Aubry, France 2, la gauche


Martine Aubry était hier soir sur France 2. Difficile d’espérer quelque chose tant le Parti Socialiste est éparpillé dans ses individualités.

Et pourtant, Martine Aubry a fait le job, sans fracas ni insulte. Sur l’immigration, la première secrétaire de ce parti eut des mots assez simples : la déchéance de nationalité ? Un « coup de menton » électoraliste et honteux. Les sans-papiers ? Des critères mais une régularisation large. Nul de besoin de tomber dans la politique du chiffre, ni la honte – à nouveau – d’avoir à expulser des enfants malades parce qu’ils sont sans-papiers. Et Aubry commença même sur un constat qui fâche : même sur la lutte contre  l’immigration clandestine, le bilan de Sarkozy est désastreux.

Sur la police, Aubry a rappelé que les Français ont besoin de soutenir leur police, et vice-versa ; ça aussi, c’est la République. Mais Sarkozy, à force de réduction de moyens et de coups d’éclats verbaux et verbeux, est parvenu à cliver la police – désormais d’intervention – de la population.

Martine Aubry a cependant surjoué l’unité et la cohésion. Tout le monde était beau, gentil et formidable. La réalité est sans doute différente, mais si ces socialistes cessent de s’écharper, c’est déjà formidable. « Il faudra un président qui délègue » a-t-elle précisé.

« Les Français ne veulent pas que la gauche gagne par antisarkozysme. »

Honnêtement, si la gauche, fusse-t-elle molle, gagne en 2012 contre Nicolas Sarkozy, je ne ferai pas la fine bouche.

Publicités

14 réflexions sur « Aubry, France 2, la gauche »

  1. Oui…A la place du libéralisme mettons le social-libéralisme et avanti populo! Hasta la victoria! On en reprend pour 20 ans?

  2. Cher(s) Amis,
    Le troisième épisode de la bataille parlementaire au Sénat est arrivé : http://www.dailymotion.com/video/xf6q01_bataille-parlementaire-sur-la-refor_news#from=embed
    Dans le cadre de la lutte contre le projet de loi sur les retraites, nos sénateurs du Parti de Gauche ont mis en place un dispositif permettant à tous de suivre les débats au Sénat. En effet, les sénateurs sont appelés à se prononcer sur ce texte qui remet en cause le droit à une retraite à 60 ans à taux plein depuis le mardi 5 Octobre.
    Au Parti de Gauche, comme au Front de Gauche, le cœur de notre projet politique est la « Révolution citoyenne ». Ainsi, nous pensons qu’il est important que tous les citoyens qui le souhaitent puissent s’impliquer activement dans ce débat sur les retraites, symbole de notre contrat social.
    Pour ce faire, nos sénateurs Marie-Agnès Labarre et François Autain vous invitent à vous rendre sur le site du Parti de Gauche, http://www.lepartidegauche.fr, pour suivre tous les deux jours des comptes-rendus de la bataille parlementaire au Sénat (en haut à droite sur le site). En effet, tous les deux jours, sur les coups de 20h, sera mise en ligne une petite vidéo revenant sur l’évolution de la discussion au Sénat. Cette petite série s’intitule « Chronique de la bataille parlementaire contre le projet de loi sur les retraites ».
La première vidéo est d’ores et déjà en ligne.
    Vous pouvez aussi la retrouver sur dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xf6q01_bataille-parlementaire-sur-la-refor_news#from=embed
    Sacha Tognolli

  3. on peut espèrer mieux comme commentaires ?

    Content de ta lucidité, Juan. Effectivement, cette gauche là est un peu molle… et ne me fait pas bander. Une autre gauche est possible.

  4. Pour les projets elle reprend très souvent ce qui avait été dit il y a plutôt longtemps et dont elle n’était pas d’accord, mais évidemment c’est beaucoup plus pratique maintenant pour ne prendre que des petits coups.

    Pour l’instant, Politiquement Elle n’éclaircit rien avec Franchise et ne fait que répéter « L’Equipe, l’Equipe !! »,
    en se laissant complaisamment promouvoir par Sarkosy et la droite qui la met en lumière comme adversaire « valable » (avec DSK dont elle a encore dit
    sa profonde solidarité avec).

    Très pratique sa position, il suffit de s’en défendre
    (Ah mes cher c’est pas vrai quelle idiotie que la droite me soutient) et de laisser les petites camarades se faire boycotter ou prendre tous les coups.

    Quand elle discours cela devient vite profondément ennuyeux car elle fonctionne par imitation (souvent trés en retard) et non par initiatives personnelles.

