Burqa, le grand n’importe quoi, à gauche


La gauche s’est mal positionnée contre la dernière polémique sarkozyenne, l’interdiction prochaine et généralisée du port du voile intégral. C’est le Figaro qui le dit, mais il n’a pas totalement tort. Au Parti Socialiste, certains sont favorables à une loi contre la Burqa (Manuel Valls, Aurélie Filipeti), d’autres pas. Harlem Désir (de retour d’Inde après un séjour prolongé pour cause de volcan islandais) a dénoncé le vacarme : « aucune burqa n’est assez grande pour cacher l’échec économique du gouvernement« . Plus à gauche, le NPA nage en pleine schizophrénie:

« L’interdiction faite à une femme portant le voile intégral de conduire est le signe avant coureur des conséquences qu’aura inévitablement la loi, voulue par Sarkozy, interdisant le port de la burqa dans l’espace public : elle interdira de fait à ces femmes de circuler librement et les assignera à domicile, ce qui renforcera encore l’oppression qu’elles subissent. Tout en s’opposant à ce projet de loi liberticide, le NPA réaffirme sa solidarité avec les femmes qui luttent contre toutes les formes d’oppression, dont le voile intégral, mais c’est d’abord en luttanttoutes ensembles pour le droit à disposer de leur corps que les femmes s’émancipent. La loi de Sarkozy ne les aidera en rien, bien au contraire. »

Les Verts s’étaient déjà prononcés contre la loi, en décembre dernier, usant d’arguments similaires quand Jean-François Copé exigeait une loi pour janvier.

Sur le fonds, ce débat est pourtant simple :

1. La Burqa n’a rien à voir avec l’Islam.

2. La Burqa doit être interdite.

3. Sarkozy instrumentalise le sujet. Une loi est inutile.

4. Personne à gauche ne devrait sortir l’argument selon lequel l’interdiction de la Burqa va « assigner à domicile » des femmes voilées.

Autre chose ?

15 réflexions sur « Burqa, le grand n’importe quoi, à gauche »

  1. Ces cochons ne veulent pas lâcher le concept d’identité Nationale, qu’ils vont nous resservir en 2012, pour braquer le F.N.

    Visiblement, la gauche non plus…

    Et puis, ça fait passer le temps, ça distrait les gens: faut bien faire semblant de vivre, en Sarkofrance…

  2. On est d’accord. Mais tu dis que la burqa doit être interdite mais qu’il ne faut pas de loi… Comment interdire sans loi ?

    1. Sans chipoter sur les mots, on peut déjà compléter les règlements, si ces derniers sont insuffisants, dans tous les lieux publics qui requierent un visage découvert…

  3. Pareil que Nicolas.

    Je rajoute d’autre part, que la tolérance c’est d’accepter ce qu’on ne partage pas.
    Il faut faire attention, en limitant la liberté de ses ennemis, il ne faudrait pas qu’une loi limite celle de ses amis.
    Sinon, j’ai fait ma petite enquête sur Lies Hebbadj (lien sur mon pseudo) c’est assez édifiant.

    Je précise, Juan, que je suis opposé catégoriquement à toute forme d’intégrisme, mais dans les limites de la déclaration universelle de droits de l’homme qui dit :

    article 18 : « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites. »
    Ainsi que l’article 19 : « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

    La liberté est un concept plus difficile à accepter quand il s’applique à des gens que l’on aime pas, que quand il concerne ses amis.

  4. Il faut rapidement légiférer, et vite ! 150€ d’amende c’est pas assez.

    Ces intégristes ont commencé avec l’imposition du voile sur les adolescentes dans les années 90, aujourd’hui, ce sont les mêmes qui reviennent avec le voile intégral. Oui oui, demandez aux musulmans intégrés en France depuis plus de 20 ans s’ils voilent leurs adolescentes nées en France ? Très très peu le font.

    Je n’ai absolument rien contre le voile, mais dès l’instant où la femme s’impose de se cacher le visage intégralement, désolée, ceci me gêne et me brise le coeur, au nom de toutes les femmes, nos ancêtres nos grands mères qui se sont battues pour avoir les droits que nous avons aujourd’hui.

    La Gauche a failli quand il a fallu légiférer pour le port du voile en classe, bon diou, mais où est passée notre république laïque ? Nous ne sommes pas capables de la défendre, nous laissons tout le monde nous marcher sur les pieds, et depuis hier le nain fait ses courbettes devant un dictateur, je crois rêver, regardez où nous en sommes ?
    Aujourd’hui la Grèce, demain nous.

  5. Alors y a bien un argument qui me fait souvent bondir c’est « elles vont rester chez elles » mais on s’en fout elles n’ont pas 5ans ni 10 ans.

    Cessez d’être obséquieux avec elles ,elles n’ont qu’à lutter ,et je plains les autres nanas qui ne sont pas voilés, voilà la pression qu’elles doivent subir par leurs semblables et mes semblables aussi .

    L’islam est dangereux il ne reconnait que lui ,il est intolérant contrairement à ce qu’ils disent les musulmans,l’islam est aux antipodes de la laïcité il faut constamment lui mettre des limites parce-que tout simplement il n’a na pas .

    Dans le coran c’est marqué noir sur blanc « il faut que toute la planète soit islamique » et aussi que « toute enfant né sur la planète est musulman » préparons nous au pire à l’avenir et je sais de quoi je parle, ça craint!

Les commentaires sont fermés.