A la Comète, des blogueurs conviviaux


L’ami Nicolas avait lancé l’invitation il y a bien longtemps pour ce jeudi 27 août au soir, une rencontre de blogueurs au fameux bistrot La Comète, au Kremlin-Bicêtre, un lieu popularisé quasi-quotidiennement par Nicolas sur ses blogs. Une bonne quarantaine de blogueuses et blogueurs avaient répondu favorablement à l’appel. Ce fut un moment de franche convivialité, un beau souvenir, et l’occasion, enfin, de rencontrer « en chair et en os » des consoeurs et confrères , parfois provinciaux et habituellement empêchés de rejoindre les côteries blogosphériques parisiennes durant l’année. J’en ai raté certains et certaines (Argh !!! Gael ?!? Où étais-tu ?), j’ai eu plaisir à discuter avec d’autres. Chez tous, le sourire était aux lèvres. J’ai retrouvé celles et ceux que je considère comme proches (Vogelsong, Dagrouik, Jon, CeeCee, Mrs Clooney, Hypos, Martin), des connaissances plus récentes (Seb Musset, Guy Birenbaum), et le patron de Vendredi, l’estimé Rosselin.

Blog local, le danger.

Les témoignages de Miguel et Eric m’ont saisi. Ils tiennent des blogs locaux efficaces, d’opposition municipale à leurs mairies respectives. Je savais que l’expérience peut être dangereuse. L’estimé Christophe Grébert, « fondateur » du genre avec le célèbre MonPuteaux.com a déjà fait l’expérience de procès et harcelements divers émanant de la mairie du coin. Miguel nous a détaillé la triste aventure de l’un des trois blogueurs d’opposition à Orléans, Fansolo, condamné à 11 000 euros d’amende pour « dénigrement« , un déménagement en banlieue parisienne et un changement de job. Eric également a pu témoigné des difficultés à bloguer localement à Mulhouse, la ville de Jean-Marie Bockel, ex-socialiste placardisé par Sarkozy depuis mai 2007. Dans une commune de province, tout se sait, tout le monde se connaît, tout se trouve. Des mairies de droite comme de gauche ont pris l’habitude désagréable de porter plainte contre des internautes opposants. Localement, le blogueur opposant doit filer droit. « Et toi, on ne t’a jamais embêté ? » m’a demandé Eric. Pour l’instant, non, mais je sais que cela viendra.

De nombreux engagé(e)s

Les Femmes Engagées étaient dignement représentées. A table, avec Olympe et Manue, nous avons débattu burqa et Orelsan. Je n’arrive pas à me faire à l’injure du voile intégrale, comme Manue. Olympe n’a pas appréciée que j’illustre facilement un billet sur la Burqa avec une femme nue, mais m’a gentiment dit qu’elle s’était retenue « parce que c’était moi ». Elle a sans doute raison. Elle a été également marquée par la polémique Orelsan, qui faillit la décourager de bloguer. Trublyonne m’a fait part de sa difficulté à concilier une vie d’élue local bénévole, un vrai boulot et… le blog. CeeCee prépare sereinement sa rentrée scolaire. Mrs Clooney rêve encore de sa courte semaine à New York au début de l’été. J’ai pu dire à Mathieu L. combien son interrogation sur la possibilité de vivre en couple avec un(e) adversaire politique avait touché juste. J’ai entre-aperçu trop rapidement Circé, AnnnieDay, et Muriel.

La droite antisarkozyste.

Reversus développe, avec le concours de deux amis, un blog politique précis et argumenté. Nous nous sommes retrouvés dans la critique antisarkozyste. Reversus a regretté la sévérité de certains bilelts de Sarkofrance contre Michèle Alliot-Marie. J’ai eu tort. MAM est coincée par Sarko. Je ne voterai pas pour elle, mais la distinction est réelle. J’ai entendu beaucoup d’encouragements pour Sarkofrance, quelques critiques également. Elles m’ont surprise, sans fausse modestie, et réjoui. « Comment fais tu ? » Je ne sais pas. Je fais. « Pourquoi restes-tu dans la critique systématique ? » Parce que le Monarque élyséen  joue habilement de convergences superficielles pour brouiller les cartes. Ecologie, ouverture politique, RSA, régulation financière, les éventuels points d’accord avec certaines mesures sarkozyennes m’apparaissent plus que jamais comme des impostures électorales. Et dans chacune de ses mesures se cache la réalité de sa contre-réforme. Prenez le RSA : son financement taxera les classes moyennes, pas les plus aisées à l’abri du bouclier fiscal. Et le dispositif de contrôle, y compris clandestin, fait peur. Sarkozy ne gouverne qu’en fonction d’un intérêt, le sien. A droite, certains défendent encore une vision de la France, de l’intérêt général, qui se prouve en diplomatie ou en politique intérieure. Je ne suis pas à droite. Je n’y ai jamais été, et il y a peu chance, vu mon âge avancé, que j’y tombe un jour. Mais la droite républicaine est un adversaire politique qui ne m’aurait sans doute pas conduit à créer un blog politique aussi virulant que Sarkofrance. Sarkozy détruit « ma France à moi« . Point barre. Je reviendrai plus tard sur le besoin de faire émerger une droite antisarkozyste.

