Ségolène tacle la taxe carbone, et moi ?


Mon cauchemar est arrivé vendredi. J’en suis sorti depuis.

A La Rochelle vendredi 28 août, Ségolène Royal a sérieusement taclé ses amis Verts, et a également sévèrement critiqué la taxe carbone. Les lecteurs réguliers de mes blogs savent que je suis sego-écolo, une espèce hybride non socialiste, quoique. Adhérent des Verts, j’ai voté directement Ségo Royal aux deux tours de la présidentielle de 2007.

Quand le projet de taxe carbone refit surface, après 2 longues années d’attentisme sarkozyenne, j’ai été d’abord ravi. Enfin, on allait (1) démasquer l’hypocrisie écologiste du Monarque élyséen, et (2) mettre en débat la nécessité de « carboniser » notre modèle de croissance. Daniel Cohn Bendit a applaudi le principe d’une taxe carbone proposée par Michel Rocard. Il en a fait un piège pour Sarkozy. « pas cap ! »

A gauche, la plupart des formations ont critiqué le projet, dénonçant une nouvelle TVA verte, un impôt injuste qui viendrait grever une fois de plus le budget des ménages. Quand Ségolène Royal a porté le coup de grâce, vendredi à la Rochelle, mon sang n’a fait qu’un tour. Mon esprit a été préparé par Marc Vasseur.

Samedi, Cécile Duflot, la secrétaire nationale des Verts, a critiqué les critiques: « Toutes celles et tous ceux qui s’aventurent à critiquer dans son principe et dans ses fondements la fiscalité écologique ne sont que des démagogues déconnectés de la réalité« .

Voilà, c’est fait. Le Rubicon est franchi. Je suis les pieds dans l’eau.

Je dirais à mes amis Verts trois choses: primo, la fiscalité verte ne peut être que sociale. Deuxio, en Poitou-Charente plus qu’ailleurs, Ségolène Royal n’a fait que répondre à leur décision de conduire une liste autonome lors des prochaines élections régionales. Son discours était en quelque sorte la réponse de la bergère au berger

A mes amis socialistes, j’expliquerai qu’on ne peut enterrer la fiscalité verte. Toute critique d’une mauvaise taxe doit s’accompagner d’une proposition alernative. La gauche socialiste est très largement soupçonné d’inaction écolo. Elle doit faire ses preuves. Décourager les consommations énergétiques est une évidence planétaire à l’échelle du siècle.

En novembre prochain, les Verts me solliciteront pour renouveler mon adhésion.

Honnêtement, je ne sais pas quelle sera ma décision.

Advertisements

33 réflexions sur “ Ségolène tacle la taxe carbone, et moi ? ”

  1. Juan, je comprends votre dilemme. Moi aussi, je m’apprêtais à voter Vert aux Régionales car je suis toujours très en colère après le PS mais à présent je ne sais plus.

    Comme d’habitude, Ségolène Royal a soulevé un « lièvre » car elle connaît le terrain. Et Duflot et Cohn-Bendit : non ?

    Dans l’article suivant, il est bien expliqué « l’amateurisme » du gouvernement et il pose la question un taxe carbone pourquoi faire ???

    http://www.betapolitique.fr/Amateurisme-d-etat-36082.html

    Actuellement, les Verts ont un très grave problème « d’arrogance » du fait de leur succès aux élections Européennes et ils semblent oublier un peu trop vite que leur succès est dû aux votes des militants Socialistes déçus du congrès de Reims mais qui peuvent voter différemment la fois suivante…

  2. Il y a incontestablement une dérive environnementaliste chez les Verts qui relègue le social au second plan.

    C’est notamment pour cette raison que M. Billard a quitté les Verts avec ses amis, dont Paul Ariès, pour s’associer au congrès du parti de gauche.

  3. Je crois que c’était chez toi, Juan, que j’avais en son temps souligné la ségo-incompatibilité des Verts. Une aversion largement épidermique, mais pas seulement. C’était, je crois, à l’époque des européennes, lorsque nombre de soutiens de Ségolène envisageaient de voter pour Europe Ecologie. Ils se jetaient dans la gueule du loup et ça me faisait sourire. Certains doivent rire jaune aujourd’hui.

    Sur le fond, les Verts ont raison. La fiscalité écologique est incontournable et il était démagogue de la part de Ségolène de rejeter en bloc l’idée d’une taxe carbone, plutôt que de donner dans la nuance, comme l’ont fait le reste des socialistes, Martine en tête, en dénonçant « la taxe carbone de l’UMP » parce que fortement antisociale, parce que sans volet redistributif.

