Blogueurs républicains


Une fois de temps en temps, des blogueurs affrontent le contact physique. Mercredi se tenait la dernière édition de la République des Blogs, ce rendez vous repris par Jules et Authueil.
Authueil justement, premier contact sur le pas de l’entrée du Pachyderme où se tenait la manifestation, m’accueille d’un « J’ai posté un commentaire sur ton dernier billet de mauvaise foi. » Et nous échangeons sur les comptes de campagne. « Au fonds, j’t’aime bien. » « Pareil, dommage que tu sois de droite. » « Il faut bien que j’ai un vice. »
Voici la RdB, un rendez vous où l’on peut constater de visu que nos désaccords peuvent s’exprimer simplement, et avec respect. Nick Carraway également a corrigé mes approximations (« les Francs Maçons n’ont pas été persécutés ! »)

Le respect justement, au-delà de certains coups de gueule et scissions blogosphériques, était manifeste à lors de cette République des Blogs.  J’ai pu croiser Dagrouik, l’oeil toujours vif, qui failli trinquer avec Nicolas J, à la faconde 2.0 hors normes; Dagrouik, encore, qui tape gentiment sur l’épaule d’Abadinte en passant près du bar; Jon, placide et déterminé et Vogelsong, plume exigeante dont Rosselin loua la qualité; Quitterie, déçue par l’opposition en général, qui réfléchit à autre chose (mais quoi ?!); Rubin, qui m’avait taclé sur l’affaire Kouchner,

Mathieu L se préparait à la grève, tout « privilégié » qu’il est. Comme Eric Mainville, il s’interrogeait sur le volume de publication (je ne suis que besogneux, chers amis). Je voulais convaincre Eric et Nicolas de nous mobiliser sur le thème de la précarité. Eric se désolait que les blogs de gauche ne tapent sur Sarko; Nicolas se désolait que la blogosphère s’emballe si vite sans débat sur la guerre à Gaza ou Ségo versus Aubry. Avec Cratyle , nous avons parlé liens, « parcours » et démocratisation du Web.

Hypos et moi avons pu quadrupler le volume de nos échanges (:-)) : « Alors, cette initiative de filles ? » « Attends, Mrs Clooney est là… » « Elle est à Paris ?! » Elle était effectivement là, appareil photo dans le sac. Une assiette de pates plus tard, on avait tout déballé: le féminisme, les blogs, les limites à se dévoiler, la personnalité de Ségolène Royal, et plein de choses encore qui n’intéresse que nous.

Jacques Rosselin et Maud Etienne, de Vendredi étaient là. Vendredi n°14 est dans les kiosques. Philippe Cohen, de retour à Marianne2, s’interrogeait sur les prochains mois du Monarque en place; Sylvain Lapoix, aussi souriant et dynamique, excusa l’absence de Bénédicte Charles, que j’ai regrettée.

Les « stars » du blogging mondain n’étaient pas là.

Cette RdB était toute entière dévolue aux blogueuses et blogueurs républicain(e)s.

8 réflexions sur « Blogueurs républicains »

  1. résumé très réussi, et qui (hihi) ne parle pas de nos complots en tout genre. Donc parfait. D’ailleurs de ce coté ça progresse tout en restant dans la zenitude.

  2. Non, j’ai croisé Versac et j’ai essayé de le lancer sur le sujet des seins de Laure Manaudou (chirurgie esthétique?) et il m’a répliqué, en prenant le numéro de Voici que je lisais, que le vrai problème c’était celui des poussettes de stars. Quand une poussette est en une de Voici, les ventes progressent.

  3. Salut, et merci pour lien.

    Désolé qu’on n’ait pas pu discuter un peu plus. Mais c’est toujours comme ça, à la RDB…

    À la prochaine !

Les commentaires sont fermés.