Le sexe des blogs


Ma consoeur Aliocha a (gentiment) mal pris que je catalogue son blog comme « blog de filles » dans une revue il y a quelques jours: « me voici donc cataloguée » écrit-elle, « ce qui en soi m’apparait déjà insupportable car je hais les étiquettes, et qui plus est embrigadée à l’insu de mon plein gré dans la catégorie des « blogs de fille », celle-là même que je fuis par-dessus tout. »

Loin de moi l’idée de catégoriser la gente féminine de la blogosphère dans un ghetto soigneusement étiqueté. Je n’ai jamais, ô grand jamais, perçu une quelconque différence de raisonnement entre hommes et femmes en matière politique (et dans plein d’autres matières d’ailleurs). La vraie différence est dans la stigmatisation, le procès en incompétence, la critique machiste. Ce sont des clichés, mais des clichés bien réel.

Il m’importe donc, régulièrement (mais insuffisamment), de rappeler les billets de certaines consoeurs, en explicitant clairement que ce sont des femmes, et de montrer qu’il n’y a pour ainsi dire pas grande différence avec ce qu’un M-A-L-E pourrait écrire sur les mêmes sujets. Aliocha explique son pseudo masculin, l’envie d’utiliser à plein les capacités du virtuel (je comprends, j’étais une femme sur Second Life il y a longtemps); mais aussi « l’idée qu’une pensée fémnine était moins facilement prise au sérieux. » Quelle drôle d’idée… Je lis Agnès, Mrs Clooney, Olympe, CeeCee (depuis les premières heures de mon blog, avec ses citations sarkozystes du jour qu’elle a depuis abandonné), Kamizole (toujours très active) et même Aliciabx (même si elle m’a étrillé quand j’ai critiqué le No Sarkozy Day).

Le bloguing politique n’a pas de sexe.

8 réflexions sur « Le sexe des blogs »

  1. bonjour, je suis une femme (comme mon prénom l’indique) et les femmes me dégoutent autant que les hommes. J’ai été une femme battue (par le père de mon fils, par mon fils) , j’ai 5 soeurs (ttes bien à l’aise matériellement) ELLES M’ONT TOUTES REJETEES, parceque ma dépression nerveuse (dont je ne suis pas sortie) les dérangeait.
    j’ai perdu mon travail, suite à la jalousie de mon ex-collègue (une femme) qui m’a humiliée en m’envoyant une lettre de 12 pages….
    à l’age de 15 ans (en 1972) ma mère m’a faite avorter clandestiment sur la table de la salle à manger (l’horreur), et m’a laissée en plan..
    aujourd’hui, je ne parle plus de femmes, d’hommes, je parle d’etres humains, car ls pourris sont des 2 côtés…..
    et si on citait ces femmes : rachida dati qui revient « travailler) 3 jours après son accouchement!!!!, morano, amara, yade, alliot-marie etc…etc…
    les grandes dames : rosa parks, angela davis, mme geneviève anthonioz De Gaulle, Elisabeth badinter, Louis Michel…
    les femmes m’ont jugée, (assistantes sociales en tete).
    non, non, je ne dissocie pas les sexes, c le coeur, qui compte.

  2. Bon, en gros, tu dis que tu fais de la discrimination positive pour renforcer la parité dans la blogobulle en général et la politique en particulier? 😉

  3. hommes, femmes, blancs, noirs, vieux, jeunes etc…etc… ce qui compte
    c ce qui a dans le coeur, le reste, c bidon….

  4. merci du fond du coeur, et c un homme qui me laisse un si beau message…
    à bon entendeur…

  5. Si j’avais soupçonné chez toi l’ombre du début d’une once d’amorce de machisme, la blogosphère résonnerait encore de mes hurlements d’indignation 😉 C’était donc bien de ma part un réaction amicale, moins à l’encontre de ton billet puisque précisément il citait des blogs sans signes extérieurs de féminité, que de l’expression « blogs de fille ». Mais il est vrai que je ne trouve pas non plus d’expression plus appropriée.
    Le pire, c’est que j’ai manqué aux règles les plus élémentaires de la courtoisie : merci pour le clin d’oeil vers mon blog, ça m’a fait plaisir !

  6. Je n’ai tout de même jamais vu un blog écrit par un homme qualifié de « blog de garçon ». Alors la norme reste d’être un homme, la déviation, la différence, cet « autre chose » que l’on prend la peine de qualifier, de désigner, de stigmatiser, c’est bien le sexe féminin. Discrimination ou pas?

Les commentaires sont fermés.