    Sur ce point le PS et les Vetrs sont sur la même ligne… et Ségolène a perdu une occasion de se taire, ou du moins d’éviter certains simplismes réducteurs, démagogiques.

  4. Il me faut intervenir pour répondre au trollesque Dedalus qui déforme et fait semblant de ne pas comprendre. C’est sa grande spécialité.

    Ségolène Royal s’est attaquée à la taxe carbone telle que le gouvernement la conçoit pas à la fiscalité écologique. Elle n’a pas fait un discours là-dessus et elle l’a dit en passant. Heureusement d’ailleurs puisque sinon cette nouvelle taxe passait comme une lettre à la poste même à gauche. Or une taxe où le français n’a pas le choix est une punition. Si il avait le choix entre des produits verts attractifs et le reste ce pourrait être concevable. Or là c’est une punition obligatoire pour les français qui verraient leur pouvoir d’achat encore rogné pour quoi? Pour renflouer les caisses vidées par le gouvernement.

    Dans le pacte présidentiel il n’y avait pas de taxe carbone mais une fiscalité écologique pour pénaliser les entreprises polluantes. Pas une ponction sur les ménages!
    Il faut donc remercier Ségolène Royal pour cette prise de position forte qui a permis à Martine Aubry d’enfin prendre position nettement contre la taxe carbone tout en proposant une fiscalité écologique. Parfaite séquence des deux femmes. Ce qui d’ailleurs trouble l’UMP. Que demander de mieux?

    Quand aux verts leur façon de répondre a été assez en dessous de tout surtout connaissant l’excellence écologique de la région Poitou-Charentes. Je crois que leur arrogance s’est vue trop nettement et Ségolène Royal leur a répondu avec hauteur hier.

  5. Rocard vient d’abonder dans le même sens que Ségolène Royal.
    Il dit qu’il avait souligné le caractère dangereux et injuste de la taxe si elle ne s’accompagnait pas des compensations.
    Ségolène Royal est pour la fiscalité écologiste et comme la majorité des futures victimes de la taxe , elle est contre cette taxe parce qu’elle est à l’écoute des gens, pas des dogmatismes.
    Les gens avaient réagi bien avant Ségolène et les réactions étaient déjà très violentes sur les forums d’EAG et des Désirs d’Avenir.
    Mon écolo de compagnon était le premier à se rebeller et à jurer que Cohn Bendit était dangereux pour les Verts et qu’il était de droite.
    Donc, Ségolène Royal a bien fait de dénoncer l’imposture!
    Duflot et Cohn Bendit sont ultra-minoritaires sur ce coup, d’autant plus qu’ils n’ont aucune leçon d’écologie à donner à Ségolène Royalqqqqqq; qj’espère qu’ils ont compris que le chantage ne marchera pas avec elle.

  6. Il faut lire absolument l’article signalé par Made sur Beta Politique.
    Un économiste américain va dans le même sens que royal et tous ceux qui sont contre la taxe carbone.

  7. Ségolène Royal ne s’est pas contenté de faire des promesses, elle a listé les possiblibiltés et des faits pour une approche réelle de la fiscalité verte qu’il faudrait mettre en place.

    Je dirais à Dedalus que ce sont les verts qui ont perdus une occasion de se taire, et lui même par la même occasion. Quant à la haine qu’il a envers Ségolène Royal n’a pas bougé d’une once.

    Les prétentions et l’appétit de Cécile Duflot repose sur le score d »Europe écologie, dois-je rappeler que les verts en tant que tel ne réprésentent non pas 16% qui est le score d’Europe écologie sous l’impulsion de personnalités tels que Eva Joly, José Bové, DCB etc .. mais environ 6% ».

  8. Tiens dédalus parle de simplisme. Ah oui, faire de la pédagogie sur France2 devant 5 ou 6 millions de téléspectateurs c’est du simplisme.

    Ah oui, c’est vrai il ne regarde pas la Télé ! il n’a donc pas vu la nuance, ni lu ce qui est sur le blog de SR
    http://www.desirsdavenir.org/segolene-royal/le-blog/une-mesure-anti-sociale/29-08-2009

    Ensuite il ne sait pas que localement en region, les verts locaux ont salué la région qui est allée au delà de ce que le projet PS-Verts négocié en 2004.

  9. Décidément,
    il n’existe pas de limite à la démagogie de cette pauvre Ségolène….
    Le plus triste demeure que le PS semble suivre les idées de leur championne aveuglément… « Excusez nous d’alller mieux » aurait dit Mr Hamon…si seulement c’était vrai ….mais comment espérer un renouveau devant tant de nullité et d’inertie…
    Des excuses par la reine du « pardon  » au nom des autres, on serait censés en attendre de sa part pour le tort causé au PS depuis près de 4 ans….

