Indignez-vous


S’il n’y avait qu’un livre pour marquer cette année 2010, ce serait celui-ci. Son succès fait plaisir,  650 000 exemplaires écoulés. « Indignez-vous » de Stéphane Hessel, 93 ans, débute par de larges citations du programme du Conseil National de la Résistance. A quelques heures du changement d’année de notre calendrier occidental, cette lecture est revigorante.

Des 24 pages de cet ouvrage revigorant, je retiendrai ce passage, si contemporain :

« On ose nous dire que l’Etat ne peut plus assurer le coût de ces mesures citoyennes. Mais comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l’Europe était ruinée ? »

Précipitez-vous.

Publicités

23 réflexions sur « Indignez-vous »

  1. Le succès de ce livre fait chaud au coeur. Cela signifie-t-il une prise de conscience de l’opinion ? Souhaitons-le. Cette prise de conscience se traduira-t-elle dans les urnes en 2012 ? On peut le souhaiter aussi.

  2. Ce bel ouvrage a beaucoup de succès reste à savoir pourquoi : prise de conscience collective ou pas

  3. Il est vrai que ce petit livre est vite lu et pas cher. Il faut absolument l’offrir à notre jeunesse qui n’arrive pas à se projeter dans l’avenir. Cet avenir c’est eux et je les trouve trop sages. Qu’ils s’indignent, qu’ils militent, qu’ils rejoignent des mouvements associatifs et ils verront que l’union fait la force. On peut changer le monde sans violence, simplement en s’unissant tous.

    http://lechiffonrouge.jimdo.com/

  4. Ce livre est vite lu et pas cher. Il faut absolument l’offrir à notre jeunesse qui a du mal à se projeter dans l’avenir. L’avenir de notre République, c’est elle, cette jeunesse française trop (et très) sage. Engagez vous intellectuellement, militez, rejoignez le monde associatif. Tous ensembles nous changerons le monde sans violence. Il ne faut jamais baisser les bras même dans le désespoir. N’oublions jamais:  » l’union fait la force!  » et un monde meilleur est possible. Ce n’est pas celui de Sarkozy dans tous les cas.

    http://lechiffonrouge.jimdo.com/

  5. Ce livre est vite lu et pas cher. Il faut absolument l’offrir à notre jeunesse qui a du mal à se projeter dans l’avenir. L’avenir de notre République, c’est elle, cette jeunesse française trop (et très) sage. Engagez vous intellectuellement, militez, rejoignez le monde associatif. Tous ensembles nous changerons le monde sans violence. Il ne faut jamais baisser les bras même dans le désespoir. N’oublions jamais:  » l’union fait la force!  » et un monde meilleur est possible. Ce n’est pas celui de Sarkozy dans tous les cas.

  6. J’en ai acheté 5 et les ai tous offerts. C’était mon modeste cadeau en ces fêtes qui n’ont plus beaucoup de sens. Un livre qui en a, du sens !

  7. S’indigner c’est bien d’autant qu’il y a de quoi.

    Ce qui m’indigne le plus en ce moment est l’article 32 ter a de loppsi II qui passera en 2ème lecture au Sénat le 18 janvier 2011 : interdiction et 3750 euros d’amendes pour ceux et celles qui vivent, volontairement, dans leur camion et camping-car aménagé, dans leur habitat léger (yourte, tipis, cabane confortable) sur des terrains soit disant non-constructible, interdit et détruit même si on est propriétaire du terrain. Cela concerne des dizaines de milliers de personnes en France. Est-ce parce que cette forme d’habitat choisi – faible consommation, simplicité volontaire, autonomie, préservation de l’environnement – se développe qu’il fait peur au gouvernement ?

    Proposer des solutions, pour que nous n’ayons plus à nous indigner, est moins facile.
    En propose-t-il ?

    1. D’accord avec vous pour nous indigner de cette loi inique qui interdit les habitats « précaires  » alors que ceux qui les votent sont ceux-là même qui ont précarisé bon nombre de citoyens , notamment les jeunes .

      Mais accuser Hessel de ne pas proposer de solution , est-ce bien raisonnable ? Il demande justement aux jeunes générations de prendre leur avenir en mains . C’est LA solution , tout le reste n’est que blabla infantile rejetant toujours la faute sur ceux qui dénoncent . Serait-il subitement aussi interdit de parler ? Et vous , que proposez-vous ?

