Sarkofrance photographié


Il y a longtemps, on pouvait sortir tranquille. Les appareils photos étaient suffisamment visibles, sauf à tomber sur un apprenti espion. Pour rester anonyme, inutile de plonger dans la parano. On repérait assez facilement les paparazzis d’un soir. Ce temps est là est révolu depuis belle lurette. Chacun exhibe son smartphone. Le danger est partout. C’est ce que j’ai réalisé vendredi soir au bistrot de la Comète, au Kremlin-Bicêtre.

Vendredi soir, je participai en effet au KdB, organisé par le plus influent des blogueurs politiques de cette mandature sarkozyenne. Un autre Nicolas, bien plus sympathique que l’autre Monarque éponyme. Se rendre à une réunion de blogueuses et blogueurs est pour moi une épreuve et un plaisir. Il faut négocier cette soirée supplémentaire loin du foyer, s’y rendre discrètement, surveiller les appareils photos, et prier pour qu’un autre blogueur anonyme ne soit pas une vieille connaissance de la « vraie » vie.

Mais le plaisir de revoir des complicEs de la blogosphère est immense. Malgré une absence de 10 mois, j’ai réalisé qu’on se retrouve comme si l’on s’était quitté la veille.

Vendredi soir,en arrivant en retard, j’ai été surpris comme Polluxe de constater que garçons et filles se mélangeaient peu, sauf pour fumer. Eric m’a accueilli d’une photo de mes chaussures.

Martin P a tenté de me convaincre des qualités de DSK, et, malgré un lapsus intéressant (« DSK est beaucoup moins à gauche qu’on ne le croit« ), il m’a convaincu de ses propos sur le capitalisme de droite: rente et copinage en sont les deux caractéristiques essentielles. Antoine, un ex-Modem devenu « engagé mais hors parti » était tout aussi convaincant sur le logiciel libre dans un Net faussement gratuit. Seb Musset reste accroché à juste titre au Karachigate (encore bravo pour le blog dédié !). Autre ex-Modem, la charmante Mipmip (qui sait que j’ai confiance en elle) a rejoint la table des garçons. La veille, elle écrivait qu’elle fermait son blog originel. Pour en ouvrir un autre ?

Dagrouik est ma boussole ségoliste. J’ai appris en sciences politiques, il y a maintenant longtemps, que le citoyen a besoin de raccourcis : des signes ou des médiateurs qui lui permettent de comprendre certaines réalités de façon rapide et résumée. Cela suppose évidemment une grande confiance. Dagrouik est un médiateur de ce calibre. Nous nous sommes rejoins sur l’endogamie de nos élites. Elles se reproduisent sans cesse et perdent quelques neurones au passage.

Peuples (bizarre de désigner quelqu’un par le nom de sa boutique 2.0, non ?) était là. Incroyable, car nous ne nous étions jamais rencontrés. Un vrai plaisir de constater que l’homme est à la hauteur de son blog. Olympe était joyeuse et motivée. Fabrice m’a présentée Maria alors que je partais. J’ai une fois de plus promis de me mettre sur Pearltrees. Il a raison.

J’ai pu également « visualiser » parmi mes voisins de table certains confrères, comme Olive, le Nouvel Hermès, Yann, ou Philippe Meoule.  Ils n’imaginent pas combien leurs encouragements d’un soir sont précieux.

Sylvain Lapoix, ex-Marianne2, nous a expliqué son quotidien de »forçat de l’info« . Il part bientôt en train pour le Caucase. Il prépare un blog. Sylvain m’a fait comprendre que le journalisme ne serait pas une voie de reconversion facile le jour où je devrai quitter mon job.

Sur le point de partir, j’ai mis un visage sur Fabien. J’ai raté .Mrs Clooney.

6 réflexions sur « Sarkofrance photographié »

  1. Merci pour cette jolie rubrique des amis du net.
    Il est vrai que filles et garçons, si ce n’est MipMip ont fait dans le « clan » des bloggeurs/bloggueuses. Mais ce rendez vous sympa a eu pour effet raffraichissant de donner l’envie de continuer le combat du Net et du libre.

    Merci.
    @GrEEner77176
    Dominique MACHURE
    Conseiller municipal CAP21
    Savigny le Temple
    Délégué adjoint CAP21 Seine et Marne

  2. merci à toi Juan pour le compliment, je te le retourne. Cela m’a fait plaisir de te rencontrer, d’autres occasions pointeront le bout de leur nez. N’en doutons pas.

Les commentaires sont fermés.