      1. Justement …je suis pas pro Danny…mais je trouve sa réponse ci dessous
        plus contructive que la politique d’opposition permanente de Mme Royal.
        On ne peut pas critiquer le Vendredi, se réjouir de semer la pagaille le samedi et relativiser le Dimanche….(ça c’est loin d’être constructif !)

        « Si le PS veut s’attaquer à la politique fiscale injuste du gouvernement, qu’il le fasse sur le bouclier fiscal. En résumé, le PS doit être constructif sur la taxe carbone et offensif sur le bouclier fiscal. »
        « Pour l’instant, on connait la proposition de Rocard sur la contribution climat-énergie, qui prévoit une redistribution du produit de cette taxe de manière équitable et une augmentation graduelle de cette taxe. Pour moi, c’est la bonne orientation et la base de discussion. Le PS devrait au moins engager un dialogue positif et critique envers la position du gouvernement. »

        « Il faut aller au parlement pour négocier et faire en sorte que cette contribution climat-énergie soit socialement équitable. Ensuite, il faut la décliner au niveau européen. »
        http://www.lepost.fr/article/2009/08/31/1675750_cohn-bendit-c-est-trop-facile-pour-le-ps-de-s-opposer-a-la-taxe-carbone.html

  10. bon, j’y reviens. et je reprends l’historique :

    ça a commencé par ça : « Je dis solennellement devant vous que l’écotaxe, ce nouvel impôt que nous annonce le Premier ministre, est (…) un impôt absurde, un impôt injuste, un impôt historiquement décalé dans le temps »

    c’était le 28 juin, c’était Ségolène Royal et ce sont ses propos qui étaient lourds de simplisme et d’ambiguïté, cette démagogie dont a parlé Cécile Dufflot.

    et puis Martine Aubry a précisé la position du PS, qui se trouve en phase avec celle des Verts et à laquelle hier soir sur France 2 a souscrit Ségolène Royal en levant toute l’ambiguïté de son propos.

    au final : oui à la fiscalité écologique, oui donc à une taxe carbone, pourvu que ce soit dans un cadre de justice sociale, de redistributions compensatrices et de développement de ressources alternatives… et donc non à la taxe carbone version UMP.

    bref, aujourd’hui, tout le monde chez les Verts et au PS est d’accord et c’est tant mieux.

  11. Mon pauvre Dedalus t’es toujours aussi… à ce que je vois. Ségolène Royal faisait la démonstration par la preuve de sa politique écologiste dans la région. Elle en a profité pour tacler, comme tu le dis, la taxe carbone. Heureusement qu’elle l’a fait sinon personne au PS n’aurait dénoncé cette imposture, cette supercherie qui consiste à faire payer aux ménages la pollution des grandes entreprises polluantes!

    La démagogie, comme tu dis, aurait été de faire le canard comme tout le monde est de dire comme les autres bravo à la taxe carbone. Elle a su au contraire allée à contre-courant de la classe politique et c’est tout à son honneur. Que Aubry embraye ensuite c’est très bien. Que Hamon rétropédale après avoir dénoncer Ségolène Royal ça montre combien certains au PS sont déconnectés des réalités sociales dans le pays. L’influence de Rocard est encore trop importante dans le parti.

  12. dedalus serait capable de devenir Sarkozyste s’il ne lui restait plus que ça pour se payer Royal, maladie profonde!
    Sinon, on retrouve sur le site de Hulot de 2007 la position de Royal sur la taxe carbone, preuve qu’elle n’a pris personne en traitre.
    Ce qui est consternant c’est que DCB, par exemple soit prêt à accepter une taxe profondément injuste, uniquement pour pouvoir dire qu’il y a enfin un impôt écologiste en France.
    http://www.pacte-ecologique-2007.org/observatoire/analyse.php?lire=prop2

  13. ha bah ça ! David75, asse42, superpado et made en commentaires du même billet… C’est Dagrouik qui va être jaloux 😀

  14. Dedalus est un sarkozyste qui s’ignore, et il a une qualité supplémentaire en ce sens c’est qu’il est d’une mauvaide foi sans limite.

    Tiens Dedalus va se faire un copain ou un concurrent « Zog le troll »

    Un troll ne sert rien hormis le fait décrire le plus d’âneries possible avec un minimum de phrases.