    Je pense qu’il faudrait enfin qu’elle précise tous ses trés gros non-dits trés vite et avec une trés grande honnêteté et franchise. Mais certainement demander l’impossible ?

    Finalement le seul argument qu’ont ses défenseurs et qu’ils ressortent à tout coup c’est :
    allez de toute façon N. Sarkosy est pire qu’elle alors Gobez ce qu’on vous donne !!

    Non vraiment j’espère que les choses ne marche pas comme ça.

  5. je n’ai pas regardé (volontairement) l’émission, et à la lecture des commentaires, je n’ai rien perdu.
    entièrement d’accord avec asse42.
    en ce qui me concerne, je ne voterai plus dans l’état d’esprit « entre la peste et le choléra… », pour moi, cela est terminé (assez donné…)

  6. Concernant spécifiquement les carburants, le ministère de l’Ecologie a assuré que, grâce au déblocage des réserves et les importations, il n’y a aurait aucun problème jusqu’au « début du mois de novembre ».

    « Au-delà, nous trouverons des solutions en développant les importations », a-t-on souligné au ministère.

    Actuellement les importations proviennent, par camions, par barges et par bateaux, d’Italie, d’Espagne, de Belgique et d’Allemagne.

    http://www.romandie.com/ats/news/101016084335.6v90jayt.asp

  7. Un témoignage plein d’espoir de la raffinerie de Donges.

    Je suis allé, ce soir, à Donges avec les collègues du collège Pierre Norange qui voulaient apporter l’argent qu’ils ont récolté dans la journée. Nous avons été super bien accueillis par quatre responsables de la CGT (ceux qui sont venus au lycée jeudi matin).

    Cela m’a regonflé pour la semaine prochaine. Ils sont déterminés à continuer car ils se sentent soutenus : une personne leur a envoyé une journée de salaire de Nouvelle Calédonie, des étudiants de Rennes 2 puis des étudiants de Nantes sont venus à leur rencontre…..

    Ils se sont aperçus, ce matin, quand ils avaient besoin de monde au dépôt, que plein de gens sont arrivés pour les soutenir face aux éventuels CRS.

    Quand je leur ai demandé comment, concrètement, nous pouvions les aider, la réponse a été simple : allez chercher de l’essence aux pompes !
    Ils nous ont expliqués que ce n’est pas très grave si les CRS débloquent les dépôts. De toute façon, les raffineries ne fonctionnent plus. En conséquence, dans quelques jours, il n’y aura plus rien dans les cuves. C’est à nous de créer la pénurie. Plus vite les cuves seront vides, plus vite le gouvernement sera au pied du mur. Dites le autour de vous…

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?article108069

  8. Quand les Français ne se déplaçaient même pas pour aller voter, on disait :

    « Les Français ont voté avec leurs pieds ! »

    Aujourd’hui, comme hier, beaucoup de Français ont compris que pour bloquer le pays, il fallait suivre la consigne des travailleurs CGT de la raffinerie de Donges.

    « Quand je leur ai demandé comment, concrètement, nous pouvions les aider, la réponse a été simple : allez chercher de l’essence aux pompes ! »

    Aujourd’hui, comme hier, beaucoup de Français ont suivi la consigne et sont allés faire le plein de leur voiture, ou de leur moto, ou de leur jerrican.

    Cette action n’est pas seulement une action de précaution ou une action de panique.

    Cette action est aussi une action politique de chaque automobiliste, de chaque motard.

    Cette action a comme conséquence concrète la pénurie de carburant dans cinq régions françaises : Ile-de-France, Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur.

    Les journaux télévisés diffusent en ce moment la carte de la France : ces cinq régions sont en rouge (= très grande difficulté pour trouver du carburant).

    De plus en plus de régions sont en orange.

    De moins en moins de régions sont en vert.

    Nous sommes en train de gagner la guerre du carburant.

    Si nous arrivons à créer une pénurie de carburant sur tout le territoire français, le gouvernement sera forcé de reculer.

    « Les Français ont voté avec leur voiture ! »

    « Les Français ont voté avec leur moto ! »

    « Les Français ont voté avec leur jerrican ! »

  9. Je ne peux m’en empêcher, mais c’est tellement exaspérant et visible :

    Le Paquet 2 en 1 Aubry DSK (3 avec Fabius) est tellement vendu avec force par Sarkosy et ses médias (comme seuls adversaires « valables ») et ce paquet est tellement complaisant avec ça que cela donne envie de voter Sarkosy au cas où il serait opposé à M. Aubry, c’est dire.

    Foutu pour foutu, dans ce cas autant voter pour le fournisseur, c’est plus franc.

    Que la cliente M. Aubry se le dise !

Les commentaires sont fermés.