Yann Savidan a eu la bonne conclusion : « Nul n’était plus grand ni plus petit mais nous étions tous là je crois, afin de concrétiser des liens d’amitiés qui naissaient déjà au travers de nos modes d’expression sur la toile.  »

Merci Nicolas, donc, pour cette chaleureuse initiative.

22 réflexions sur « A la Comète, des blogueurs conviviaux »

  1. Bonjour, j’ai visité votre site et j’ai trouvé que vous publier de bon article en général.

    J’aime la liberté de ton de votre site même si nous n’avons pas toujours les mêmes convergences et c’est bien cela qui permet d’enrichir le débat.

    Accepteriez vous de mettre un lien entre nos deux sites si vous le désirez???
    Mon site : http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/

    J’attends votre réponse, bien à vous, AF

  2. Vraiment très content de cette soirée et très heureux d’avoir pu discuter avec toi. Comme je te l’ai dit hier, je me retrouve dans 80/85% des articles de Sarkofrance, c’est déjà pas mal 😉

    Je pense que pour beaucoup de partisans de la droite républicaine, nous avons plus de points de convergence avec la tranche social-démocrate du PS qu’avec l’UMP actuel.

    Quand je vois encore aujourd’hui, l’attaque cinglante du procureur de la République contre Dominique de Villepin et ce sans même attendre le début du procès de l’affaire Clearstream :

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/08/28/clearstream-le-procureur-charge-dominique-de-villepin_1233220_3224.html

    J’enrage mais je me mets également à espérer que la blogosphère de gauche et de droite saura faire front commun sur tous ces dossiers où la Justice est bafouée…

    1. Cher Mancioday, louable l’initiative de faire front commun… mais avec ou sans juge d’instruction ?

  3. Ils vont forcément attaquer Villepin, entre autres. Il leur faut faire diversion, de n’importe quelle manière, car l’appel interjeté sur l’histoire du compte Sarkozy piraté ne sera examiné que une fois Clearstream bien avancée.

    Or, en première instance, il a été remarqué par le Tribunal que Nicolas Sarkozy est président de la République. Ah bon ? Et qu’il fallait surseoir à statuer jusqu’à un mois après la fin de son mandat. Donc si Villepin se sert de cet argument (dans une affaire qui, par surcroît, existe surtout à cause de Sarkozy), ça craint pour le Klan…

  4. Petit 1 : c’est moi qui remercie les participants d’avoir pu venir et faire en sorte que la soirée se passe bien. Tiens ! Eric de Mulhouse, venu de chez lui, uniquement pour cette soirée ou CC qui se tape plus de 5 heures de train pour quelques jours avec des potes blogueurs. Pour ma part, tout ce que j’ai eu à faire est de répercuter une idée de CC sur mon blog : la blogosphère a joué son rôle, ensuite, pour motiver tout le monde.

    Petit 2 : j’aime bien ce côté neuneu de ses billets de remerciements (ou de Wikioteries diverses) : je crois que c’est nécessaire, ça nous encourage… Et on le mérite bien.

    Petit 3 : un bien compte rendu d’une bien belle soirée !

  5. J’enrage d’avoir loupé ça pour des obligations professionnelles de dernière minutes ou presque. peut être pour une prochaine fois

  6. Salut Juan, content de t’avoir vu mais désolé de ne pas avoir fait une petite bafouille avec toi. A charge de revanche !

    1. j’etais pas intimidé, mais je suis fauché et j’ai mes gosses a garder… voilà moi je suis comme Gaël, bien triste d’avoir raté cette unique occasion de rencontrer mes amis de blog.

  7. Aaaah, en voilà un compte-rendu sympathique.. Merci pour la citation !! Je fais le mien lundi, si ça t’intéresse, mais il sera beaucoup plus…. disons… volatile, je pense… 😀

  8. Merci pour le trop bref mais si sympathique échange, merci pour le lien et à une très prochaine fois !

  9. Comment j’ai pu rater MrsClooney ? Hein, comment ?
    :-))

    Evidemment, tout ce monde ne permet pas d’être disponible à chacun comme on le voudrait et d’ouvrir de longues conversations pour refaire le monde ou le monde des blogs !!!
    :-)))

  10. élue bénévole la trublyonne .? alors que nous pauvres adjoints sommes obligés de lui balancer des sous de nos indemnités pour les payer les conseillers d’arrondissement! moh (-:

Les commentaires sont fermés.