Borgen: renoncer aux débats.


(Spoiler!)

Dans le 1er épisode de la saison 3 de la série Borgen, le président en exercice du parti centriste, celui que l’héroïne Birgitte Nyborg tente de reconquérir, explique qu’il faut savoir gouverner, avec des alliances dignes de ce nom, et renoncer aux débats de principe sans fin.

Birgitte revient en politique parce que son parti tolère désormais la mise en oeuvre de la double peine contre les immigrés.

Cette série est danoise, pour celles et ceux qui le connaissent pas. C’est sans doute la meilleure série politique de cette décennie. Le Danemark est si proche et si différent. Chaque épisode de Borgen est un moment de vie et de réflexion, même quand on n’est pas si passionnée que cela par la politique.

Dans ce 1er épisode de cette 3ème saison diffusée l’an passée par ARTE mais que je n’avais pu voir avant cette coupure estivale, il y a encore quelques leçons et choses à apprendre: l’échec en politique, les difficultés du changement de vie, les principes contre la réalité, le réalisme des alliances, l’efficacité contre l’aigreur.

Il y en a pour tout le monde.

Au Danemark comme en France, l’extrême droite a dépassé le quart des suffrages exprimés aux dernières élections européennes.

About these ads

15 réflexions sur “ Borgen: renoncer aux débats. ”

  1. C’est génial comme série. J’étais tombée dessus par hasard et on est tout de suite accro. Mon neveu est au Danemark et pour y rester et bénéficier du statut d’étudiant, il devait apprendre la langue et trouver un petit boulot… sinon retour à son pays. Il y est depuis quelques années déjà et n’envisage même pas de revenir

    1. Quoi ??? Il y aurait des pays où, pour y rester, on devrait en parler la langue et, de surcroît, travailler ??? Mais qu’est-ce que c’est que ces immondes fachos ?

      1. Y a même des pays, même si tu n’en parles pas la langue, qui te font marner pour des clopinettes et, pour être sûr qu tu n’essaieras pas de te tirer, bloquent ton passeport . Il me semble même que les dirigeants d’un de ces pays sont propriétaires d’un club de foot parisien ( entre autres) .

      2. Oh Oh!!! l’espiègle !!!! Est-ce à dire que « nos immigrés » ne parlent pas notre langue, ne vont pas à l’école, ne travaillent pas ? Mais mon loulou il faut aller sur les chantiers, dans less Travaux Publics!!! qui tient la pelle et la pioche, qui tient le marteau-piqueur? allons! allons! pas de mauvais esprit mon loulou!!!!

        1. Mais si ce n’est pas moi qui fais du mauvais esprit, qui s’en chargera ?

          Le trollage a ses contraintes, vous ne vous rendez pas compte !

    2. « The killing », en version originale danoise, n’était pas mal non plus .

Les commentaires sont fermés.