      1. Prendre son avenir en main c’est justement ce que je propose avec non seulement des exemples concrets mais également une stratégie de rassemblement pour fédérer toutes les indignations, dans le lien ci-desous (j’utilise un autre pseudo) :
        http://halem.infini.fr/spip.php?article72#forum127

        Je vous invite à tous lire car je dénonce l’attirance vers des textes, certes très bien écrit, mais qui n’enfoncent que des portes ouvertes (de simples constats) et … en réalité ne proposent rien !
        Pardonnez-moi mais je me méfie des gens comme Hessel, à l’aspect fort aimable et sympathique mais qui ne représentent pas le peuple dans leurs parcours personnels.
        Hessel nous éclaire-t-il, alors qu’il est bien placé pour le faire, sur les réalités que j’évoque *, maladroitement (mais au moins je me creuse la cervelle au nom de l’intérêt général et donc … du mien) ?

        *
        1/ l’exigence d’un véritable contre-pouvoir face à notre Parlement par l’obtention, à nous de nous battre pour l’obtenir, des référendum d’initiative citoyenne en article 11 de notre Constitution (voir modalités et précision dans le lien)
        2/ l’exigence, à nous de nous battre pour l’obtenir, d’un vrai débat contradictoire et d’une véritable enquête sur les attentats du 11/09 à New York (voir le site Reopen911 qui en parle mieux que moi) qui ont été un « bon » prétexte pour nos gouvernements à nous imposer partout des lois de plus en plus liberticides et révoltantes (comme par exemple nos soldats qui n’ont rien à faire en Afghanistan et se comportent là-bas comme les « occupants » contre lesquels Hessel luttait en son temps en rejoignant le général de Gaulle à Londres en mars 1941) d’où cette « indignation » aujourd’hui de plus en plus grande.

        De cela, qui est pourtant fondamental, Hessel en parle-t-il dans son livre ?

        Râler c’est bien il il a de quoi mais se prendre en main avec une véritable stratégie qui tient la route et qui fédère avec constamment en toile de fond l’intérêt général, est beaucoup moins facile.

        Je demande au webmaster du site de me publier, même s’il n’est pas d’accord avec moi, au nom de la liberté d’expression (tant qu’il nous en reste une sur internet, pour combien de temps encore ? Voir Loppsi II) et pour que je puisse répondre à Coup de grisou lequel a, je suppose, des choses à proposer lui aussi.
        Merci.

      2. @JP Cassoulet,

        1) Ici je n’ai jamais vu la moindre censure . N’est pas « pourri » qui ne veut pas !

        2)Je suis également POUR les référendums d’initiative populaire , mais aussi pour les référendums tout court y compris sur le problème des retraites . Mais ces « propositions » ne sont ni de vous ni de moi , mais si elles sont inscrites dansnotre constitution c’est que des parlementaires dont vous contestez la légitimité … les ont votées !!! Ils ne seraient légitimes que quand ça nous arrange !

        3)Hessel , que pas grand monde ne connaissait auparavant , fait partie des individus que je respecte car sans des gens comme lui nous ne serions peut-être pas aujourd’hui en train de discuter librement sur un forum tenu par quelqu’un de tout aussi respectable !

        4)On peut toujours trouver ce qui manque dans tel ou tel discours . Je ne veux pas parler en son nom , mais il me semble bien que le sujet n’était pas de faire l’inventaire de tout ce qui nous horipile , mais de dire à des gens comme vous : arrêtez de vous cacher derrière des slogans du style « tous pourris » , prétexte bien facile pour justifier le fait de rester dans son coin . Essayez plutôt de travailler avec d’autres au lieu de dire que rien n’est assez beau pour vous , que personne ne vous arrivera à la cheville .

        5)A 94 ans où serez-vous ?

      3. @ coup de grisou

        Ok s’il n’y a pas de censure ici et c’est tant mieux mais justement concernant la liberté sur le net pourquoi Hessel n’appelle-t-il pas un chat un chat en avertissant les moutons qui s’extasient devant son indignation, des dangers que représentent la loppsi II qui couve dans les couloirs des ministères depuis au moins plus de 3 ans et qui seront très probablement promulgués le 18 janvier prochain au Sénat. Le gars du site la quadrature du net fait pourtant un travail remarquable de lanceurs d’alerte.

