Etes-vous de gauche ?


Les débats sur le dialogue, ou pas, avec le Modem ayant repris de plus belle, les réactions fusent. L’avantage du dialogue, c’est qu’il impose de clarifier ses propres positions. Peillon a décrété, malicieusement, que le Modem était de gauche. Cela fait hurler à droite, comme à gauche. Un récent billet publié dans ces Coulisses a été l’occasion d’un fructueux débat, en commentaires, entre une militante Modem et un militant sympathisant socialiste. Je les en remercierai jamais assez.

Cet appel au dialogue avec le Modem a suscité des réactions négatives: l’estimé Maxime Pisano m’a répondu sur Twitter : « Sarkofrance veut tendre la main à Bayrou. Pour lui mettre dans la gueule ? 😉

Il est temps de se délivrer des brevets de gauche. Allez, Chiche, j’aimerai que quelques « gauchissses » de service tels que moi publient quelques-unes de leurs convictions les plus à gauche (d’après eux). Et on jugera.

Cordonnier devant être bien chaussé, je commencerai par m’infliger à moi-même la dite exigence de transparence, au risque de perdre quelques lecteurs qui me trouvaient ouvert, ou d’autres qui me trouveront trop timoré.

1. Nationaliser les services de transports, d’énergie et de santé (mutuelles, assurances privées etc).

2. Imposer un revenu minimum sans condition (de travail, ni de recherche d’emploi, etc)

3. Supprimer la TVA au profit d’une large imposition réellement progressive des revenus.

4. Taxer l’héritage à 80%

5. Supprimer l’élection du président de la République au suffrage universel (le concept d’homme ou de femme providentiel(le) n’existe pas à gauche – rappelez vous « il n’est pas de sauveur suprême« ).

6. Imposer la parité absolue dans les partis et toute élection municipale, régionale ou législative.

7. Etendre le droit de vote aux immigrés (après plus de 3 ans sur le territoire), et régulariser tous les sans-papiers disposant d’un travail.

8. Infliger la prison ferme pour les fraudeurs fiscaux.

Voici un premier jet.

J’aimerais que Maxime, Intox2007, Nicolas, Abadinte, Dedalus, gauchedecombat, Martin P, Marc, le coucou, Olympe, Rimbus, Rebus, Hypos, B.mode, Romain, Vogelsong, Guy, Trublyonne, Le Rocrocodile kinépeuthe, La Section Socialiste de l’Ile de Ré, Slovar, Mémé Kamizole, Agnès, Polluxe, Disparitus, Nelly Margoton, Gael, Peuples, Donjipez, mon regretté O16O, Le Pavé, Antoine, Donatien, Fabien-Pierre, Eric, Cyril, JeandelaXr, Jon, AnnnieDay, Laure, Mélenchon, et, évidemment, Ceecee et Mrs Clooney se livrent à cet exercice douloureux.

Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour, disait la maxime.

Êtes-vous de gauche ?

Publicités

54 réflexions sur « Etes-vous de gauche ? »

  1. Ca, c’est un billet avec des liens ou je n’y connais plus !

    Première femme taguée en 10ème position… Bravo…

    Bon. Je m’y colle ce matin (si j’ai le temps).

    1. « Première femme taguée en 10ème position… Bravo… » ?

      Je pige pas si ça se veut d’un grand secours au pauvre féminisme, mais l’ordre alphabétique, ça vous dit rien, eh ?

      Aaaaah ouiiiiiii, dans un louable but de marité, réformons l’alphabet ?!

    2. « Première femme taguée en 10ème position… Bravo… » ?

      Je pige pas si ça se veut d’un grand secours au pauvre féminisme, mais l’ordre alphabétique, ça vous dit rien, eh ?

      Aaaaah ouiiiiiii, dans un louable but de marité, réformons l’alphabet ?!

      Et nationaliser les télécoms ? Internet et téléphone !

  2. Je vais répondre, mais comme je l’ai dit chez Nicolas qui m’a tagué aussi, ça va être difficile de faire autre chose qu’un copié-collé, vu que tu passes déjà en revue les points les plus importants!

  3. Pour un premier jet, ca fait mal par où ca passe !

    Seul point d’accord, la taxation sur la succession, peut être pas à de tels niveaux tout de même mais sur le principe, je pense que l’on peut être d’accord.

  4. Bordel ! me voilà enchainé, je vais rajouter sans doute un 9, 10, 11, 12 et 13 ou 14 et 15.

    Par contre si tu as une réponse de Meluche, fait moi signe !