    1. Merci David75 pour ta contribution,
      mais toi qui parle de haine , il est triste que la tienne puisse t’aveugler au point de voir des suppôts de ton ennemi Sarkosy partout….
      C’est aussi un comble de se faire traiter de troll par quelqu’un qui traite de « sarkosystes » ceux qui osent critiquer la blanche colombe Ségolène….

      Royal a encore essayé de tirer la couverture à elle en tentant de passer pour la seule opposante à gauche, alors que personne ne connait encore les détails d’application de la taxe…
      Tant mieux si elle continue à faire figure de guide pour certains,désolé , je suis de ceux qui pensent qu’elle fait trop de mal à la gauche, tant pis pour moi, mais seul l’avenir le dira….
      Donc perso je pencherait vert !

      1. Oupps je « pencherais »…..plutôt….
        (c’est encore du conditionnel….)
        Sinon,un petit lien a voir pour se faire une idée de l’urgence de la mise en place de la taxe carbone.

  15. David: non Dedalus n’est pas un sarkozyste qui s’ignore , ou alors il est vraiment bien planqué ! A sortir de telles conneries vous tirez contre votre camp. il suffit de lire son blog pour voir qu’il sera mort avant d’être sarkozyste.

    Discutez un peu, ouvrez vos oreilles , débattez sur des questions au lieu de vous jeter de telles invectives. Comme superPado l’a rappelé on trouve partout des traces des débats sur la contribution énergie en 2007. il suffit de chercher ça et de le montrer a ceux qui disent le contraire.

    En gros pour dédalus, il faut des hommes politiques avec déclarations ampoulées, ou des « ueh euh euh euh », ou encore des anciens séïdes de Monsieur Plan B comme bronzage.

    Le plus drole de la journée c’est mon troll UMP qui cogne sur le taxe UMP avec un de nos arguments

    1. « A sortir de telles conneries vous tirez contre votre camp. »

      Bah oui… Pourquoi tu crois que je les titille ? 😉

      Et ça marche à tous les coups. Regarde superpado ci-dessous, il plonge.
      Et moi je jubile, bien entendu.

      Mais rien ne vaut que d’avor ferré asse42. celui-là, c’est l’arme anti-royal absolue 😀

  16. sarkofrance, La Rochelle aurait pu être encore plus efficace si on avait pu balancer par dessus le pont de l’île de Ré quelques dedalus mais le PS est encore trop timoré, l’année prochaine peut être…
    (bon, normalement ça devrait te permettre de gagner quelques commentaires supplémentaires;-)

  17. Superpado : il aurait pu tester le kite-surf avec pirate17, et là pfffuiiittttt s’envoyer en l’air au lieu de twitter des conneries. Surtout qu’il faisait super beau la bas le dimanche après midi. Et en plus on ne doit pas jeter des ordures à la mer. C’est marqué sur le pont.

    En parallèle à David75 qui tire de travers, Dedalus qui défend titine ne me donne pas envie de dire tout le bien (sisi) que j’ai trouvé à la Rochelle, y compris (sisi) dans le pénible discours de clôture. JE dis pénible, par ce qu’il a duré trop longtemps, et qu’un malaise a eu lieu pour quelqu’un qui ne l’a pas supporté.

    Forcement on peut renvoyer les remarques de Dedalus sur les trolls ségoléniste à son propre petit personnage et à ses amis blogueurs.

    Et dire l’avis de SR en 2007:
    http://www.pacte-ecologique-2007.org/observatoire/analyse.php?lire=prop2

    Et ça :
    http://actualites-news-environnement.com/20070106-Royal-Pacte-ecologique-Hulot.php

    Oui, voilà le simplisme , il va falloir changer le sens du mot: Simplisme, trop complexe pour les cerveaux étriqués en mode bloqué.

  18. D’autres mécanismes sont possibles. J’ai proposé la non déductibilité de la TVa sur la consommation de toutes les énergies fossiles. Les montants non reversés aux entreprises permettraient d’abonder un fonds d’investissement utilisable par les entreprises à la hauteur des montants non reversés. Ils permettraient ainsi de financer la réduction de l’empreinte écologique liée à l’activité économique.

    Pour voir le détail de la proposition :
    -> http://www.voie-militante.com/politique/energie/taxe-carbone-non-deductibilite-tva/

  19. Désolé mais je lis les commentaire de Dedalus quand il s’agit de Ségolène Royal je ne supporte pas sa manière de faire et ceci n’a rien à voir sur le fait qu’il soit de gauche, c’est impossible de le laisser dire sous prétexte de mettre de l’huile sur le feu.
    On connait ses ennemis de l’extérieur, mais pas quand ils sont à l’intérieur.

Les commentaires sont fermés.