Les Indignés, pacifistes.


« Ce mouvement est pacifique et non-violent. Il se veut profondément politique mais sans étiquette d’aucune sorte.
Il n’appartient à personne, mais appartient à tous.
Les rassemblements sont des moments de partage, d’échange et de respect de l’autre.
En cas d’intervention des forces de l’ordre, nous n’opposerons aucune résistance. »

Un peu partout en France, quelques Français se sont rassemblés dimanche 29 mai pour des sit-in pacifiques. Ok. Ils n’étaient pas nombreux, mais le mouvement était loin d’être anecdotique. Un site, Réelle Démocratie, livre quelques clés. On oubliera les fautes d’orthographes. On se méfiera des « mouvements spontanés » sans organisation.

Mais si cette vaguelette devient lame de fond en France aussi, il faudra la soutenir, la porter, la développer.

A Paris, vers 19h15, les CRS sont évidemment venus déloger le petit millier de manifestants installés place de la Bastille.

Publicités

4 réflexions sur « Les Indignés, pacifistes. »

  1. Je complète mon CR du « mouvement » à Nancy avant de quitter la ville : des panneaux de libre expressions sont apparus ; la concurrence d’un camion de marchands de glace a fait reculer les troupes samedi ; et hier il n’y avait plus rien, probablement les effets collatéraux du Nancy-Lens à Marcel Picot 😀

  2. uN effet papillon qui ne manquera pas de trouver son echo en temps voulu. ARAMIS

Les commentaires sont fermés.