  5. OUI
    ABSOLUMENT
    COMPLETEMENT
    INTEGRALEMENT

    Mais il ne faut pas être communiste
    Au sens de Staline ou de Lénine
    Mais socialiste, vraiment,
    Comme Proudhon
    Comme Jaurès
    Ces saints socialistes
    De l’intelligence
    Car l’un est mort pour la paix
    Et l’autre a vécu pour la démocratie

    1. bonjour
      Proudhon n’a jamais été socialiste mais un des premier philosophe anarchiste

      bonne journée

  6. Je te réponds ici … même si tu me demandes pas 😉

    1. Nationaliser les services de transports, d’énergie et de santé (mutuelles, assurances privées etc) : non

    2. Imposer un revenu minimum sans condition (de travail, ni de recherche d’emploi, etc) : non

    3. Supprimer la TVA au profit d’une large imposition réellement progressive des revenus : oui

    4. Taxer l’héritage à 80% : oui

    5. Supprimer l’élection du président de la République au suffrage universel (le concept d’homme ou de femme providentiel(le) n’existe pas à gauche – rappelez vous “il n’est pas de sauveur suprême“) : oui

    6. Imposer la parité absolue dans les partis et toute élection municipale, régionale ou législative : oui

    7. Etendre le droit de vote aux immigrés (après plus de 3 ans sur le territoire), et régulariser tous les sans-papiers disposant d’un travail : oui

    8. Infliger la prison ferme pour les fraudeurs fiscaux : oui … encore faut-il avoir les moyens de les retrouver …

    Tu pourrais faire une 2ème salve de questions sur le mariage homo (FB a encore sorti des grosses conn… sur le sujet hier sur France Inter :-/), les prisons (et plus largement la justice), l’école … non ?

  7. Vous êtes sérieux avec vos 8 propositions rigolotes ou bien préparez vous un one-man-show humouristique en testant ici leurs drôleries éventuelles?
    je parierai pour cette deuxième option !
    biz

  8. @Sarkofrance :

    Merci pour la référence à mes (nos) échanges avec Judith du Modem. A la subtilité près que, si elle affirme être militante Modem, je ne suis, pour ma part, encarté nul part (j’y songe, mais ma décision n’est pas encore prise), ni au PS , ni autre part. Sympathisant de gauche, en colère contre la Sarkofrance, et inquiet pour l’avenir de l’alternance.

    Ses considérations personnelles mises à part, voilà le genre de billet plus que nécessaire, et dont l’exercice devrait être fait au grand jour et à grande échelle par tous les militants/dirigeants/élus de gauche en prévision de 2012.

    Concernant les 8 principes que tu énonces, j’y souscris à 100%. J’ajouterai les principes suivants :

    9 – Profonde réforme du système financier (nationalisation partielle ou totale des grandes banques de 1er rang ; encadrement plus important du crédit ; …)

    10 – Imposer un revenu maximum ou obtenir le même effet par un impôt progressif avec des taux marginaux quasi-confiscatoire (ex : 95%) au-delà du niveau du revenu maximum.

    11 – Justice (après avoir détricoter les lois liberticides de Chouchou) : Indépendance du parquet

    12 – Protection sociale : pour assurer son financement , retour en arrière sur les allègements de charge + extension des cotisations à TOUS les revenus (stock-options, par exemple).

    13 – Sortir de la spirale du libre-échange mondialisé par une action au sein ou en parallèle de l’OMC + mise en place d’un protectionniste coopératif dans l’espace européen.

    14 – Reconstruire l’école publique : augmentation du nombre d’enseignants ; réforme des règles d’affectation (faire en sorte que les plus expérimentés soient affecté dans les écoles les plus difficiles et non l’inverse) ; sur-compenser en moyens les écoles des quartiers défavoriser ou avec le plus de difficultés ; réduire au strict minimum (progressivement) les subventions publiques à destination de l’enseignement privé primaire/secondaire.

    voilà, pour l’instant….faudrait un Wiki pour mettre tout çà en forme, et que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice.

  9. Êtes vous de Gauche ou plutôt d’extrême Gauche ?

    Tu y vas pas de main morte avec tes propositions Juan 😉

    Ca mériterait d’être approfondi mais je me retrouve dans les propositions : 1, 7 et 8.

