Pourquoi Julian Assange ne doit pas être extradé


Le patron de l’Express, l’incroyable Christophe Barbier, explique dans l’un de ses éditos-video dont il a le secret que Julian Assange, le chef controversé de Wikileaks, mérite son extradition du Royaume Uni vers la Suède, où il est poursuivi pour « relations sexuelles non protégées ».

« Le fondateur de WikiLeaks n’est pas la victime d’un complot mondial. Avec la Suède et l’Angleterre, nous sommes entre démocraties matures et confirmées. » explique-t-il.

Ben voyons.

Julian Assange, via Wikileaks, a déstabilisé la diplomatie occidentale. On peut critiquer sa croisade contre les rares démocraties du monde (quoique… ne sommes nous censés rester fidèles à nos valeurs ?), mais la coïncidence de la plainte contre Julian Assange avec ses propres révélations en cascade ne laisse pas de surprendre.

La naïveté de Christophe Barbier, alors que que chaque jour qui passe révèle combien les démocraties occidentales ont été capables de se compromettre avec les pires dictateurs du monde, est impressionnante…

10 réflexions sur « Pourquoi Julian Assange ne doit pas être extradé »

  1. Laissez – le tranquille cette homme car il a bien du mérite , beaucoup de gouvernement nous cache trop de chose bravo monsieur Julian Assange .

  2. Assange s´est comporté en rock star avec les filles partout mais
    en Suède le filles ont la possibilité de porter plainte après vente pour ainsi dire à cause d´une législation qui n´existent pas en dehors de la Suède. Assange n´en savait rien (personne ne vous en avertit en arrivant en Suède) Ne rien savoir n´est pas une excuse comme vous savez bien. Et en France on salue une justice indépendente n´est-ce pas? Comme en Suède il faut vivre avec.

  3. Pauvre Christophe Barbier ! Pardonnez-lui, il ne sait plus ce qu’il dit !
    Peut-être est-il perturbé depuis l’Annonce de Carla. Le « Je ne me sens plus de gauche  » est assez violent, non ?

  4. Oui, Christophe B. est sans doute un honnête homme, bien peigné et parfumé (cf . flacon de Guerlain à côté du clavier) avec une vision du monde claire et bien repassée comme sa chemise. J’adore son ton pédago pour démontrer au chaland sa fine analyse sociopoliticopsycho des organisations humaines…
    Alors, pour la semaine prochaine vous me ferez une dissertation sur Julian A. dit Janus et la preuve par Tarnac de what’s a democracy mature et confirmée et pour les philosophes : Naïveté , déni et menteries, où ça commence et où ça finit ?

  5. Ce Barbier n’est pas de Séville mais reste dans la logique du Figaro. Bon, il est à l’ex presse (oui en deux mots), ce repère de « démocrates » qui vous censure au moins mot contraire à la logique bréjnévienne due cet enveloppeur de maquereaux à la criée. Et, évidemment, c’est ledit Barbier qui a osé remettre un prix « bidon » (je ne sais plus quelle connerie c’était) à Mélenchon. Recevoir un prix bidon qui sert à avilir celui qui le reçoit, de la main de carpettes à pouvoir comme Barbier, c’est une véritable consécration pour ceux qui souhaitent changer la donne vis à vis de toute cette clique médiato/policaro/affairistes. D’ailleurs, c’est qui le patron de l’Expresse ? Un affairiste encore ? Il aurait fait un sans faute à GRINGOIRE ou à JE SUIS PARTOUT le Barbier des pissotières. Assange est remonté d’un cran dans l’opinion. Merci pour lui. ARAMIS

  6. Christophe BARBIER mature et confirmé ? Oh…ça s’saurait, non ?
    Je me souviens d’une C. BARBIER autrement plus éloquent il y a quelques années lors de ses joutes quotidiennes sur Itélé (sauf erreur) avec son compère d’alors Eric ZEMMOUR. C’était en d’autres temps.

  7. C’est pas de la naïveté,c’est de la complaisance .
    Ayant fréquenté L’Express.fr quelque temps,cet homme ,au demeurant très intelligent, lèche lèche lèche a n’en plus finir ,a en croire cet homme il ni a aucun problème en France.

Les commentaires sont fermés.