En 2012, il va bien falloir gagner


Une aimable et fidèle commentatrice a plusieurs fois lâché cette remarque sur ce blog : en 2012, pas question de voter utile, « peste contre choléra« , gauche molle contre droite dure. Nombre d’autres lectrices et lecteurs la suivent.

Désolé, je ne suis pas de cet avis.

Une élection sert à éliminer le pire, rarement à élire le meilleur. La présidentialisation du régime renforce cette imperfection démocratique. Préfère-t-on une gauche qui réforme à peine à une droite qui nous fait honte ? Bien évidemment.

On pourrait jouer la politique du pire; s’imaginer que l’exaspération des masses déboucherait sur le grand soir. Que de voeux pieux !

Il est une attitude beaucoup plus simple. S’arrimer à son camp (le mien oscille est l’écologie gauchisante), mais accepter, anticiper le vote du second tour. Les écolos se sont faits à l’idée que la présidentielle n’était pas une élection pour eux. Ils ont raison. Nous avons raison. L’élection présidentielle (au suffrage universel) est une connerie gaulliste inventée par la droite pour réinventer la monarchie et diviser la gauche de gouvernement sur l’autel de ses ambitions individuelles.  Une vraie saleté institutionnelle dont il faudra se débarrasser un jour.

Mais en attendant, il faut bien jouer avec le système.

PS: Pour ma part, Ségolène Royal fut, et reste, l’incarnation d’un renouveau des pratiques et des idées, malgré ses coups de gueules et son sale caractère.

23 réflexions sur « En 2012, il va bien falloir gagner »

  1. En effet la question n’est pas aisée. Et merci de la poser de cette manière, tranquillement sans animosité.

    La gauche qui transforme à peine, j’appelle ça la droite sociale, et la droite qui nous fait honte j’appelle ça l’extrême droite gouvernementale.

    En 2002 je n’avais pas l’âge pour voter (légèrement trop jeune), si j’avais eu à le faire j’aurait voté Chirac sans hésiter, pour faire barrage à l’extrême droite.

    8 ans après même si le Ps a continué son processus de droitisation je serais malhonnête de dire qu’il est plus à droite que le Chirac de 2002.

    Une réponse semble s’imposer donc voter au deuxième tour s’ils sont devant pour la droite sociale pour faire barrage à l’extrême droite.

    Pourtant ce qui me semble le plus raisonnable je ne sais pas si j’y arriverais.
    J’ai longtemps plaidé pour le choix du moins pire, et là une émotion me submerge, non je ne voterai pas pour le PS au deuxième tour. Leur mépris, leur arrogance, leur programme, tout ça m’énerve tellement que je ne pense pas pouvoir. Il y a donc de grande chances si la gauche de la gauche n’est pas au second tour que je vote blanc.

    Rien n’est figé, le rapport de force issu des votes à « gauche », l’attitude d’un candidat, un débat public de qualité peuvent infléchir sensiblement la ligne du PS, et ce jusqu’au dernier moment.

    Il n’est pas impossible qu’ils gagnent mon vote au deuxième tour (s’il sont en tête).

    On a beau dire c’est dingue ce que la politique c’est irrationnel, une émotion, un ami, une phrase peuvent changer un vote individuel.

  2. entièrement d’accord.
    Après les dernières élections, j’en voulais beaucoup non aux électeurs de droite qui après tout votent selon leurs valeurs mais à ceux de cette gauche toujours insatisfaite qui trépigne comme un enfant gâté en voulant tout ou rien et qui nous a bien mis dans le pétrin (pour rester polie).