        Quant aux référendums d’initiative populaire, vous vous trompez car, no;n ils ne sont pas inscrit dans notre Constitution. Il s’agit en réalité, renseignez-vous, d’un texte même pas voté d’initiative parlementaire car il faut pour déboucher sur un référendum 20% des parlementaires et recueillir 10% du corps électoral ce qui représenterait aujourd’hui 4,5 millions de signatures. Enorme, voire impossible et il le savent bien ! Et ce n’est pas fini : le Parlement a 6 mois pour rejeter n’importe qu’elle initiative.
        Donc, le contre pouvoir d’une démocratie semi-directe n’existe toujours pas en France alors qu’il existe en Suisse depuis plus d’un siècle et demi, dans 1 Etat sur 2 aux USA, existe en Italie depuis plus de 40 ans, en Allemagne depuis les années 1980 avec plus de 2000 referendum locaux dans les länder à valeur exécutive.
        Mais de cela les medias ne nous informeront pas sauf à monter en épingle certaines votations en Suisse par la lorgnette de la politique française sans embrasser et nous informer sur la politique suisse globale dont le Président ou la Présidente n’a quasiment aucun pouvoir … j’écris tout cela dans le lien que je donne mais apparemment vous ne l’avez ni lu ni vérifié.

        Je ne vois pas en quoi, et vous ne semblez pas avoir pris la peine de lire les liens, s’exprimer à ce sujet revient à se gonfler la cheville. Oui je constate que la majorité des français restent dans l’ignorance des réalités politiques, qui existe et se développe ailleurs, qui pourtant pourraient les libérer. C’est comme ça ! Est-ce prétentieux de dénoncer l’atonie générale qui permet à toute forme de fascisme de s’engouffrer ?

        Et que savez-vous de moi ? Qu’est-ce qui vous permet d’écrire que je ne travaille pas avec d’autres ? Et quand bien même je serais seul dans mon coin, ce qui n’est pas le cas, il serait où le problème ?
        Et pourquoi ne prendrions-nous pas le droit de faire la liste de tout ce qui nous horripile après tout ? D’ailleurs elle est où cette liste ? Ce serait au contraire une excellente idée que de la créer. On y verrait beaucoup plus clair.

      4. @JP Cassoulet,
        Je ne vous accuse de rien , sauf de présenter vos idées avec beaucoup d’agressivité ce qui ne nous encourage pas à vous lire .
        J’ai dit dès le début que je trouvais cette loi inique . J’ai lu un peu plus loin votre situation et votre « petite maisonnette dans la prairie » J’ai un fils exactement dans le même cas que vous , c’est dire si je comprends . Pourquoi voudrais-je lui nuire ?
        L’agressivité vous aveugle , vous interprétez mes dires car je n’ai jamais dit qu’il ne fallait pas faire l’inventaire de ce qui nous horipile . Personnellement je le fais tous les jours et j’en tire aussi les conséquences . Je parlais simplement de ce qu’Hessel avait peut-être voulu dire , c’est tout .
        Si vous arrêtiez de dire « vous » êtes des cons à tout bout de champ ( c’est le cas de le dire) , ON pourrait peut-être se comprendre ! C’est quelquefois aussi simple que ça .

    1. Je viens d »écouter attentivement ces voeux, ses voeux et il propose quoi ? Mais écoutez le attentivement bon sang ! Il nous propose de revenir à la démocratie représentative, c’est à dire de voter tous les cinq ans pour des hommes et femmes qui ne nous représentent pas, à qui on donne un chèque en blanc sans obligation de résultat. Il nous invite aussi à lire des « spécialistes » qui en réalité n’enfoncent que des portes ouvertes eux aussi et ne proposent rien de sérieux.
      Ils se connaissent tous, forment des petits cercles en catimini, voir Le Siècle http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Siecle.
      Ils nous promènent et se gavent de fric et de prébendes sur nos colères, nos peurs, votre ignorance, et pourquoi pas votre cupidité (consommes, consommes, coche le bon numéro du loto pour vivre comme dans la pub à la télé). Ils nous prennent pour des enfants, d’ailleurs il le dit lui-même peu ou prou « ce livre s’adresse à des enfants ». Et encore il y a certains enfants plus réveillés que d’autres …
      Vous êtes des enfants qu’ils amusent avec de jolies histoires mais ne vous donneront jamais les clefs d’une auto-gouvernance réellement démocratique. Cà c’est une autre histoire ! alors que vous êtes directement concernés.

      1. auto gouvernance ?!?! eh bien, un beau bordel en perspective !!! et autant de portes ouvertes enfoncées par tous ceux qui prêcheront pour leur chapelle, non ???