    1. Ce sont quelques unes de mes positions d’extrême gauche. Si j’écris que je suis hostile à la cogestion en entreprise ou le nettoyage intégral du code du commerce, je vais me faire traiter de libéral… 🙂

  10. Concernant la TVA

    Une suppréssion pure et simple causerait un déficite abyssalle, il faut à mon sens négocier une TVA raisonnable aux environs de de 5% et exempter de TVA les produits de premières necessités.

    * En outre il faut taxer fortement les produits financiers au moins à 50% qui n’ont aucun lien direct avec l’économie réelle.

    Héritage

    80% me parait excessif, 60 à 70% pour ne pas fâcher une grande partie des français qui pensent (à tort) qu’ils vont devenir riche un jour pour le transmettre à leur progéniture.

    Election du président

    Un référendum me parît nécessaire

    Droit de vote des immigrés

    Toujours préciser » votes locaux » pour ne pas relancer la gueurre civile des mots et pour ne pas diviser les français.
    En voulant être généreux parfois une idée peut devenir improductive

  11. Salut et Fraternité !

    Les dix mesures « les plus à gauche » d’Alternative Gaulliste :

    1) instauration de l’association capital-travail par l’élection de salariés dans les conseils d’administration des sociétés, à parité avec les actionnaires.

    2) nationalisation du service public de l’eau, du secteur bancaire et des assurances, des autoroutes et des routes nationales.

    3) abrogation des directives européennes de libéralisation et refondation de services publics monopoles d’État (La Poste, SNCF, EDF, GDF, etc.).

    4) restauration de la progressivité de l’impôt sur le revenu par une augmentation du nombre de tranches et l’abrogation du « bouclier fiscal ».

    5) restauration de la progressivité des droits de succession.

    6) instauration d’une taxe internationale sur les mouvements spéculatifs de capitaux (taxe « Tobin ») et d’une taxe sur les revenus financiers (non productifs) des entreprises.

    7) suppression de toutes les subventions publiques aux communes qui ne respectent pas la mixité sociale (loi SRU).

    8) accomplissement de l’égalité des chances par la nationalisation de tous les établissements scolaires (grandes écoles privées comprises) et le rétablissement de la sectorisation scolaire.

    9) abrogation du statut clérical d’exception dans les départements de Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin (Concordat de 1801).

    10) obligation d’utiliser des biocarburants pour tous les véhicules collectifs circulant sur le territoire national (y compris pour les autocaristes privés, français et étrangers).

    http://gaullistes.free.fr/spip.php?article31

  12. la parité ?bof rien de progressiste en soi que de remplacer des politiciennes par des politiciens ou vice versa. Et puis si t’as que des mecs nuls dans une commune tu fais comment? mieux vaut s’attaquer aux problémes de discriminations que subissent les femmes dans la vrai vie que de faire de la discrimination en fonction du sexe…

  13. Faire simple, même si c’est compliqué:

    TVA (non récupérable) à 40,68% sur tous biens et services.
    Abolition des corporatismes et autres ,…aucune fiscalité directe, aucun principe de charges ni d’assurance obligatoires.
    Régulation et redistribution comme mission première de l’état (avec dispositifs anti-exclusion fixés par la loi, panier des prix pour première nécessité établi au plan avec actualisation instantanée (vive l’info) et principe de minima sociaux …pondérés par référendum)
    Porosité par mise en place de dispositifs anti_morosité aux frontières.

    La dette, qui est désormais une valeur sûre, évitera la création d’une monnaie nationale…à moins que.
    T’ain! faut tout reconstruire!
    Si c’est pas gauchiste ça!!!

  14. Ah!j’oubliais!!!
    Aucun régimes spéciaux: CDD, CDI, CDGRACIEUSEMENT, RETRAITES, STATUTS ET ORDRES: au panier.
    OUF!!!!

  15. Bonjour,

    Mettre en place une politique d’économie mixte nationale et locale permettant aux pouvoirs publics d’être actionnaires des entreprises (avec droit de vote) touchant des subventions

    Création d’une banque d’état destinée au financement de projets d’économie sociale, solidaire ou à caractère durable et éthique

    Retour à l’abondement (massif) du fond des retraites créé par Lionel Jospin et laissé à l’abandon par la droite

    Suppression de toutes les niches fiscales

    Suppression du cumul des mandats et interdiction pour un ministre en fonction d’être candidat à toute élection

    Création d’un statut de l’élu permettant aux salariés du privé de pouvoir être candidat sans risquer le chômage durable en cas de défaite

