Franc-Maçons


Le Point fait sa « une » sur le retour des Francs-maçons. Historiquement rivale des religions établies, la Franc-maçonnerie a souffert de persécutions depuis des lustres.
Comme beaucoup d’autres « confréries« , elle a ceci d’inquiétant qu’elle cultive le culte du secret, l’apolitisme et, à l’exception du Grand Orient de France, la croyance en un « grand Architecte de la Vie ».
En même temps, la Franc-maçonnerie vise à enrichir la spiritualité de ses membres. Personnellement, une spiritualité qui ne question ni l’existence de Dieu (qu’on y croit ou non) ni la société des hommes est un peu vide. Cela conduit également à s’interroger sur son utilité. Est-elle simplement spirituelle ? La Franc-maçonnerie n’est-elle pas qu’un réseau de promotion occulte supplémentaire ? Les fantasmes sont nombreux.
« Ni Dieu, ni maître ».
Maxime personnelle.

2 réflexions sur « Franc-Maçons »

  1. Les franc-maçons ont souffert du dénigrement (Maurras tenait les franc-maçons pour l’un des 4 piliers de « l’Antifrance »), mais pas de persécutions. Je n’ai jamais ouï qu’il y avait eu des massacres de franc-maçons ; si cela s’était produit, ça en dirait long sur l’efficacité maçonnique du culte du secret, non ? 😉

Les commentaires sont fermés.