Biolay contre France 24, Dati avec Carla.


Benjamin Biolay a donc porté plainte contre France24. La chaîne française d’informations internationale avait mentionné, dans l’une de ses revues de presse, les rumeurs de liaison du chanteur avec Carla Bruni, rumeurs depuis démenties à grand renfort de déclarations, enquêtes de la DCRI et autres opérations vaudevillesques de Sarkofrance. L’audience au tribunal doit se tenir aujourd’hui lundi. Le chanteur ne réclame pas grand chose, c’est tout à son honneur. Le plus cocasse est que France 24 fait partie du pôle audiovisuel extérieur de la France, qui rattaché au ministère des Affaires Etrangères de Bernard Kouchner.

Benjamin Biolay est « très affecté par toutes ces atteintes répétées à son intimité et à sa vie sentimentale», a déclaré son avocate, Me Isabelle Wekstein.
Elle ajoute que France 24 a diffusé une photographie du chanteur, en regard d’une photographie de Carla Bruni, ce qui traduit une atteinte «d’autant plus grave». Les événements sont «inexacts», a déclaré le chanteur qui réclame 20 000 euros de dommages et intérêts.

(source: La Dépêche)

Rachida Dati, elle, ne portera pas plainte. Carla Bruni l’a rassuré. L’ex-Garde des Sceaux aurait menacé de dire ce qu’elle sait du couple Sarkozy. Rumeur, rumeur, rumeur. Il faut souvent lire la presse étrangère pour avoir les meilleurs résumés de l’actualité française. Le Times, quotidien conservateur et sérieux, peu suspect de sensationnalisme, est revenu, dans son édition du 11 avril, sur les dernières secousses de la semaine. Il rappelle que la haine entre Dati et Charon remonte à loin, bien avant que Sarkozy soit élu président.

The bad feeling dates back to before Sarkozy was president, when Dati told Cécilia, his second wife, about his affair with a journalist from Le Figaro newspaper. Cécilia accused his advisers of facilitating the relationship with Anne Fulda and succeeded in ousting some of them, including Charon, from the inner circle.

Traduction: Le ressentiment date d’avant l’élection de Sarkozy à la présidence, quand Dati confia à Cécilia, sa deuxième femme, son affaire avec une journaliste du Figaro. Cécilia avait ensuite accusé ses conseillers de faciliter la relation avec Anne Fulda et avait réussi à évincer certains d’entre eux, y compris Charon, du premier cercle.

3 réflexions sur « Biolay contre France 24, Dati avec Carla. »

  1.  » quand Dati confia à Cécilia, sa deuxième femme  »

    Ca devient de plus en plus scabreux: je savais pas que Rachida avait une deuxième femme…

    Donc, le père de son gosse serait une femme ?

  2. J’espère que Liane va enfin expliquer à son père, qu’à la récré, la moindre des conversation qu’elle a avec ses copines de 12 ans, c’est du Einstein, comparé à la politique Française en cours actuellement.

    Peut-être que c’est elle qui rédige les articles pertinents et laisse le travail de pipi-caca à son géniteur ?

    Chaque matin, en partant à l’école:

    Bonne chance, mon papa, mes copines et moi sommes en train de terminer  » Comment la démocratie s’est faite enfumer par un Nul, pour les Nuls « .

    Désolée de te voir tomber dans ces histoires de cul, franchement, là, tu me déçois !

  3. sarko l’a dit
    tout celà est exagéré mais il n’a pas dit que c’était faux
    CQFD

Les commentaires sont fermés.