    Suppression des articles modificatifs du code du travail sur :

    Le licenciement par consentement mutuel
    Le travail du dimanche (au minimum) payé double sur tout le territoire national)

    Diminution des cotisations sociales pour les entreprises utilisant massivement du personnel et taxation des entreprises utilisant massivement des machines en lieu et place des hommes

    Création et promotion des produits réalisés en France et cotisations sociales applicables aux entreprises française délocalisant leur production

    1. Le commentaire de Slovar me donne envie de revenir: à priori, l’idée d’un statut de l’élu me révulse, parce que j’y vois l’accentuation de la professionnalisation de l’activité politique, qui ne pourrait que renforcer l’existence de fait, odieuse, d’une classe politique: nous sommes déjà englués dans cette espèce de féodalité! La vie publique est l’affaire du peuple souverain dans son ensemble, il faut au contraire démanteler les trois quarts des privilèges que d’infects carrièristes se sont attribués.

  16. @ Coucou

    L’ensemble de la classe politique est professionnelle. Et ce n’est pas anormal lorsqu’on sait combien de temps et d’énergie réclame un simple mandat local (mal rémunéré).

    Là ou la bât blesse, c’est qu’en observant simplement la composition de l’assemblée nationale, on y trouve 2 employés ou ouvriers.

    A gauche la fonction publique, à droite les professions libérales.

    Le constat est simple : Un salarié cadre ou non qui veut se lancer dans la vie politique n’aura, en cas de défaite, aucune solution pour se reclasser, ce qui en période de chômage massif est TOTALEMENT rédhibitoire !

    Ce qui signifie que le peuple souverain que vous indiquez doit se contenter d’élus qui retrouveront leurs postes ou leurs cabinets en cas de défaite.

    Un statut de l’élu qui permettrait à chacun de se porter candidat à tous les types d’élection couplé à la fin du cumul excessif de mandats ne pourrait que renouveler le personnel politique et apporter des idées VRAIMENT venues du terrain.

    Vous ne croyez pas ?

    1. @Slovar,
      en effet, le monde politique s’est professionnalisé, c’est ce que je déplore. La politique est affaire de citoyens, pas de spécialistes —bien que contradictoirement en apparence nous ayons besoin d’élus compétents. L’urgence n’est pas dans le renforcement du confort déjà choquant de nos représentants, mais dans la conquête de la démocratie: arracher des moyens de contrôle et d’influence permanents pour le peuple. Il serait toujours temps, beaucoup plus tard, d’accorder ce fameux statut qui, de fait, créerait officiellement une «classe politique», expression qui me choque profondément (bien que je l’utilise aussi par commodité). Les aristocraties ne naissent pas autrement. Bien que je reconnaisse sans difficulté ce que votre raisonnement renferme de sagesse, je reste viscéralement opposé au système confiscatoire dans lequel cette république, comme toutes les précédentes, nous force à vivre.

  17. Institutions et démocratie :

    *Mise en place d’une démocratie directe et participative impliquant changements constitutionnels.

    1) Mandat unique non cumulable et non renouvelable (ou une seule fois). Ce mandat est mi-impératif et doit faire l’objet de bilans d’exécution avec possibilité de révocation sur demande d’un pourcentage (à définir) des électeurs de la circonscription, commune, communauté…

    2) L’ensemble des décisions, nominations, choix pour SEM et autres est mis en ligne et dûment justifié avec possibilités de recours pour un groupe représentatif (pétition électronique ou non recueillant assez de signatures) de citoyens.

    3) Elargissement du champ du référendum, qui devient d’initiative populaire et une loi peut être proposée par un pourcentage de la population au vote du pays.

    4) Désignation des représentants dans toutes les instances à la proportionnelle intégrale (éventuellement barre entre 3 et 5 %).

    5) Constitution de comités citoyens ayant vocation à suivre l’activité des représentants, à faire remonter initiatives et éventuellement à poser un pre-veto à leur action.

    6) Présidence de la République honorifique ayant vocation de représentation dans les instances internationales et à assurer la continuité d’une politique internationale qui aura été soumise à l’approbation populaire.

    * Annulation de tous les textes liberticides et ouverture d’un débat de rénovation de la Justice pour garantir son indépendance que ce soit vis-à-vis des pouvoirs politiques, économiques mais aussi des réseaux d’influences et lobbys. Garantie des libertés fondamentales (y compris celles du préambule de la constitution de 1946).