  3. Electeur depuis plus de 20 ans à l’extrême gauche de l’échiquier politique (ex électeur de feu tonton en 81), je suis assez d’accord sur le fait d’éliminer le pire et de tenter de garder le moins pire. C’est pourquoi je réfute la vieille boutade socialiste que des gens comme : Kouchner, Besson, Bockel, Allègre, Lang, Rocard, etc. nous serinaient (vu où ils en sont arrivés) pour voter d’abord mon ou ma préféré(e), puis ensuite voter le ou la candidat(e) socialiste face à la droite. Sauf en cas de figure où ce serait DSK ou un simili de sa bande, là je laisse la chienlit s’installer jusqu’à la casse totale. DSK c’est comme on votait sarko en prétendant que c’est à gauche quand même, alors là NON ! ARAMIS

  4. Royal ? celle qui est capable de dire qu’il faut un encadrement militaire aux jeunes des cités ?
    Elle n’a pas seulement mauvais caractère, elle est surtout bête comme ses pieds. C’est elle qui avait pondu une directive ministérielle relative à l’incarcération de supposés « pédophiles » sur simple dénonciation et surtout sans preuve.
    Le brillant résultat à l’époque ne s’est pas fait attendre : une tripotée de braves épouses ne se sont pas fait prier pour dénoncer leur mari et s’offrir par ce biais un divorce à l’œil.
    Bravo Ségolène ! belle perf’ !!! Je suis désolé, mais cette bonne femme n’a pas inventé l’eau tiède…

  5. Je suis bien d’accord .
    Longtemps à l’extrème gauche (lutte ouvrière) , je me suis aperçu que leurs méthodes en interne n’étaient pas non plus des plus « démocratiques » , loin de là . Il fallait seriner la bonne parole , jouer les « plus durs que » , les « plus à gauche que moi tu meurs » , sans arrêt prouver qu’on appartenait à cette caste des va-t-en guerre contre un état totalitaire .Leur activité première ? Passer les trois quarts du temps à taper sur le Ps , le PC , les verts , etc….
    Donc pas question de participer à quelque gouvernement que ce soit , l’ennemi étant toujours ces « suppots  » du capitalisme , ces « bourgeois  » qui ont renié leurs idées !
    Comme celà on garde bien au chaud son statut d’esprit supérieur , de celui qui a tout compris , tous les autres sont donc les « ennemis du peuple  » !
    Toujours à la limite de la schyzophrénie , croient-ils eux-mêmes à leurs discours , à ce fameux « grand soir » ? Je n’en suis pas certain et même convaincu du contraire !
    Remplacer une terreur par une autre n’a donc jamais été ma tasse de thé !
    Je préfère désormais un avocat comme Badinter ( dont on ne peut pas dire qu’il fasse partie des nécessiteux) à un Martin Hirsch qui , bien que venant d’Emmaüs , n’a pas dit grand chose par exemple sur l’expulsion des Roms . Peut-être n’y a-t-il rien de pire que les parvenus !
    C’est donc sans hésitation que je voterai Ségolène Royal les yeux fermés , comme je l’ai fait d’ailleurs en 2007!
    Ce qui ne m’empêche pas de dire , comme Corinne le fait , que les pauvres sont à la limite (pour certains c’est trop tard) d’avoir perdu espoir que celà ne s’arrange jamais !
    Car chaque jour qui passe apporte son lot de souffrance et de désespoir . Et ça , je ne sais pas si beaucoup de monde peut même l’entendre .

  6. Ah, ce mode de pensée bien français du compromis ; ce rejet mêlé de la stabilité et de l’idéal ; cet amour de la résignation et de la stagnation ; ce passivisme vaguement sceptique mais surtout irresponsable, dans le sens le plus nihiliste du terme…
    Pourquoi, au fait, ne rejette-t-on pas définitivement cette vague classification latérale (gauche-droite), si désuète dans une idéosphère bi-, voire tri-dimensionnelle ?
    Vous croyez à des valeurs ? Vous les reconnaissez en un candidat ? Que ne vous battez-vous donc jusqu’à périr ? Le bien est-il si insignifiant à vos yeux ?

