Demorand à Libé. Espoir ?


Nicolas Demorand a « accepté » de diriger Libération. Qu’on ne compte pas sur moi pour critiquer ce journal. Nombre d’éditoriaux de Laurent Joffrin m’ont exaspéré depuis que Libération est devenu, en janvier 2006, ma lecture quotidienne. Trop attaché à la presse, je n’ai jamais pu me résoudre à abandonner l’un des rares journaux d’opposition.

Nicolas Demorand a déçu nombre d’entre nous (« nous » ?) en filant chez la radio des cadres l’été dernier. Patrick Cohen, son successeur sur France Inter, a apporté sa touche et du vrai travail. Ses questions sont souvent (pas toujours mais souvent) plus précises que la moyenne.

Demorand sur Europe1 était au spectacle. A Libération, sa venue pourrait espérer quelques changements. L’un d’entre eux, me semble-t-il, revêt une importance particulière. Nicolas Demorand a un certain talent à « angler » les sujets d’actualité, c’est-à-dire donner un sens au brouhaha ambiant. Mais il y a un autre risque. Libération est un journal d’opposition, que ses patrons le souhaitent ou pas. Ces lecteurs ne sont pas des sarkolâtres. Si Demorand pouvait intégrer cette donnée dans sa feuille de route en arrivant à Libé, ce serait une jolie victoire.

Publicités

15 réflexions sur « Demorand à Libé. Espoir ? »

  1. Demorand est un faux impertinent, mielleux et doucereux face à Xavier Bertrand sur F5 un certain dimanche il y a un an et quelques, agressif voire méprisant face à Montebourg une ou deux émissions plus tard : le contraste était saisissant, et assez éloquent. Il suffit de plus de se rappeler la conduite de Demorand venant cafter sur le plateau de C+ sur le compte de son petit camarade Porte tout juste viré de France Inter, pour avoir une vision assez juste des mérites de ce type.

  2. Laurent Joffrin a au moins le mérite d’avoir rétabli Libération et garde une certaine constance dans ses orientations.
    Je me demande juste comment la rédaction du quotidien va accueillir Nicolas Demorand ?

  3. @ GDC
    Oui enfin c’est pour résumer ! en tapant « acrimed » + « demorand » dans google on doit tomber sur une véritable encyclopédie sur le sujet :-))

  4. DEMORAND ? L’anti mélenchoniste notoire, la carpette de droite qui se prétend de gauche ? Après Joffrin de secours du ci-devant baron, le corps Demorant arrivera-t-il a paraître de gauche en recevant des « gauchistes » comme DSK ou Holland mi libidineux, mi flanby ? Cà va chauffer dans les salons feutrés parisiens. Cà va virer au corps dialité à corps morant entre pommadins et çà ira peut-être jusqu’à bayonons aux canettes ? Des féroces du coupe ongle, les ci-devants. J’en rit déjà. ARAMIS

  5. Bon résumé :

    « Nicolas Demorand est un exemple exemplaire des qualités requises pour devenir un « grand » de « l’animation » journalistique à la radio et à la télévision. […] Des qualités socialement marquées, dont la moindre n’est pas de savoir doser vraie complaisance et fausse impertinence avec les intellectuels médiatiquement consacrés et avec les porte-voix des partis dominants. Quant aux autres, impossible de dissimuler longtemps le mépris qu’ils inspirent. Le studio d’Europe 1 se transforme alors en salle d’interrogatoire, mais pour assurer le spectacle. »
    http://www.acrimed.org/article3512.html

  6. Demorand à Libé ? Ce n’est pas ce  » pain d’épice » ( ni pain, ni épice ) qui va changer quelque chose ! La presse dite de gauche, ou, d’opposition ne l’est plus depuis longtemps, sauf, l’Huma qui garde son petit parfum marxiste, pour satisfaire de temps en temps, la poignée de vieux  » cocos  » qui assurent le roulement de tirages, indispensables pour faire un minimum de rentrées et payer le personnel !!!
    Y’à plus rien qui va, ma bonne dame !!!!!

  7. Voilà un journaliste que je trouvais à France inter pertinent,posant parfois les bonnes questions.Il formait une bonne équipe le matin sur cette radio .je ne manquais pas une matinale.Hélas depuis son départ je n’écoute plus France inter,ni d’ailleur europe 1.et lorsqu’on l’a vu au grand journal de canal+,ensuite interroger Jean Luc Mélanchon,non décidément ce mec est bien dans la lignée des journalistes liés à ce pouvoir cor rompu de toute part.

  8. Je « tique » aussi en lisant : Libé, journal d’opposition . Certes pas sarkolâtre ,
    mais pas loin : avec un Joffrin fan de DSK, on peut douter de cette opposition.
    Son remplacement par Demorand, léger changement de style peut être .
    Passer de l’écurie Lagardère à celle du baron R. ,pas de risque de révolution .

  9. Comme Hiairassary j’ai bien aimé Demorand au début sur France Inter . Mais il s’est pris la grosse tête depuis qu’il est « passé à la télé  » comme on dit . Il est monté très vite…vers les sommets du pouvoir . Il y a côtoyé les « grands » , ceux qui ont de l’influence .
    Son air jovial et son ton rassurant , ses questions « intello » cachent mal son conformisme . Elles sont « prudentes » et convenues avec les « puissants » , ceux qui ont le pouvoir mais peuvent être redoutable avec ceux qu’il n’aime pas .Il sait très bien , lui aussi , couper la parole quand ça l’arrange .

    Il n’a plus l’impertinence du début et en passant du métier de journaliste à celui de gestionnaire , il ne va sans doute pas s’améliorer .

    Comme dit Waroutcho ,il y a bien longtemps que libé n’est plus un journal d’opposition , mais plutôt une feuille de chou sans autre saveur que celle d’un consensus mou !
    Joffrin avait choisi son camp ..DSK . Demorand choisira qui ? Villepin , Borloo ?
    Il reste certes quelques articles intéressants (il faut bien essayer de garder une certaine clientèle) , mais sans doute plus pour très longtemps j’ai bien peur .
    Seuls les bobos l’achèteront . A défaut de défendre et de vivre en conformité avec les idées de gauche , ils les afficheront ! C’est dans l’air du temps!

  10. Sauf erreur, Libé appartient encore au baron Rotchild. Comme révolutionaire on fait sûrement mieux que ce bifton garanti croisade… Tout ce que le CNR avait inscrit sur son programme est en passe d’être entièrement annulé, y compris pour les affairistes détenant les journaux… Il va être temps de se réveiller les copins. ARAMIS

Les commentaires sont fermés.