    Economie et entreprises

    1) Augmentation immédiate du SMIC (1500 euros brut au mini) et bas salaires…

    2) Mise en place d’un revenu minimum de vie (équivalent au SMIC) visant à libérer les individus de la dépendance au salariat et favorisant à la fois les projets personnels et le partage souhaité du travail.

    3) Réduction du temps de travail à hauteur des gains de productivité (en tenant compte du ratio avec les besoins d’investissements des entreprises).

    4) Mise en place d’une démocratie d’entreprise avec présence des salariés par le biais de représentants aux CA. Ils ont droit de veto sur les grandes orientations, la nomination des PDG et cadres. Leurs droits de « votes » constituant une minorité de blocage. Les salariés sont associés en amont aux choix stratégiques et leurs propositions ou évaluations de la situation et des problèmes font obligatoirement objet d’une discussion au sein des instances. Pour les TPE, la procédure est directe.

    5) Instauration d’un contrôle des hiérarchies par la base et développement des solutions d’autogestion et coopératives au travers d’incitations importantes.

    6) L’ensemble des revenus (dividendes, stock options, opérations boursières…) est assujetti à une participation à la solidarité (assurance maladie, vieillesse, imposition…) au moins équivalente (sur la base de la taxation progressive) que les revenus du travail.

    7) Présence avec pouvoir de blocage et droit de mise sous tutelle de représentants des citoyens au sein des sociétés industrielles ou financière bénéficiant de fonds de l’Etat. Obligation pour les banques de ce secteur de privilégier les apports de fond aux PME, aux créations d’entreprises…

    8 Interdiction des licenciements « boursiers ».

    9) Possibilité de saisir les biens propres de dirigeants délocalisant.

    10) Mise en place de formations permanentes et de cycles de reconversion, d’approfondissement… pris en charge par la collectivité pour les chômeurs qui le souhaitent durant leurs périodes d’inactivités.

    Qualité de la vie

    1) Prise en compte progressive et intelligente de la nécessité d’une décroissance et d’un projet de protection des ressources et de l’environnement ce qui passe autant pas un changement des modes de pensée que par une nécessaire éducation.

    2) Retour à une priorité à l’éducation avec abandon des théories d’une école productrice de chair à productivisme pour un retour à une véritable formation citoyenne donnant les bases nécessaires à chacun.

    3) Création d’un ticket culture offrant gratuitement des accès à tous aux créations de l’esprit.

    4) Développement des solutions alternatives par le biais d’un système remettant au centre le créateur et non plus le marchand (licence globale ou autre).

    5) Formation et intégration de l’ensemble des citoyens pour un usage des NTIC et aller vers une démocratie numérique. [Obligation pour les administrations, collectivités… de privilégier les solutions Open source avec formations adéquates]

    6) Favorisation des modes de vie alternatifs, des villages, communes… autogérés et réaffirmation et élargissement des libertés individuelles (voir 1)

    7) Réaffirmation du caractère privé des religions et mesures pour revenir sur la « prime » accordée aux communautarismes. Pistes : implication citoyenne, droit de vote, interdiction des signes religieux dans tout ce qui peut relever du domaine public, aucun financement public pour tout ce qui est lié à tous les cultes…

    Légalisation des drogues festives et annulation immédiate de l’interdiction de cloper au bistrot.

  18. @ Le coucou

    La dictature du peuple a déjà montré ses limites 🙂

    @Donjipez

    « Légalisation des drogues festives et annulation immédiate de l’interdiction de cloper au bistrot. » je vote des deux mains et propose que ce point soit IMMEDIATEMENT adopté par les autres participants à ce forum

    On pourrait également proposer de réhabiliter les ouvriers de plus de 1,63 m qui sont discriminés lors de visites de représentants de l’état

    1. @slovar,
      où? Je ne connais qu’une démocratie en Europe, c’est la Suisse. Ils n’ont pas de « statut de l’élu », lesquels élus sont suivis de près par les citoyens les plus vigilants. Ils vivent en dictature?

  19. Je reprends pas mal de tes idées, en ajoute d’autres plus terre à terre :

    1. Nationaliser les services de transports, d’énergie et de santé.

    2. Création d’une grande banque d’état.

    3. Droit au toit : Surface minimum d’habitation garantie pour chaque français à la naissance (surface ou « crédit » surface échangeable et transférable dans le temps…).

