Contre le Nucléaire, ou pas.


L’approche des élections européennes et les annonces de Barack Obama et de Jose-Luis Zapatero en faveur d’une « croissance verte » remettent un peu d’écologie à l’ordre du jour médiatique. Pour beaucoup, l’écologie, c’est chiant, anxiogène ou utopiste.

Par exemple, pourquoi donc faudrait-il réduire notre dépendance nucléaire ?

Quand les énergies fossiles s’épuisent, quelques malins s’imaginent que le nucléaire est le bon choix alternatif. Qu’importe que nos centrales ne supportent pas une canicule en 2003… Qu’importe que les Enfants de Tchernobyl aient célébré il y a quelques jours les 23 ans de « l’accident » de 1986.

Se reposer sur le nucléaire est surtout une paresse d’économies occidentales. Plutôt que de réfléchir à moins consommer (ce qui ne veut pas dire moins s’amuser), on cherche la drogue énergétique alternative.

L’énergie nucléaire pose de sérieuses questions, que les pro-atomiques minorent régulièrement : ses déchets ne recyclent pas et son hautement toxiques; le moindre accident est cataclysmique; le nucléaire civil peut être détourné pour des usages militaires.

Comme souvent, les lobbies travaillent dans l’ombre. Ainsi, Areva s’est indigné récemment d’un reportage de France 3 sur les mines d’uranium. On découvre aussi avec stupeur (?) que certains collaborateurs d’EDF faisait surveiller Greenpeace. En janvier, le réseau Sortir du Nucléaire révélait qu’EDF avait perdu l’agrément pour mesurer la radioactivité de ses centrales.  Et Areva est très doué pour faire sa communication publicitaire discrète dans des magazines à destination de la jeunesse.

Le nucléaire n’a jamais fait l’objet d’un débat public direct. Les grands partis, de gauche comme de droite, sont pro-nucléaires. On est capable de soumettre à référendum un Traité constitutionnel européen de près de 400 pages illisibles pour le commun des mortels, mais sur le nucléaire, rien !

Le citoyen n’est-il pas capable de comprendre les enjeux ?

Publicités

3 réflexions sur « Contre le Nucléaire, ou pas. »

  1. C’est bien beau de faire la promo du Grenelle de l’environnement et d’exporter le savoir (dé) faire nucléaire francais en vendant des centrales nucléaires.

  2. Le lobby pro-nucléaire est tellement puissant qu’il avance des arguments faux que les médias traditionnels ne contestent jamais à savoir que c’est une énergie verte et qu’elle assure notre indépendance…

    On attend les propositions concrètes du PS en la matière… et de Sarko !

  3. Et par chez moi il y en a qui disent que les éoliennes polluent leur environnement sonore et visuel…..
    C’est vrai qu’une bonne centrale à coté de chez soi c’est quand même beaucoup plus sympa, pas du tout de pollution.
    J’espère être encore de ce monde quand les gouvernements ouvriront les yeux mais bon je ne rêve pas….

Les commentaires sont fermés.