jeunescons.fr


Les jeunes UMP proches d’Eric Besson sont des gars pleins d’humour. Leur mentor à peine parti du ministère de l’identité nationale, les voici qu’ils lancent un nouveau site sur … le parti socialiste. « France d’avenir« , c’est leur nom, s’étaient déjà amusés avec «PS Academy» et «SecretPStory.fr». Ces « jeunes Pop » veulent révéler les désaccords programmatiques au sein du Parti Socialiste, sans doute pour rebondir sur les primaires qui débutent. Quel suspense !

Cette fois, le nom retenu est http://solferishow.fr/. Manque de chance, ils n’ont pas pris toutes les précautions, et cette adresse renvoie vers de sobres conseils pour débutants sur le Web.

Au-delà de la plaisanterie, cette initiative témoigne d’une relative angoisse. Le nouveau patron-désigné de l’UMP Jean-François Copé vient d’annoncer la fermeture prochaine des Créateurs de possible, un réseau social créé de toutes pièces par l’UMP pour 1 million d’euros qui n’a jamais franchi le cap des 20 000 utilisateurs. Elle illustre également le désarroi programmatique qui règne à l’UMP. On aurait pu imaginer que ces jeunes cons militants décident de tacler les propositions socialistes elles-mêmes (si si, elles existent). Mais non. Ils vont s’attacher … aux désaccords et aux contradictions internes. Quel effort !

Publicités

7 réflexions sur « jeunescons.fr »

  1. La revanche minable comme moteur d’un anti-mouvement impopulaire ! Demandez le programme !

  2. Les jeunes « pop » tentent de s’organiser, quoi de plus normal ? Le MJS l’a fait, et ça marche bien, ! la matière grise ne nos jeunes serait elle plus créative, ingénieuse, responsable, efficace, ? Espéront le, car il faut une relève solide, engagée, lucide, combative, prète a prendre le relais pour une autre Fance, demain !

  3. Le sarkolâtre étant forcément neuneu et imbu de sa petite personne en se projetant au travers de l’image de son maître (50) à talonnettes et jugé de surcroit sur un bottin mondain, il ne peut raisonnablement que reproduire comme « créativité » que le subtsrat d’un sarkolito bicéphale se chechant la queue en permanence. La paille dans l’oeil c’est forcément l’enfer et d’après Camus : « l’enfer c’est l’autre », cet autre auquel ils interdisent de désigner la poutre juchée dans le leur. Plus les sarkolâtres bougent et plus ils démontrent l’étendu de leurs « connaissances… CQFD. ARAMIS

  4. Comment peut on associer « jeune » et « UMP » c’est totalement antinomique.
    Quant à « populaire » là il y a incompréhension totale lorsqu’on les voit en photo ou à la télé.
    On se posait d’ailleurs déjà la question sous Giscard avec les « jeunes Giscardiens » dont est issu l’illustre Raffarin et ses superbes Raffarinades

Les commentaires sont fermés.