Les trouillards de la droite populaire


Le député des Alpes-Maritimes est l’un des animateurs, avec le sinistre Christian Vanneste ,du « collectif de la droite populaire ». Ce dernier veut rassembler la droite décomplexée, celle qui « en a », qui soi-disant assume son non-politiquement correct. Vanneste en donne les fondamentaux sur son blog. Pourtant, où sont les clivages ? Ils se devinent entre les lignes, car les mots d’ordre restent flous. Cette droite qui s’assume cache -t-elle le fond de sa pensée ? On attendait plus de vérité sur l’engagement, surtout de la part de grandes gueules qui crient sur tous les toits leur ras-le-bol du politiquement correct. Leur profession de fois est tout sauf courageuse. Elle dissimule, masque, n’ose pas afficher les convictions de ses auteurs.

A peine créée, déjà trouillarde ? Bienvenue à la droite populaire !

L’essentiel de cette profession de foi est lénifiante: laïcité, république, solidarité nationale, mérite, effort, »dignité sociale », « solidarité avec les plus faibles« , rien ne manque à cet inventaire à la Prévert. On y parle même d’écologie : « Nous soutenons la solidarité entre les territoires, entre les villes et le monde rural, et une écologie pour l’homme, dénuée d’idéologie et fondée sur l’incitation plutôt que sur la sanction. » La droite populaire veut des finances publiques équilibrée, des dépenses utiles: « Un euro dépensé doit être un euro utile« . Rien sur la fonte des glaces, la défense des ours polaires ou la malnutrition en Afrique ?

Sur la nation, on trouve un premier clivage, qui dépasse d’ailleurs celui entre la gauche et la droite. « Le collectif de la droite populaire croit en la Nation, seul cercle d’appartenance à la fois à l’échelle de l’homme et à l’échelle du monde. » Rien que ça… « à l’échelle du monde« … Il faut donc lire entre les lignes : « Contre les tabous du « politiquement correct », nous sommes attachés au patriotisme pour redonner fierté, espoir et ambition aux Français. » Vraiment ? Mais ça veut dire quoi ? Qu’on peut se lâcher contre les homo comme le fait régulièrement l’outrancier Vanneste ? Sur la sécurité, on peut lire : « nous soutenons les forces de l’ordre qui représentent l’Etat de droit et la justice qui applique, au nom du peuple français, avec fermeté et justesse, des sanctions indispensables. » Sortez les trompettes, faites tonner vos tambours !

Et lisez donc cette phrase de conclusion: « Forts de nos collectivités d’outre-mer qui font flotter le drapeau tricolore sur toutes les mers et sous tous les cieux, nous souhaitons promouvoir la francophonie, le co-développement avec les pays du sud et la régulation de la mondialisation. »

Ces auteurs sont des poètes. En d’autres temps, ils auraient pu écrire les discours de certains de nos Monarques.

Publicités

2 réflexions sur « Les trouillards de la droite populaire »

  1. Il est intéressant de noter que Mr Myard en est un fervent défenseur… voir à son sujet mon billet d’hier… (« l’histoire de la poule qui a trouvé une clef à molettes »). L’intelligence de ces gens là est confondante ! Preuves à l’appui…

Les commentaires sont fermés.