Christophe Barbier se trompe.


je ne saurais trop vous renvoyer vers cet excellent billet de Sébastien Fontenelle, 

sur de récents commentaires, absurdes et contradictoires, de Christophe Barbier de l’Express, critiquant les effluves nauséabondes envahissants dans l’affaire DSK. Comme le rappelle Fontenelle, relisez les Unes de l’Express dont le directeur est… Christophe Barbier.

 

 

 

Publicités

10 réflexions sur « Christophe Barbier se trompe. »

  1. ben… on le savait que ce christophe barbier était l’opportuniste de service comme bien d’autres journalistes et rédac’chefs !!! c’est une news pour toi ?

  2. Barbier n’est donc pas seulement rasoir, opportuniste et hypocrite de droite… Il habitait Séville, il finissait au Figaro (quoique) et dire qu’il s’était permis de délivrer un « prix » à Mélenchon le bouffeur de plumitifs servils dans son genre, en croyant qu’il n’oserait pas venir le chercher et en profiter pour leur redire de visu combien il les gerbait tous autant qu’ils sont imbus de leur petite personne. C’est bien tout un système pourri qui s’écroule et qui ne préfère voir que des « cons » partout, tout en ne sachant toujours pas à quel point ils sont cernés, comme disait Coluche… ARAMIS

  3. Le problème avec Barbier c’est qu’on ne sait pas quand il est comédien, quand il est journaliste… il dit un texte avec une telle conviction qu’on a envie de le croire, il affirme, il dit, il est un excellent comédien sans doute, quant à être un excellent journaliste, il est tout à fait consensuel, dans le sens du vent, toujours, et l’on sait que c’est la girouette qui tourne, pas le vent… Il prétend faire le journalisme de ses lecteurs, donc Barbier est comédien avant d’être journaliste, il écrit ce qu’il croit que ses lecteurs ont envie de lire CQFD

Les commentaires sont fermés.