    4. Revenu minimum sans condition d’obtention et revenu maximum équivalent à 30X le revenu minimum.

    5. Favoriser une large imposition réellement progressive des revenus (donc diminution et disparition de la TVA)

    6. Suppression totale de l’héritage. (Ce qui n’empêche pas dons et ventes de son vivant, oui Madame Bettencourt)

    7. Favoriser les SCOP et entreprises en auto-gestion.

    8. Très forte taxation des plus-values immobilières, hors résidence principale.

    9. Très forte taxation des achats immobiliers effectués par des étrangers.

    10. Suppression du suffrage universel pour le choix du président de la république. S’orienter vers un système de collégialité regroupant les élus locaux.

    11. Mixité et parité oui… mais surtout parité SOCIALE des assemblées et du gouvernement. Ouverture à des gens de la vie civile. (Je veux dire pas Nicolas Hulot mais ma boulangère ou un chômeur.) Pourquoi ne pas réinstaurer sur des questions de sociétés bien précises, un recours au tirage au sort comme on le fait pour la constitution d’un jury ?

    12. Loi de responsabilisation des banques sur la bonne fin des crédits distribués. (Comprendre arrêtez de prêter n’importe quoi à n’importe qui et dire après « Bouh les salauds de pauvre, ils remboursent pas alors on va leur saisir leurs maisons ».)

    13. Au passage, organisation d’un Nuremberg de la crise financière. (Ça détendra l’atmosphère.)

    14. Limiter à 20 le nombre d’élèves par classe, limiter les heures quotidiennes de cours derrière une table à 6.

    15. Étendre les pouvoirs de l’institut national de la consommation.

    16. Autoriser les class-actions.

    17. Établir un brevet d’obsolescence sur les objets manufacturés. Tout ce qui n’est pas entièrement recyclable ou soupçonné de tomber en panne dans les 20 prochaines années sera interdit à la vente.

    19. Argus des produits alimentaires. Contrôle et forte sanction financière des variations de prix d’un magasin à l’autre de la même enseigne.

    20. Favoriser la production et la distribution locale des aliments.

    21. Création d’une charte de vente de produits produits à moins de 200 kilomètres du lieu de vente.

    22. Mise en demeure du monarque sortant et de son épouse dans un centre de rétention pour 12 mois.

  20. @Slovar Merci de ton soutien. Et je plussoie la réhabilitation des personnes de grande taille (ou de taille moyenne) sur les photos officielles 😉

    @seb musset plus que largement d’accord dans l’ensemble, quand au point 22 je ne comprends même pas qu’on n’y ait pas pensé plus tôt…

  21. @Donjipez

    Merci de plébiciter ma proposition.

    @ Seb

    Je te propose d’ajouter

    Récupération des friches industrielles, dépollution, puis transformation en jardins populaires. Ces jardins pourront faire de la production vivrière et dans certains cas devenir producteurs pour la filière bio.

    Avantages

    Des rendements raisonnables
    Produire au plus près des familles, amis et consommateurs
    Recréer du lien social et amical

    @ Le Coucou

    Ah ! la Suisse, ses coucous, son chocolat, ses banques bien surveillées par le pouvoir démocratique … Quant à la dictature du peuple ou du prolétariat, merci, mais non …

  22. Une pote me fait remarquer à juste titre qu’on n’a pas évoqué ici la santé qui, a-t-elle souligné, n’est pas une marchandise, si on laisse tt au privé (sauf ce qui n’est pas rentable) on n’aura plus d’égalité d’accès aux soins. Pensons y aussi…Il doit y avoir des solutions fortes à prendre pour assurer qualité et égalité des soins. D’autant que comme l’a relevé hier Agnès (@Monolecte) sur Twitter on va ver un manque de toubibs : http://www.localtis.info/cs/ContentServer?c=artVeille&cid=1250258810742&pagename=Localtis/artVeille/artVeille

  23. Vilains! Ma femme porte la Burka. mes enfants s’alcoolisent. Je victimise…

    C pas ma faute si vot rezo socio, il est tout pourri de l’intérieur. Passez-moi au détecteur de messages, vous n’aurez rien !

    Depuis 2007, je suis devenu masochiste, misantrope et crevard. Allez savoir pourquoi!

    C’est du feeling de nolife, j’ai rien à voir là-dedans.
    Nerd, alors! je suis pas Jeanne d’Arc!
    On est pas à Orléans, ici!
    Fra-ter-ni-té.

Les commentaires sont fermés.