Merci Sego


Ségolène Royal a obtenu 29,59% des suffrages des 55% de militants socialistes qui ont voté jeudi 6 novembre.

Surprise, elle est donc la première. Il paraît que Sarkozy est ravi. Tant mieux pour lui.

Jean-Luc Mélenchon a quitté le Parti Socialiste: « ça suffit comme ça ! » a-t-il expliqué sur son blog. Il a raison. C’est une bonne chose que de constater les désaccords et en assumer les conséquences. On notera qu’il aime quand mêeme la mise en scène, lui qui critique la « politique spectacle. »

Il avait pris soin de déposer le nom de son site casuffitcommeça quelques semaines auparavant. Petit coquin…

Mélenchon a toujours défendu une position curieuse. Une espèce de gauchisme, de constestation permanente qui n’envisage le pouvoir responsable que majoritaire. Jamais de compromis chez Mélenchon. C’est pourtant l’essence de la politique démocratique.

Surprise, Ségolène n’est pas arrivée première lors du vote des militants socialistes. Ces derniers ont voté pour une motion, le « E ». Elle rassemblait, parmi ses signataires, des personnalités diverses, certaines courageuses comme Peillon, Belkacem ou Baltho. D’autres plus agaçantes comme Valls ou Collomb.

Je rêve que Ségolène parvienne à s’allier à Hamon, ou même Delanoë/Hollande. La Martine (Aubry) est déjà écartelé entre un noniste et les fidèles du patron du FMI. Que lui reste-t-il.

Marc Vasseur a pensé comme Sarkozy. Le PS s’est-il balkanisé ? L’inquiétude me semble inutile. Au plus fort du combat interne, les tensions sont exacerbées.

Pensez à l’élection d’après-demain.

Les partis monolithiques sont souvent des sectes.

Publicités

Une réflexion sur « Merci Sego »

Les commentaires sont fermés.