Tout-à-l’égout de la démocratie


« Internet est le tout-à-l’égout de la démocratie ».

Cette petite phrase est de Denis Olivennes. le patron du Figaro Nouvel Obs l’a prononcé lundi dernier, lors d’une réunion de la presse avec Thierry Saussez, le chef de la comm’ gouvernementale (SIG).

C’est un comble.

La rédaction du Nouvel Obs aurait moyennement apprécié l’interview dégoulinante de complaisance que le directeur du Nouvel Obs a lui-même réalisé auprès de Nicolas Sarkozy. La société des Rédacteurs de l’hebdo a regretté d’avoir été mise devant le fait accompli :

« Pourquoi ne pas avoir attendu une dizaine de jours avant de la réaliser comme cela était proposé par le conseiller de Sarkozy (Franck Louvrier, NDLR) ? Un tel délai aurait permis un travail plus collectif, une contre-enquête effective sur les déclarations présidentielles et une plus grande variété des couvertures. »

J’en eu mal au coeur. Aucune insistance, aucune question qui fâche. Quand les journaux se contentent de faire du publi-rédactionnel, ils précipitent leur déchéance.

Je me souviens d’Audrey Pulvar, sur France 3 à l’époque, qui avait su désarçonner d’une question le Chef de l’Etat. Une seule question: « combien faut-il d’arrestations pour atteindre les objectifs de 25 000 expulsions de sans papier ? » Audrey Pulvar ne cherchait pas à montrer une opposition antisarkozyste quelconque. Elle faisait juste son job.

Olivennes a simplement servi la soupe. Le temps d’une interview, il a transformé le Nouvel Obs en « tout-à-l’égout » de Sarkofrance.

J’ai connu Denis Olivennes, il y a bien longtemps maintenant. Il trimballait cette image, séduisante pour certains, d’un dirigeant « de gauche » qui aime porter le fer contre les syndicats. Une image. Denis pense surtout à lui. Comme d’autres, il a une ambition démesurée. Je n’en dirais pas plus.

Publicités

13 réflexions sur “ Tout-à-l’égout de la démocratie ”

  1. Franchement en analysant l’interview, tout semble truqué: les réponses semblent même ne pas correspondre à la personnalité du Nico.Si ça se trouve, elle n’a jamais eu lieu, et Nicolas n’a eu qu’à valider le faux papier envoyé par Denis Olivennes et Michel Labro

    On s’éloigne de la République…

  2. Je suis d’accord. Cette intrevue ajoutée au billet de Jean Daniel il y a quelque temps sur M.Sarkozy commencent à transformer cet hebdomadaire que j’aime en autre chose que j’aimais …

  3. C’est ce que j’ai écrit chez moi : Olivennes fait partie de ceux qui pensent que 2012 est perdu et donc place ses pions, pour profiter dans tous les sens du terme de la situation. Cela implique donc de devenir complice de la sarkozie.

  4. Après avoir naviguer dans les égoûts d’olivennes, la seule question qui reste à se poser : Est-ce la vie vaut la peine d’être vécue ?

    De plus, il a tort de croire que l’élection de 2012 est perdue, même en lisant dans le marc de café, personne ne peut prédire l’avenir à si long terme.

    J’espère que Ségolène Royale sera la 1ère Présidente de la France en 2012.

  5. C’est une affirmation extrêmement élitiste. D’après Olivennes, donc, la démocratie appartient tout entière à des spécialistes, comme lui, qui savent l’administrer. Laisser le peuple y avoir un rôle : quelle horreur ! C’est sale, c’est dégoûtant, c’est caca…

  6. Depuis 1954, chaque année, 130 personnalités de plusieurs pays se réunissent dans le plus grand secret. Ce sont des militaires, des banquiers, des hommes politiques (partisans du libéralisme économique, du libre-échange, des privatisations de tout ce qui peut être privatisé) … et des personnes travaillant dans les médias. Les conversations doivent obligatoirement se dérouler en langue anglaise. Personne n’a le droit de prendre de notes. Les magnétophones sont interdits.

    Par exemple, du 1er au 3 juin 2000, le Groupe Bilderberg s’est réuni en grand secret au Château du Lac Hotel, à Genval, près de Bruxelles. Regardez bien cette video :

    Quant à la réunion du Groupe de Bilderberg cette année, les participants français étaient :

    1- le chroniqueur du journal “Le Point” Nicolas Baverez,
    2- le PDG d’Europe 1 Alexandre Bompard,
    3- le PDG des assurances AXA Henri de Castries,
    4- la ministre de l’Economie Christine Lagarde,
    5- le président de l’OMC Pascal Lamy,
    6- le président de l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI) Thierry de Montbrial,
    7- le directeur du “Nouvel Observateur” Denis Olivennes,
    8- le PDG de la Société Générale Frédéric Oudéa,
    9- l’économiste Jean Pisani-Ferry,
    10- le président de la Banque Centrale Européenne Jean-Claude Trichet.

    http://info.kopp-verlag.de/fileadmin/user_upload/allgemein/2009-05/Bilderberger_PM.pdf

    BAVEREZ-OLIVENNES : les deux clowns du cirque ultra-libéral. Leur sketch est bien rôdé : ils font semblant de débattre chaque semaine sur France-Info.

  7. Ce genre d’affirmation est celle des élites dominantes qui ne supportent pas voir le monopole de la production/diffusion d’idées leur être confisqué. Il dit tout haut ce que beaucoup de « leaders d’opinion » pensent tout bas : à voir leur soutien à Hadopi fondé sur des arguments bien souvent faibles.

    Ils ne comprennent pas Internet car d’un coup, les idées, les mouvements d’opinion peuvent se générer de manière spontanée sans réel contrôle. Ceci est une menace forte sur leurs prérogatives d’où leur agressivité.

  8. Tant que les journalistes penseront que la gauche n’a aucune chance de gouverner la plupart des média seront des portes voix du pouvoir et des caisses de résonnance. Ils sont parfois courageux mais pas téméraires.

    Ils reste internet qui il faut le rappeler n’a pas encore atteint sa maximum est pas encore accessible à de nombreux français mais qui va sans aucun doute prendre de l’empleur et devenir la source d’informations incontournables pour aller jusqu’en 2012.

  9. > BA : Sébastien Bazin n’en faisait pas partie non plus. Faut pas chercher plus loin pourquoi le PSG n’est toujours pas champion de France…

  10. +1 pour Internet. 40% des Français n’ont pas Internet et sur ceux qui l’ont combien savent réellement l’utiliser pour trouver de l’info différente ?

Les commentaires sont fermés.