Les femmes et la politique


En votant pour ce curieux sondage du Figaro, je cherchais surtout à connaître l’avis des participants lecteurs du site du quotidien de Sarkofrance: « Les femmes ont-elles une manière différente de faire de la politique ?« .

Il y avait 2726 votants avant moi. Le résultat fut partagé : 51,5% déclaraient OUI; 48,5% pensaient NON. Evidemment, on ne pouvait pas répondre « NE SAIT PAS ». Le vote blanc, jusque dans les sondages « online » du Figaro, n’est jamais comptabilisé.

J’ai voté NON. Comme ça. Ce n’est qu’un avis de mâle féministe qui n’a jamais vu de différence entre homme et femme, à part l’oppression compréhensible et insupportable des dernières par les premiers.

Et vous ?

Publicités

7 réflexions sur « Les femmes et la politique »

  1. Coucou la Grignette ! Je suis bien d’accord, je dirai que généralement les femmes en politique pensent d’abord à la politique, alors qu’aussi généralement les hommes politiques pensent d’abord à eux-mêmes. Comme partout, il y a bien entendu des exceptions. Il s’agit d’une tendance.

  2. On a des exemple à l’UMP de femmes qui ne valent guère mieux que leurs congénères hommes.

  3. Peut-être les femmes s’enferment moins dans les concepts, s’étourdissent moins de grands mots et de belles formules, ont-elles une approche résolument plus pragmatique, immédiatement dans la fabrication au quotidien. Je suis une femme, je fais de la politique, et mon expérience me laisse à penser qu’il existe quand même quelques différences.

  4. effectivement y a un magazine qui parle de ça : osez le fémniisme !

    intéressant comme analyse! on se rend compte qu’il y a encore du boulot !

Les commentaires sont fermés.