Segolène Royal veut son Grenelle


Elle va publier son livre d’entretien (« Ma plus belle histoire, c’est vous ») le 3 décembre. Surtout, alors que certains s’interrogent sur l’utilité de ces Grenelles à répétition, elle prend Nicolas Sarkozy au mot : elle a réclamé mardi 20 novembre « la convocation « d’un Grenelle du pouvoir d’achat, des salaires et des retraites » pour résoudre les conflits sociaux, critiquant la politique de « désordre injuste » de l’exécutif.

« il y a une sorte de désordre, d’incertitude, de sentiment que les efforts sont inégalement demandés. En six mois, le pouvoir a donné beaucoup aux gros, et s’en est pris aux petits et aux moyens, et c’est pour ça que les réformes ont du mal à passer ».

Publicités