      2. @ Laurent

        La démocratie semi directe, qui n’existe toujours pas en France, afin de supprimer toutes les lois jugées par la majorité citoyenne liberticides, obsolètes ou irréalistes (il y en a et toute une flopée, on parle même d’inflation législative !) un « vrai bordel » ?

        Je pense, au contraire, que cela permettrait de faire un grand ménage car de l’argent – nos impôts – dépensé inutilement ou à mauvais escient (la majorité des français sont contre, par exemple, la présence militaire de nos soldats en Afghanistan, le remboursement du Médiator par la SS, la liste serait très longue) ça commence à bien faire ! Vous ne trouvez pas ?

  8. Il absolument indispensable de lire et de faire lire S.Hessel à nos jeunes, qui, effectivement manquent  » d’allant  » en engagement politique ! Mais, bon, moi je leurs fait confiance et leurs souhaite  » une bonne année !! »

  9. Tant qu’il y aura des Stephane Hessel,la France pourra sortir du cloaque puant dans lequel la clique au pouvoir essaye de la noyer.

    Le sursaut salvateur ne pourra sortir que des urnes en 2012,car l’ère des révolutions est révolue,ensevelie sous les traites et les crédits.

    Il faut espérer que le jour venu il s’élèvera suffisamment de voix crédibles pour que le plus stupide des électeurs comprenne enfin qu’il est temps que la France redevienne elle-même et que les effigies de Sarko et de sa fine équipe prennent place dans un musée des horreurs à créer.

    1. « l’ère des révolutions est révolue, ensevelie sous les traites et les crédits »
      Entièrement d’accord.
      Voilà pourquoi personnellement j’ai opté pour l’achat d’un terrain non constructible (1400 euros dont 900 euros de frais de notaire, ça aussi ce serait bien de réformer ce système de racket) enfin bref pile poil dans mon budget et compte continuer à vivre dans ma petite cabane sommaire mais confortablement aménagée avec des matériaux du coin tel le bois, la paille, l’argile qui comme nous le savons tous sont des matériaux hyper polluants, pas comme l’amiante, le plomb dans les peintures et autres joyeusetés considérées comme salubres par les autorités.
      Le tout avec toilette sèche, mon caca (désolé) recyclé comme compost pour mon jardin et serre qui produisent sans insecticides chimiques de merveilleux légumes qui se retrouveront ensuite dans le compost, la boucle est bouclée. Le tout avec 4m2 de panneaux solaires suffisant pour produire le peu d’élec dont j’ai besoin. Un petit poele à bois et du bois mort de l’année ramassé de ci de là et le tour est joué. Je suis heureux.
      Résultat : 0 euros pour EDF, ERDF maintenant, 0 euros pour Vélia et ses bassins de décantation, ses incinérateurs qui empoisonnent l’air que nous respirons ensuite pour aller voir ensuite chez le medecin lui-même démarché à longueur de semaine par le lobby pharma.

      Résultat aussi : 200 ou 300 euros par mois me suffise pour vivre heureux et en bonne santé. Dans ces conditions bien sûr, pas en étant locataire d’un studio sans jardin et avec pour merveilleux horizon d’aller faire les courses à Lidl et me les geler l’hiver pour ne pas avoir une facture EDF nucléarisé qui m’explose tout le budget.

      Et bien ma petite maisonnette dans la prairie, en réalité elle se trouve au milieu des bois et d’une forêt, nos chers parlementaires décideront à partir du 11 janvier prochain (bonne année à tous) de la détruire, sans passer par le juge et dans un délai de 48 h, pas davantage, avec tous mes effets personnels dedans (article 32 ter a de la loppsi II) et si je résiste je devrais payer 3750 euros et si je ne trouve pas le pognon c’est pas grave ou me débats car c’est quand même b… de m…. sur mon terrain (où est la notion de propriété privée en France ? Subitement disparue parce que j’ai le tort de m’occuper de mes oignons au sens propre comme au figuré) . Pas grave car l’Etat français recrute en masse des gardiens de prison (poste à pouvoir les gars vous génez pas ! Pendant que Bouygues continue en douce de construire lesdites prisons.

      Elle est pas belle la vie ?
      Oui indignons-nous, votons en 2012, on est pas pressé après tout … Votons en 2012 … pour les mêmes !!!

Les commentaires sont fermés.