  7. bonjour. tout d’abord, vu que le thème du blog me concerne au plus haut point, je tiens à dire que je suis « fière » d’être à l’origine de ce débat…
    ceci étant, je n’arrive toujours pas à comprendre , comment on peut se situer à l’extreme gauche en soutenant la grande sauterelle (je préfère encore aubry..) mais bon….
    ensuite, je persiste et signe : je ne choisirai plus entre la peste et le choléra, c clair, net et précis.
    je regrette d’avoir voté chirac en 2002 mais ce que je sais, c que PLUS JAMAIS, PLUS JAMAIS, je ne voterai pour un candidat de droite….
    je pense (comme toujours) que vous representez bien la france « bobo » (bourgeois boheme), que vous êtes un peu déconnectés de la vraie vie, mais bof..pour moi, je me fous complètement de qui sera élu en 2012 vu qu’on m’a tout pris, il ne me reste que mes idées et les yeux pour pleurer alors…. à ce jour, si on devait voter, je ne voterai pas car aucun candidat ne me convient, c tout et j’assume totalement!

  8. encore moi. je souhaite apporter quelques explications concernant mon image « jusqueboutiste ».
    la vie a fait qu’à moi toute seule, je « représente » la chute.. dans l’exclusion totale. je ne souhaite en aucun cas faire du misérabilisme, jste témoigner, d’une vie..de femme..ordinaire.
    à 15 ans (en 72) avortée clandestinement sur la table de la salle-à-manger..
    j’étais une bonne élève, je voulais faire des études, mais….j’ai quitté le collège, toute seule, ma famille m’avait déjà abandonnée….(affectivement)
    un an d’apprentissage (ou mon « patron » m’a beaucoup aidée (visite chez le médecin après ivg…seule..à 16ans..)
    ensuite, j’ai pris l’initiative (16 ans) d’aller voir une assistante sociale, de tout lui raconter, je suis bien tombée, j’ai repris en 3è, au 2è trimestre (2 ans de retard), j’ai obtenu le bepc pour faire honneur (c vrai) au proviseur du collège (monsieur dravet) qui m’avait dit en me reprenant  » ça me ferait plaisir que tu réussisses ton bepc »…
    mais ma vie lycéenne s’est terminée en 1ère… (tous mes projets avortent..)
    et puis ma vie, femme battue, terrorisée pour avoir voulue jste être libre.. comme me l’a dit mon psy : « trahie par ma famille, par ma famille syndicale et politique (ça fait beaucoup..)
    aujourd’hui pour être trop honnête, trop intègre, je suis exclue de tout et par tous.
    cela fait maintenant un an, que je soutiens valérie, expulsée en octobre 2009 par les forces de l’ordre dans notre quartier.
    la procédure n’a pas été respectée, valérie est détruite, pas de rsa depuis 1 an (dossier bloqué), le maire nous censure, nous humilie, et nous ne sommes que 2 face à cette mairie minable!!! 50% d’augmentation de la taxe d’habitation!!!!!! c une honte, une honte
    je combats toujours, pour le respect du droit et le droit au respect, comme je l’ai toujours fait, mais pour tout le monde, et cela n’a ps plus à mon ex organisation syndicale (dont j’ai été la salariée…..).
    et j’en passe, les actions avec les marseillais, les luttes des comités de chomeurs, etc…etc…
    voila pouquoi je gueule, voila pourquoi le politiquement correcte m’emmerde, voila pourquoi je ne peux plus les croire, je ne peux meme plus les regarder (et c vrai).
    ps : municipalité socialo/communiste (et pour la quelle, valérie et moi avons voté…) PLUS JAMAIS, PLUS JAMAIS CA!!!!!!!!
    « soyons réalistes, demandons l’impossible » ché.
    « l’homme doit marcher tête haute, le front vers le soleil, dont la brûlure est l’empreinte de sa dignité » che.

