Etre Rom, ça se mérite.


« Etre Français, ça se mérite » disait Sarkozy le 30 juillet dernier. « Et ça s’hérite » compléta Bruno Gollnisch un mois plus tard. Sans blague ? L’ami Vogelsong publia entretemps un excellent billet sur l’absurdité de ces déclarations XENOPHOBES. Car xénophobes, ces propos le sont. Introduire une pseudo supériorité à la citoyenneté française est l’un des concepts fumeux de l’extrême droite depuis les bas-fonds du 19ème siècle.

Etre Rom, ça s’hérite (malheureusement) et ça se mérite. Car le mérite est grand d’avoir à vivre dans la précarité du nomadisme permanent et des persécutions séculaires.

Julien Dray a critiqué les parallèles faits entre la situation actuelle et les rafles de la seconde guerre mondiale. Pour lui préciser la comparaison, je dirai que les arrestations actuelles de Roms sont des rafles sans aucun doute; que les captures visent une communauté dans son ensemble; qu’évidemment, la police de l’Etat français qui s’en charge sait pertinemment qu’elle n’envoie pas les dits Roms expulsés vers des camps de la mort ou des camps de travail. Et, qu’enfin, il y a un immonde point commun avec cette funeste période de 1940 à 1944 :  hier comme aujourd’hui, le pouvoir veut se donner les moyens de balayer les étrangers qui le dérangent hors de ses frontières sans se soucier de leur sort.

Etre Rom, c’est une sinécure, et ça se mérite.

Publicités

4 réflexions sur « Etre Rom, ça se mérite. »

  1. Georges Brassens chantait très justement « les imbéciles heureux qui sont nés quelque part » . L’homme a toujours voyagé , c’est d’ailleurs pour ça que nous sommes là ! Pourquoi ceux qui se sont sédentarisés ( souvent au prix de grands massacres ) seraient-ils supérieurs aux autres ?
    Oui , être Rom ou « gens du voyage » ça se respecte , et être xénophobe ça se condamne !

  2. Voici l’humain !
    Voilà les Roumains qui s’y mettent…
    A jeter la pierre sur les Roms, en les traitant de tous les noms…
    Sous prétexte que ces gens ne peuvent vivre qu’aux dépens de leur prochain… brigandages, chapardages et pillages…
    C’est le comble de l’infamie !
    J’ai honte pour la Roumanie qui renie les siens, rien que pour accéder aux biens des européens… Partager leur pain et leur dédain.
    Si j’avais mon mot à dire, c’est aux Roumains que j’interdirai l’accès à une Europe qui a été créée pour que des gens comme les Roms puissent vivre et mourir en paix !

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20Roumanie

Les commentaires sont fermés.