Pourquoi Nicolas Hulot nous emmerde…


Nicolas Hulot pourrait aller « seul » à la présidentielle. Pourquoi ? Parce que le calendrier des primaires décidé le weekend dernier ne lui convient pas. « Toutes, absolument toutes les options, sont sur la table » a expliqué son confident Jean-Paul Besset.

Ces histoires de primaires ont de quoi décourager l’électorat le plus persévérant. Le plus drôle, dans cette affaire, c’est que Nicolas Hulot n’est pour l’instant … pas candidat ! Le député Vert François de Rugy ne dit pas autre chose : « Lui et ses troupes n’ont jamais dit clairement ce qu’ils souhaitaient. Hulot a fait le choix de ne pas s’exprimer publiquement, de ne pas venir au congrès alors que Cécile Duflot l’a invité. Quand on est nouveau en politique, on pense pouvoir faire différemment… Des leçons doivent être tirées. »

Hulot fait son Strauss-Kahn. Attendez-moi ! Attendez-moi semble-t-il nous chanter.

Qu’il reste à Ushuaïa ! Le dépassement des Verts historiques par la création d’Europe Ecologie était à mon sens une bonne chose pour rééquilibrer le rapport de force face au PS et au Front de Gauche; et peser sur les sujets écolos (mais pas que). Qu’on en termine ainsi devient pitoyable.

D’un point de vue purement tactique et cynique, il y a pire : les candidatures DSK et Hulot, si elles se confirment, se cannibaliseront partiellement. En ces temps de Front national à 20%, ce n’est pas un risque à prendre. Je me souviens que Cohn-Bendit et Yannick Jadot avaient expliqué, voici plusieurs mois, qu’il faudrait que le candidat écolo retire sa candidature si la menace frontiste se confirme.

 

13 réflexions sur « Pourquoi Nicolas Hulot nous emmerde… »

  1. La déliquescence de la classe politique française continue, et ça fait le jeu du FN. Tous ces gens qui se prétendent compétents sont en fait des gens de pacotille, des girouettes, mais qui n’ont qu’une obsession EUX. Et que dire de cette espèce de phrase de Martine Aubry: « Quand je serai candidate …si je le suis ». Pauvre France ! Il n’ y a qu’une personne intègre qui pourrait sauver ce pays de la décadence. Pour le moment, elle travaille dans l’ombre, en dehors de tout ce fatras, de ce bordel qu’est devenue la France.

  2. Tout à fait d’accord avec delpaty, il y a trop de discutions pour savoir qui,quoi et en fin de compte cela ne mène à rien.

  3. Et dire qu’il y a déjà des « tractations » entre candidats « si elles ou ils le veulent bien » d’Appareils différents.

    Encore faut-il qu’elles ou ils n’aient pas montré un non respect des urnes et le valent bien.

  4. @Delpaty: D’accord avec vous, la médiocrité de notre personnel politique n’est plus à démontrer. Ceux qui travaillent, sont jugés comme de curieux empêcheurs de tourner en rond. Une seule sauve l’honneur de nos dirigeants, et nous savons laquelle. Quelle continue à rester discrète, le travail de terrain payera. Quand à Hulot, pour moi, ce n’est qu’un sous-marin qui ne vaut pas qu’on s’attarde sur son cas. Que les verts ne fassent pas l’erreur de le choisir (Eva Joly est une honnète femme) , ils y perdraient des plumes.

    1. Moui enfin, si c’est de DSK dont il s’agit, le sauveur-intègre-qui-agit dans l’ombre…

      DSK est un pur produit de l’establishment dont l’intégrité n’est pas éclatante.

  5. Laurent: je ne pensais pas à DSK . Les intègres se font rares et les médias ne les aiment guère.

  6. Bon alors, c’est qui, le sauveur de l’ombre ? C’est insoutenable, ce suspense, à la fin !

    (Je vous préviens, si vous me répondez « Jospin », j’explose de rire à en réveiller toute la rue…)

  7. NON PAS jOSPIN (le yoyo de la politique) mais par contre Mélenchon qui défrise, non ? Ceci dit, Hulot n’est ni plus ni moins que le DSK de l’écologie, qui parle de nature tout en étant subventionné par les destructeurs de nature patentés, comme Strauss Kahn parlant de social en faisant la politique des affairistes à la tête du FMI. ARAMIS

  8. « Hulot fait son Strauss-Kahn. Attendez-moi ! Attendez-moi semble-t-il nous chanter. »

    Non Juan, c’est suppliez-nous ! suppliez-nous ! que chantent Hulot et DSK.
    Ils peuvent toujours attendre ces plumes dans le derche, ils ne nous méritent pas.

  9. Aucun de ceux évoqué ici n’a les qualités idoines pour, ne serait ce qu’amorcer un semblant de redressement.
    Hulot est un idiot (in)utile, faiseur de reportages bidonnés (doublé par des cascadeurs pro « on les connait !) Dsk est un combinard de la même farine que les Attali Minc Bhl et con-sorts. Rien à attendre de cette clique.
    Sans ressortir l’imbécile clivage droite/gauche, et conscient que c’est de courage, de probité, dintégrité et de détermination qu’il s’agit, une liste (sans illusion) peut être dressée dans l’esprit du pis aller (le moins pire, as t’on le choix ?): Bayrou, Villepin, Fillon, Chevènement, Dupont Aignan, Dosiére, Migaud, Goulard, Vedrine, Larcher, Arthuis, Lambert, Malek Chebel, Mohamed Sifaoui, Malek Bouthi et chiche, Marine Le Pen (à un ministère régalien pour la mettre en situation et « juger sur pièce ») on ajoute Benhamias (compétent), Cochet, Lepage et pour faire rire tout le monde Borloo…voir Juppé s’il sort pas trop cabossé de sa cohabitation.
    21, ça suffit largement pour « faire un gouvernement de salut public » et « ça peut être que moins pire…

  10. En 2007 Les Verts et leur candidate Dominique Voynet n ont rassemble que 1 57 des suffrages soit le total le plus faible de l histoire du parti apres la premiere tentative de 1974..A la maniere d un Bernard Kouchner en son temps Nicolas Hulot a toujours souhaite demeurer en dehors du combat politique preferant jouer le role d alerteur. La encore Nicolas Hulot obtient un score largement superieur a celui de la magistrate franco-norvegienne respectivement 61 et 30 .

Les commentaires sont fermés.