« Faut pas s’étonner de se faire violer quand on s’habille comme ça“.


Guy Birenbaum posait une question légitime, ce dimanche : pourquoi les journalistes de différents canards reproduisent cette ignoble citation d’un député sans nommer son auteur ?

« Faut pas s’étonner de se faire violer quand on s’habille comme ça“.

Le député serait UMP et des Yvelines. Ce département compte 12 élus. Retirons les 3 femmes. Restent 9 hommes.

M. Christian Blanc
M. David Douillet
M. Jean-Michel Fourgous
M. Pierre Lequiller
M. Pierre Morange
M. Jacques Myard
M. Étienne Pinte
M. Arnaud Richard
M. Yves Vandewalle

Christian Blanc n’est pas à l’UMP. Et le fautif serait peut être membre de la Commission des affaires européennes. Le choix se réduit. Il n’en reste qu’un.

Il reste Jacques Myard. A en croire Béatrice Houchard, journaliste au Figaro, ce député avait expliqué récemment qu’il « continuera de faire des « blagues salaces » et que, d’ailleurs, il y a des femmes qui aiment ça. »

Nous sommes prévenus.

Publicités

10 réflexions sur « « Faut pas s’étonner de se faire violer quand on s’habille comme ça“. »

  1. Queue sais-je?
    Depuis votre dernière apparition sur le petit écran
    ce n’est pas un pavé que vous avez jeté dans la marre
    mais un ras le bol général que vous avez provoqué.
    Non, monsieur, vous avez refait à votre manière le procès de votre maître à penser, Socrate pour ne pas le nommer…
    Où voulez-vous en venir ?
    En glissant sur votre propre peau de banane ?
    Nous prévenir que toutes les morales sont tombées en panne ?
    Pour que toutes les mauvaises consciences renoncent à leurs ministères ?
    ou dénoncent leurs propres confrères, sous prétexte que chacun, a quelque chose à se reprocher ?
    Socrate s’est donné la mort… n’est-ce pas ?
    Pour que ne confonde jamais justice et malice…
    On peut vous poursuivre pour calomnie… pour infamie… pour avoir dit ce que nous sommes censés savoir, et ne pas avoir dit ce que nous sommes censés ignorer !
    La rumeur ? Je ne sais pas ce que c’est…
    La mauvaise humeur par contre… je l’ai… depuis que je reçois
    mille et une plaintes du même genre d’individus… de quoi s’ouvrir les veines… Comme Sénèque après les soupçons de Néron…
    Dans mon service, savez-vous comment on appelle ce type de témoignage :
    du NASISME… avec s pas avec un z ! rien à voir avec le Nazisme.
    Il s’agit du mode opératoire des NASES, de tous ceux qui se souviennent de leur devoir après avoir été jetés du pouvoir…
    des nases moralisateurs qui chantent en différé et jamais en direct…
    C’est du play-back qui peut vous valoir la matraque… cher monsieur !
    Dans notre jargon, on appelle ça un self-service…
    Et si les faits sont avérés… vous serez considéré de près ou de loin comme un complice…
    Alors: vous allez enfin nous dire qui c’est ? Oui ou merde ?
    Comment, vous avez la preuve de ce que vous avancez ?
    Où ça ? Là dans votre attaché-case ?
    Un enregistrement… sur votre i-phone !Tout fin, tout petit,vous l’avez acheté à Neuilly ?
    pourquoi vous ne l’avez pas dit plus tôt ?

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/06/queue-sais-je/

  2. Je ne suis malheureusement pas certaine qu’on puisse poser comme postulat qu’on peut retirer les femmes…

  3. ben oui ! et faut pas s’étonner de se prendre des coups quand on a une sale gueule !
    Tout ça n’est que logique !

  4. « Faut pas s’étonner de se faire violer quand on s’habille comme ça“.

    Peut importe la façon dont on s’habille, un homme qui est capable d’aller violer une femme est dérangé à la base.

  5. Myard, taille 1,50m poids 150kg…. que voulez-vous il fait ce qu’il peut, d’ailleurs il est toujours à la hauteur du dessous de la ceinture… ce type est puant… représentation nationale… l’UMP devrait revoir très sérieusement sa commission d’investiture…

  6. Et chaque fois que M6 diffuse un reportage réchauffé sur les viols, le harcèlement sexuel ou encore la discrimination sexuelle, ça y va.

    Il a pas de bol, il a le physique à sortir des conneries pareilles, ce sera donc la victime du jour, le nonosse à ronger.

    Et demain, qui?

  7. « Faut pas s’étonner de s’en prendre plein la tronche quand on a un tel raisonnement de beauf, qui va si bien au stéréotype sarkolâtre, que vous êtes mister Myard. » Cà me rappelle les vieux barbons de la droite réac qui prétendaient que le droit à l’avortement éradiquerait l’humanité sur la planète en moins de 20 ans, que la pillule allait filer le cancer aux femmes en 69 et que si la gauche passait en 81, les chers Russes ne manqueraient pas de débouler sur les Champs Elysées… Il y en a des lumières à l’Union des Miasmes Pétainistes, tout de même. ARAMIS

  8.  » Le député serait UMP et des Yvelines. Ce département compte 12 élus. Retirons les 3 femmes. Restent 9 hommes.  »

    Retirons les 3 femmes (sic) …. WTF ?!
    Une femme est physiquement et mentalement incapable de formuler cette phrase ? ou il y a juste un homme pour dire ce genre de phrasee ?

    WTF, sérieux!

    1. allez, allez, je corrige : on a dit que ce député était un homme. Je ne vais pas épiloguer sur le fait de savoir si une femme pourrait dire de tels propos (je suis convaincu que oui !).
      cordialement

Les commentaires sont fermés.