La question humaine : j’ai rencontré Nicolas Klotz


J’ai rencontré Nicolas Klotz. Il venait de trouver de l’argent pour son film et de se séparer de son producteur initial, Paulo Branco. J’avais lu son scenario. Travaillant dans une (grande) entreprise, j’avais été frappé par certains passages de son texte. Ecrits par un DRH. Plus vrais que nature. Nicolas Klotz était calme, souriant, l’oeil vif. Nous avons déjeeuner ensemble une fois le tournage terminé. J’ai eu l’impression qu’il se demandait l’intérêt que je pouvais avoir pour son film. J’étais une curiosité. J’ai vu son film il y a quelques mois. Bluffant. Glaçant. J’en ai déjà parlé ici. Foncez y. Il est rare que le cinéma français regarde le monde de l’entreprise.

Publicités