Mondial : ras la Coupe !


Je ne suis pas un grand amateur de football. J’avoue même avoir éprouver une satisfaction égoïste à contempler le naufrage des Bleus lors de cette Coupe du Monde de football. Leur succès n’aurait pas manqué d’aviver une grossière communication sarkozyenne, à l’instar de l’intervention présidentielle en mai dernier pour décrocher l’organisation de l’Euro 2016 en France. Et là, je vous avoue, la coupe aurait été pleine.

Les difficultés des Bleus ont généré toutes sortes de commentaires plus ou moins légitimes, farfelus ou surprenant. L’affaire Zaïha, il y a des mois, a choqué quelques esprits prudes. Personne ne s’est demandé pourquoi cette affaire avait été dévoilée. A qui profite le crime ?

On a aussi critiqué les méfaits de l’argent-roi qui aurait transformé nos Bleus et bleuzailles égoïstes sans esprit d’équipe. Que je sache, ils n’étaient pas smicards en 1998 ou en 2000.

On a entendu Roselyne Bachelot ou rama Yade faire semblant de s’intéresser au sujet. Pour le coup, je ne leur en veux pas. La pauvre Roselyne devait répondre à l’incompréhension populaire devant les piètres performances de notre équipe. Mais ce n’est pas son job. Une ministre des sports est censée travailler à la promotion du sport chez les citoyens, à développer les moyens d’accès et de pratiques. L’entendre se transformer en entraineur amateur avait quelque chose de risible.

Nicolas Sarkozy a réagi à l’affaire Anelka. Il était à Saint-Pétersbourg pour parler gouvernance et finances mondiales. Ne pouvait-il pas expliquer aux journalistes qui l’interrogeaient sur le sujet qu’il avait autre chose à faire que de commenter les altercations entre un joueur et son entraineur. L’entendre donner des leçons de politesse avait quelque chose d’indécent

Publicités

8 réflexions sur “ Mondial : ras la Coupe ! ”

  1. Il semble que ce ratage en coupe du monde soit l’excuse parfaite pour tous les pires raccourcis. (notamment sur l’échec de l’intégration à la française)

    Dans la mesure où j’ai partagé ton plaisir à voir l’équipe de france se vautrer lamentablement, je ne pense pas qu’on puisse parler de plaisir « égoïste ».

  2. De toute façon l’EDF ne devait pas participer à ce tournois de coupe du Monde,l’EDF est arrivée par une tricherie donc elle ne devait pas aller plus loin et,heureusement,parce que ça aurait servie de paravent au Souverain et sa bande de Sarkofrance de cacher les vrais difficultées qui nous pond au nez!!!!!!……

  3. Salut Juan, je suis comme toi vis-à-vis du foot. Très bon billet auquel je n’ai rien à redire.
    Tiens, à St Petersbourg ce qui était étonnant c’est l’appel au dialogue avec l’Iran. La diplomatie est étonnante (à rapprocher de la visite de Poutine à Paris et le boycott des missiles s-300).

  4. Parfaitement nos footeux ne pouvaient pas rendre plus grand service a notre monarque honnis . C’est tellement plus pratique pour lui,d’autant qu’il ne peut pas se marier ou divorcer a chaque crise qu’il crée

  5. Et de 3.. je suis tellement peu au courant que j’ai cru jusqu’à hier!! que EDF était l’électricité de France, qui sponsorisait l’equipe et qu’on m’appelait du nom de son sponsor!! Sisi!! ;-))

Les commentaires sont fermés.