Zemmour et Chevènement


«Sans doute M. Zemmour a-t-il, dans le feu de la discussion, utilisé une formulation excessivement brutale mais il n’a hélas, pas dit une chose matériellement inexacte»

Je suis tombé de ma chaise en lisant cette déclaration de soutien de Jean-Pierre Chevènement au procès d’Eric Zemmour, jugé, depuis mardi, pour provocation à la haine raciale.

L’ancien ministre de l’intérieur l’a même écrit dans un courrier au tribunal où il affirme, rapporte Libération, que plus de la moitié des infractions sont «imputables à des jeunes dont le patronyme est de consonance africaine ou maghrébine. (…) Il suffit, comme j’ai eu l’occasion de le faire, de consulter les listings de la Direction centrale de la Sécurité publique du ministère de l’Intérieur, pour constater que plus de 50% des infractions constatées sont imputables à des jeunes dont le patronyme est de consonance africaine ou maghrébine.»

Je suis tombé de ma chaise.

Publicités

9 réflexions sur « Zemmour et Chevènement »

  1. @juan : si tu es étonné, c’est que tu ne connais pas Chevènement, sur lequel je viens de faire un billet concernant sa volonté de se présenter aux présidentielles. Son accident a du quelque peu affecter ses capacités mentales.

  2. Est-ce un vrai constat ? Et si oui, comment cela se fait-il qu’il en soit ainsi ? Voilà des questions que devraient se poser ceux qui metent ce constat en avant. Avant, pour justifier l’afflut de population que la bourgeoisie d’affaire faisait venir des anciennes colonies d’où leur voracité et leurs prétentions les a fait éjecter par révolte des peuples exploités, le leitmotiv des dits bourgeois et de leurs perroquets était : » Le français ne veut pas le faire » (Ce qui était faux, car en respectant les lois sur la sécurité et les droits des ouvriers, ces derniers ne rechignaient pas à la tâche) et les descendants du bois d’ébène moderne pensant avoir une revanche à prendre sur « les » français (et oui on entend ce genre d’amalgame à coeur d’année, de la part des jeunes issus de l’imigration ne se considérant pas comme français quand çà les arrange) par rapport à leurs parents qui acceptaient ce qu’ils refusent (Comme les français de l’époque et pour les mêmes raisons), se retrouvant traîtés comme les français de l’époque récalcitrants qui se retrouvaient au gnouf. Le même problème produisant les mêmes résultats et les « français » ayant refusé ce piège bourgeois en s’organisant en conséquence, c’est donc en majorité des noms à consonnance africaines qui sont désormais désignés comme lie de la nation, ce que la bourgeoisie d’affaire classait comme « Classe dangereuse ». Le poulbot est plus axotique qu’au siècle dernier, mais il reste celui que le système cloue au pilori pour justifier ses propres tares. Et çà le « français » issu du populo ne veut plus le faire… Quelle reconnaissance de la part des classes aisées ! ARAMIS

  3. La démonstration de Chevènement est malhonnête car il sait très bien que la police de Sarkozy arrête beaucoup plus « facilement » ( c’est un euphémisme) les magrébins que les autres , notamment ceux en col blanc .
    Ce qui n’excuse pas évidemment les forfaits commis par les uns et les autres .
    Mais Chevènement , (pour exister encore un peu) se veut dans l’air du temps où il est de bon ton de taper à bras raccourcis sur les magrébins , musulmans de préférence , encouragé en celà par des sondages qui montrent comme par enchantement que 40% des français se « méfient » des musulmans .
    Si par malheur ce sondage n’est pas truqué ( ce que je pense ,il suffit d’écouter les conversations ici et là pour s’en rendre compte ainsi que visiter certains forums ) , il contribue à sa manière à banaliser ce sentiment de xénophobie ambiante ou de guerre civile larvée .
    Pour quelqu’un qui , en son temps s’opposait à juste titre à Mittérand contre la guerre en Irak , il y a quelquechose d’indécent et même de révoltant .
    Il cultive ses rancoeurs , s’étant fait lui aussi une spécialité sur le dos des « sauvageons » d’alors ( de toutes couleurs) , délinquants d’aujourdhui (uniquement « bronzés » ou noirs ) ? Il fait pitié !

  4. J’ai milité en son temps au cerres(motion de JP Chevènement quand il était encore au PS) courant qui avait écris une bonne parti du programme commun de la gauche avec Didier Motchane et les autres perdus de vue.Je partage les analyses de Coup de Grisou et de Aramis.JPChe. m’inspire de la pitié.Agir ainsi pour exister à son âge n’est pas glorifiant ni pour lui,ni pour nous ses anciens soutiens.

  5. C’est Montebourg qui doit l’avoir en travers, puisqu’on entend pas mal parler d’un probable ralliement de Chevènement à sa candidature.

  6. Par contre il ne risque pas d’être jugé pour provocation à la haine sexiste puisqu’il n’y a pas de loi antisexiste et pourtant c’est ce qu’il a pratiqué avec beaucoup d’assiduité avant, sous les applaudissement nourris des grands « compreneurs d’humour »…et les mêmes qui crient au scandale dans la presse maintenant qu’il ne s’agit plus que de clamer son mépris du sexe féminin ne trouvaient pas le personnage assez puant pour ne pas étaler sa bobine en énorme dans les tous journaux à la moindre occasion et à la place de femmes de valeur qui n’y figurent jamais. Bon nombre de femmes en ont d’ailleurs depuis longtemps leur claque de ce triste personnage, mais cela avait-il une importance tant qu’aucun messieurs n’étaient visés ?

  7. Désolé , mais ce constat est exact et depuis longtemps.
    Rappel : suite au tournage du film L627 traitant du trafic de drogue par B. Tavernier , qu’on peut difficlement taxer d’opinion de droite , il lui avait été reproché par ses amis d’avoir présenté dans son film les trafiquants comme étant arabes ou noirs . Il s’était aloprs mis en colère et avait déclaré  » que c’est la vérité des faits et vous ne me ferz pas dire autre chose »

Les commentaires sont fermés.