  9. Ds un autre registre de soucis, tout montre que Solférino (qui s’est auto proclamé et donc il n’ y a pas d’obligation démocratique envers eux),

    avec ses Cambadélis, Bartolone, Fabius etc…
    n’a aucune sincérité, est trés mélé au sarkozysme et se

    fait mousser avec avec ses médias (de Sarkosy), même pour étouffer et déformer les voix de son propre camp avec ses sales tactiques d' »espace médatique »

    et de sondages bidons et hors propos, anciens ou non, Edités ou non.

    Une Union de la Gauche avec en numro 1 quelqu’un du PS Soférino (M. Aubry DSK Fabius) c’est n’importe quoi, ça vaut pas mieux que le Sarkosysme et ça n’aura jamais ma voix ad vitam aeternam.

    J’ai scrupule à introduire ici de la distance envers les souffrances de toi de de moi de nous du Ppeuple.

    Mais au bout du compte Les grosses tricheries du Haut contribuent inéluctablement et fortement aux Malheurs du Peuple.

  10. merci lucno et tout à fait d’accord. d’abord, pour qui se prennent-ils ces socialistes. quand j’étais militantes aux jeunesses communistes, c’était toujours nous qui étions sur le terrain,sa et les socialos, récoltent les fruits???
    hors de question, je préfère encore sarko, comme ça on sait à qui on a à faire.
    pour rappel : besson, lang, kouchner, amara, rocard, etc…etc…tous des traitres pourris, tous socialistes….. je ne peux plus les voir. au fait, la grande sauterelle a chargé sur le botox……

  11. Difficile car il faut proposer l’alternative, or celle ci n’existe pas. DSK sait que les socialistes ne seront plus là une fois élu et cela peut lui faire peur, Ségoléne est radiée, et Martine ne fais rire personne. reste Villepin qui pourrait mais est trop jeune dans le jeu.
    Le Sarkosi a toutes ses chances car il n »a AUCUN adversaire sérieux et aucune proposition en face de lui. Et lui sait baratiner les français qui adore les promesses. Même avec une minorité haineuse face à lui les français seraient ils assez sots pour se rejeter dans les bras des magouilles socialistes, ces conservateurs en retrait du temps ?

    1. Ce que je n’arrive pas à comprendre, pourquoi focaliser sur les faux socialistes!!!! faut arrêter! je n’apprécie aucun autre candidat à gauche, mais objectivement et politiquement ça suffit!
      pour info, il parait que pour l’instant c DSK qui est toujours favori….j’ai envie de pleurer. On est tous, mais tous, vraiment des nuls à chier (pas trouvé d’autres mots..) nous n’en pouvons plus de subir, subir, subir!!!
      nous ne pouvons plus vivre avec le rsa de ce HIRCH ( ex emmaus…), ça, c pour la charité… bientôt les restos du coeurs et ses enfoirés, vont encore apparaitre, c INSUPPORTABLE et ça fait 25 ans que ça dure, on a institutionnalisé la misère, il y en a assez, assez!!!!!

      1. D’accord mais qui ? Et il faudra le motiver… Bayrou, NON il est trop absent et son manque de charisme est dur à vivre. A prendre comme animateur dans un club privé…
        Mais ces RMI RSA sont des fleurons de la France, c’est le système du pays qui est en cause, sans cet assistanat, sans cette foule de fonctionnaires, rien ne marchera, ce pays est resté au 19 siècle et les gens causent trop, ils ne bougent pas, tout est subventionné, les syndicats, les caritatifs etc… Et les élus usent de ces associations pour leurs transferts de fond pour payer leurs élections sous des sigles probes et rutilants, magouille enfoirades et compagnies.
        Vite apprenez des langues étrangères et allons pousser des caddies ailleurs, mais pour un prix meilleur et des conditions de vie plus saine, sans un bac + 3 en pousseur de caddies vides ! Vite quittons les lieux pour apprendre des métiers vrais et respectables.
        Mais la France nie la respectabilité des manuels qu’elles prend pour des cons et préfère des milliers de RSA bac +3 qu’un plombier bac -3 qui soit efficace et honnête.
        L’avenir reste aux espagnols, italiens et arabes du bâtiment ou de chez Renault, pas pour les français qui ont leurs emplois réservés RSA…

