L’affiche du MJS sur Sarkozy


Qu’il était énervé, Jean-François Copé, quand il a vu cette affiche des jeunes socialistes !

«Les dirigeants du PS n’ont-ils rien d’autre à nous opposer et à proposer aux Français que des insultes nauséabondes et indignes?» a-t-il expliqué jeudi 24 février, dénonçant cette affiche qui consiste à «détourner honteusement une photo dans l’unique but d’assimiler Nicolas Sarkozy à Adolf Hitler, et ceux qui soutiennent le président de la République aux nazis.»

Rooooooo… La photo ne date pas d’hier. Je l’avais même utilisé en 2007.  Un psychologue avait même analysé la gestuelle de Nicolas Sarkozy, voici 4 ans. Evidemment, le raccourci sarkozy/Hitler est outrancier voire contreproductif. Mais sur le fond, si l’on oublie cette référence historique servie sur un plateau de polémique par Copé, que reste-t-il ? Du bon sens.

Publicités

6 réflexions sur « L’affiche du MJS sur Sarkozy »

  1. …il n’y à pas de fumée sans feu, cher monsieur Coppé, si cette affiche existe, bien qu’ un peut excessive, elle révèle bien le sentiment de crainte de dérapage vers d’autres idéologies de nos actuelles instances dirigeantes, si , par le plus grand des malheurs, celles ci étaient reconduites aux commandes du pays en 2012 !!

  2. Que reste-t-il du bon sens,c’est sûr!et s’il continue à diriger la France comme il le fait qu’adviendra -t-il des Français et de la République!Alors cette affiche,cette gestuelle peut et doit nous faire s’interroger sur l’individu Sarko.

  3. Il est évident que tous les tics de langage , de gestuelle de Sarkozy ne sont pas sans nous rappeler les heures sombres de notre histoire ! Ces affiches posent pourtant les questions essentielles sur les slogans qui figurent sur les frontons de nos édifices publics : liberté , égalité , fraternité .
    Mais faire de Sarkozy le seul responsables de tous les dérapages de notre démocratie est en effet une erreur politique .
    N’oublions pas que beaucoup attendent dans l’ombre , tout aussi fourbes et déterminés , JF Copé , M Le Pen entre autres .
    C’est d’ailleurs ce qui a déclenché l’ire de Copé qui veut se donner comme M.Le Pen , une image de « bien propre sur lui » !
    Des images d’enfants Roms et des manifs contre la réforme des retraites , sur la casse des services publics , sur les prisons et mises en examen tous azimuts , avec de l’autre côté le faste des amis du fouquet’s auraient sans doute été plus parlantes car elles mettaient dans le même panier tous ceux qui en « croquent  » et qui défendent ces idées et ces décisions plus que nauséabondes ( la pince à linge en est un excellent symbole) !

  4. Il est vrai que si les JS avaient choisi l’image de Pétain, il y aurait manqué la gestuelle martiale, mais la politique sarkoziste n’est ni plus ni moins du néopétainisme. Et puis les acoinstances familiales du rataquin de Neuilly avec le le 3e ranch (Non là c’est Bush) ne datent pas d’hier : les grands parents aristocrates Hongrois du prinçounet étaient au mieux avec la clique de Hortis et son parti nazi et le tonton du sieur (Frère de Pâl) était même pilote de char dans la Panzer division, alors… Que la droite soit « offusquée » par la voix de Copé/Collé me fait marrer, elle ne serait donc plus « décomplexée » ? Allons, plus de tabou, comme dirait Sarko en parlant du massacre social en cours. C’est vrai, allez : tout sur la table. Chiche. ARAMIS

  5. Tout cela est dans la logique des choses ! Copé, depuis son arrivée à la tête de L’ « ump », en mode minuscule, il s’est transformé en « sarkocaniche » ! De fait, il cumule à ses multiples fonctions électives, le titre de prince de la langue de bois, puis nouvellement celui de caniche de son maître , qui dit mieux ?

Les commentaires sont fermés.