeté comme n’étant pas le candidat du PS
    voilà qu’il se réclame de sa compagne !!!

    Remarquons que c’est tout de même un cas presqu’unique de personnalité de gauche qui
    a reçu le soutien officiel de personnalités de droite importantes dans un duel gauche contre
    gauche au 2 ème tour.

    Vous Elie Arié qui êtes toujours à vouloir particulariser méchamment Ségolène Royal,
    si vous croyez que les Busserau et autres ont une haine particulière contre Royal
    je crois que vous vous mettez le doigt dans l’oeil jusqu’au coude (je précise je
    n’ai rien avoir avec l’UMP et le front National).
    simplement ils exploitent la félonie et la petite haine persistante de M. Falorni.
    (Notons que la candidate trés peu connue UMP semble trés peu goûter
    cette bidouille).

    Mais à vrai dire j’ai du mal à discuter avec vous Elie Arié car vous avez fait preuve
    tellement longtemps comme Falorni de ces petites haines persistantes contre
    une personnalité trés comnnue (en l’occurence Royal) qui plus est
    en particularisant qui font basculer dans le faux que je ne crois pas du tout en
    votre bonne foi qui serait revenue et je ne vous répondrais plus.

  26. @ Juan plus qu’ @ Euterpe

    Mon hostilité à Royal est purement politique: c’est celle de sa ligne constante de la mise en place résolue de l’ Europe supra-nationale et libérale: il y a bien une évacuation du politique dans ceux qui lui donnent une image de "plus à gauche que DSK".

    Si vous soutenez celle du OUI à l’ Acte Unique Européen (libre circulation des capitaux européens et extra-européens en Europe), aux traités de Maastricht, de Nice et d’Amsterdam, au protocole de Barcelone (âge minimum de la retraite porté progressivement à 65 ans), au TCE, à la ratification parlementaire du traité de Lisbonne qu’elle a explicitement approuvée (alors que, n’étant pas députée, elle n’avait pas à prendre part au vote), à l’ Europe politique fédérale supra-nationale, c’est que votre soutien n’a rien de politique.

    J’avais soutenu Royal (sans convictions sur ce qu’elle ferait si elle était élue…) sur la base de l’accord politique conclu avec Chevènement, et auquel elle s’était à peu près tenue jusqu’au 1er tour de 2007, notamment lors de son discours devant l’ Internationale Socialiste à Porto, préconisant une modification des missions de la BCE pour lui rajouter un objectif de lutte pour la croissance et contre le chômage (discours écrit par Chevènement et très mal accueilli par les camarades des autres partis "socialistes" européens: allemand, britannique, grec, espagnol et portugais notamment).

    Mais elle a complètement viré de bord dès le lendemain du 1er tour (offre du poste de Premier Ministre à cet ultra-européiste démo-chrétien qu’est Bayrou) et du 2 è tour: retour au fédéralisme supra-national et libéral de Jacques Delors.

    Comme l’a dt Chevènement: "J’aurais préféré que Ségolène se prénommât Constance".

    Je ne nie pas le charisme de Royal…mais c’est justement ce qui me fait peur chez elle: lorsque le charisme tient lieu de ligne politique; voir son fameux "Nous n’avons pas besoin de nous parler pour nous comprendre" de son meeting de Béthune de 2007; moi, je suis sans doute un peu con, mais j’ai besoin qu’on me parle clairement pour comprendre (et encore, ça ne suffit pas toujours).

  27. Dans tout ça qui est cette gazelle très futée qui accroche une corde solide au coup d’un éléphant et l’autre bout attaché au gros arbre pour faire basciller le mammouth et en tirer grand profit ? L’entêtement de Falorni est surprenant en faisant fi à l’autorité de l’appareil. Déclarer que les candidatures uniques de l’époque soviétique sont d’une époque révolue. Comment en est-il arrivé là et quels étaient les dissidents contre lui ?

  28. Quand on appartient à un parti depuis des lustres, quand on a été toujours élu grâce à ce parti, on respecte la discipline du parti, d’autres l’ont certainement respectée pour ses élections antérieures, c’est une question d’honnêteté, de morale. Si ce monsieur a des comptes à régler, qu’il les règlent en d’autres lieux sans porter préjudice à son camp. Car ne nous y trompons pas, à cause de lui, cette félonie aura d’importantes répercussions dans l’avenir. Le quinquennat commence mal. Je crains que se soit le "Fouquet’s" de F.Hollande.

  29. Arié ne comprend rien à la gente féminine.

    Si une femme me dit: Nous n’avons pas besoin de nous parler pour nous comprendre”.
    Eh bien moi, j’ai tout compris..il y a des silences exquis..inoubliables. Le silence d’un tweet derrière des mots anodins peut être à l’origine d’une tempête médiatique: la tempête …. du quinquenat ?..elle fera réfèrence.

    1. Désolé de jouer les ayatollahs de la grammaire, mais la gente féminine, ça ne se dit pas : "gente" et "féminine" sont deux adjectifs, et "gente" ne peut être suivi que d’un substantif. On dit "la gent féminine", "la gent masculine", la gent trotte-menu"…

Les commentaires sont fermés.