  12. En 2012, Sarkozy gagnera! et il gagnera parce que, comme dit l’ autre,c’ est dans la nature des choses. Il gagnera parce que L’ élection au suffrage universel est faite pour le plus démagogue!! Quelques exemples?
    -Chirac: » je baisserai les impôts de 25%!! pourquoi pas 35, 40% etc?
    -Mitterand: » nous allons changer la société!! » Tu parles!
    – Sarkozy:  » je ne vous tromperai pas,j’ irai chercher la croissance avec les dents……. »
    – et le contre-exemple de Jospin: » je suis socialiste mais mon programme n’ est pas un programme socialiste! » Lui, n’avait pas lu le mode d’ emploi.

  13. Quand je lis les commentaires, je me dis que c’est vraiment désespérant.
    Le pire, c’est que c’est bel et bien maintenant que le « vote utile » ne s’est jamais autant imposé. D’une certaine façon, je comprends qu’on ait pu laisser passer Giscard ou Chirac en se disant qu’ils ne feraient pas pire que la fausse gauche, mais Sarkozy, qui allie l’arrogance, l’incompétence, la vulgarité et la brutalité, je ne saisis pas.
    Je n’aurais pas eu d’état d’âme à voter Bayrou dans un second tour, je n’en aurais pas à voter DSK si nécessaire, et pourtant mon choix se porterait plutôt au premier sur Mélenchon.
    Quant à Royal, elle aurait aussi mon bulletin, même si cette personne me répugne par son hypocrisie(quand je pense à la façon dont elle a instrumentalisée des pseudo-affaires de pédophilie au mépris de la présomption d’innocence…) et son absence de conviction de gauche(comment ne pas se souvenir que l’un de ses thèmes de campagne présidentielle était…. le refus de l' »assistanat »)

  14. voilà, le commentaire de sissa (que je respecte) me désespère. mais de toutes façons, je fais partie d’une autre france, et que pour la comprendre il faut énormément d’empathie, de grande réflexion, et d’ouverture d’esprit…. je sais pertiment que pour nous, jamais rien ne changera, en ce qui me concerne je m’y prépare (psychologiquement, c vrai) depuis longtemps.
    ce que je sais, c que la galère que j’ai vécue (chomage, stages bidons, emplois précaires, emplois aidés etc…) je sais que des millions (de jeunes) vont la vivre, je ne peux leur souhaiter que bon courage!!!!
    I have a dream… si loin et pourtant il n’y a qu’une quarantaine d’années…votre âge Juan….

  15. cher Juan,

    Tout a fait d’accord avec vous, on a sabré Ségo en 2007, on a parlé de son incompétence, de sa non connaissance des dossiers ! Est-ce que sarko connaissait les dossiers ? Il a été d’une grande incompétence en ministre de l’intérieur, et, en tant que ministre du budget. Mais, Ségo avait en plus un très gros handicap, elle était une Femme. J’ai adhéré à Désirs d’Avenir après sa défaite, elle parle toujours vrai, je vais aux fêtes de la Fraternité. Et, on ne cesse de dire que le PS n’a aucune idée. Moi, je vous dit qu’elle est au PS, et, qu’elle a des idées.

  16. je suis à présent, vraiment convaincue, que jamais aucun changement réel ne verra jamais le jour. Je n’arrive pas à comprendre, comment on peut soutenir la ségolène, avec la meilleur volonté je n’y arrive pas.
    c’est la france réformiste, la france centriste.
    en tous cas, nous, la france d’en-bas et du sous-sol, on nous a vraiment oublié, exclu……
    plus que jamais, je persiste et signe, je ne choisirai plus entre la peste et le choléra (dsk/sarko, royal/sarko) . JAMAIS!

Les commentaires sont fermés.