Bavure à Montfermeil, triste France


Rue89 a posté une video sans commentaire figurant une bavure policière à Montfermeil. Objectivement, on n’y voit pas grand chose.On y devine deux policiers frappant un jeune homme menotté, qui tombe au sol. Plus frappant, les policiers, casques sur la tête, l’exfiltrent, tout en pointant les environs de leur fusil.

Mardi 14 octobre vers 22h00, la police a interpellé Abdoulaye Fofana à son domicile du 5, rue Picasso, cité des Bosquets à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis. Les circonstances de cette arrestation ont poussé le procureur de la République de Bobigny à demander jeudi une enquête de l’IGS, la police des polices.

Quand je promène dans le voisin Barbès, le samedi avec mes enfants, nulle anxiété. Quand je raccompagne parfois la babysitter dans les mêmes parages, il n’est pas rare de voir un groupe de gardiens de la paix, tête nue, interroger ici ou là, girophare en action. Vers juin 2002, toute une brigade avait bloqué une rue voisine; une bande de jeunes debout tête face contre le mur et mains en l’air. Puis ces démonstrations de force s’étaient raréfiées. A l’automne 2005, elles reprirent, dans la foulée des émeutes de novembre. Puis, plus rien. Les patrouilles circulent, rarement.

J’ai le sentiment désagréable de vivre à proximité du pétaudière, qui dépassent largement les simples flics débordés par le malaise social et des jeunes en rage de se faire un « représentant de l’ordre. »

Publicités

Une réflexion sur « Bavure à Montfermeil, triste France »

Les commentaires sont fermés.