Blogueur motivé


A une quarantaine de semaines de l’élection, il faut chasser toute lassitude éventuelle avant le dernier des combats. La résistance blogosphérique qui s’est affirmée, solidifiée, solidarisée au fil de ces 4 années et demi de mandature sarkozyenne doit tenir.

Quelques billets en cascade ont témoigné d’une certaine fatigue. Pour certains, elle est sans doute légitime. Pour d’autres, ce n’est pas une fatigue, mais plutôt le sentiment diffus que ces 4 années n’ont pas permis à l’opposition de se doter d’un leader incontournable capable, aisément, de bouter le Président des Riches de son palais élyséen.

Pire, la période qui s’ouvre est potentiellement terrible de divisions. Chacun(e) de l’opposition pourrait brandir l’étendard de son/sa champion(ne), se fatiguer à lutter dans d’obscures mais utiles primaires, casser le lien d’hier dans des disputes fratricides.

A celles et ceux tentés par l’engueulade primaire (ou secondaire), je répondrai ceci : affirmez vos idées avec ouverture et gentillesse. Seul compte l’ennemi, pas le concurrent mais confrère d’un éventuel premier tour.

Pour ma part, je ne voterai pas aux primaires écologistes, mais j’applaudis Laure Leforestier (qui soutient Hulot, avec un très bon billet) ou Denis. Ecologiste, je soutiendrai (très certainement) Ségolène Royal (comme Gabale ou Intox2007), mais j’applaudis Rimbus qui penche pour Montebourg, ou Jegoun qui votera Aubry ou Hollande (n’est-ce-pas ?), CeeCee qui ne sait pas, Mrs Clooney qui doute, Vogelsong qui nous affranchit. J’applaudirai aussi Disparitus (par précaution, car on se connaît dans la vraie vie), Olympe, ou Luc (qui a disparu). Je soutiendrai Gauchedecombat, qui soutient Mélenchon, ou Romain qui est avec un non-candidat dénommé Julien Dray. J’en oublie, évidemment, mais l’essentiel est ailleurs.

Il faut gagner.

Je n’aurais jamais écris cela en 1995, après les affres d’une Mitterrandie finissante. Ni même en 2002, aveuglé par une victoire sondagièrement prévisible.

En 2012, il faut gagner.

Et rester motivé !

« On va rester motivé pour le face-à-face »

Publicités

18 réflexions sur “ Blogueur motivé ”

  1. Je me casse… Fait chier !
    Elle – et le vrai, le faux ? On en fait quoi ?
    Lui – ils ont pris le métro, fait leur boulot, et à présent ils font dodo !
    Elle – je n’ai rien compris !
    Lui – qu’est-ce qu’on fait en Libye ?
    Elle – on fait ce qu’on est censé faire
    Lui – petite insensée : on ne fait rien ou plutôt si… on aide certains libyens à supprimer d’autres libyens… donc rien.
    Elle– rien ne rime à rien… c’est ça le refrain ?
    Lui – tant qu’il y aura des rimes riches et des rimes pauvres… y aura que les pauvres pour se soucier de la rime !
    Elle – allez, je vous laisse. Je me casse… Fait chier !

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/06/je-me-casse-fait-chier/

  2. Oui, il faut gagner.

    NB Et merci pour le coup de phare. 2500 billets, c’est pas rien quand même. Et toi, tu en es à combien sur tes 3 blogs ?

  3. On est bien d’accord sur le fait il faut absolument virer sarkolito en 2012. Mais il faut aussi veiller à ce que celui ou celle qu’on met à la place, ne fasse pas une politique à peu près similaire (le PS n’en est pas à son premier reniement) mais surtout aussi mettre quelqu’un qui soit suffisamment radical pour réclamer des comptes que le peuple réclame et là, il n’y a pas pléthore de candidats. La droite perd quand elle est jugée trop à droite et la gauche perd quand elle n’est pas reconnu assez de gauche, donc… ARAMIS

  4. Je suis d’accord , il faut gagner mais pas à n’importe quel prix . Et pour l’instant l’appel à l’unité des blogueurs dont tu faisais partie , Juan , n’a pas porté ses fruits , mais il fallait s’y attendre .
    Chacun y va de sa petite musique , faisant croire aux autres qu’il a tout compris , que l’ennemi c’est l’autre celui ou celle qui se présente contre son ou sa candidate favori(te) . Alors on se chamaille inlassablement sur quelque position soi-disant fondamentale , mais au fond tous ou presque sommes sensibles au « charisme » , à l’aspect extérieur des candidats , à un petit mot qui « veut en dire long » , à une posture , une déclaration prise et sortie de son contexte , un programme qui on le sait d’avance ne sera jamais tenu , par une posture très dure l’égard d’un capitalisme « sauvage et inhumain » mais qui deviendra demain une presque imposture , des promesses qui n’engagent personne , des petites ententes entre nouveaux amis qui tourneront également demain en luttes fratricides .
    Alors plus que les mots je préfère étudier le présent de chaque candidat(e) , et s’il fallait donner une note de cohérence entre les idées et les actes , je la décernerai sans hésiter à Ségolène Royal pour son courage politique , son intuition , sa rage d’en finir avec le sarkozysme mais aussi sa lucidité et son pragmatisme politique
    Pas celui de Sarkozy qui a confondu pragmatisme et opportunisme , mais celui qui consiste à étudier chaque problème , chaque obstacle et à essayer de le contourner ou le résoudre , à apporter une solution qui ne soit ni un reniement ni une esbroufe . Et en matière d’environnement , d’aides sociales , elle a apporté de multiples solutions DONC de garanties . On ne peut pas dire non plus , après tout ce qu’elle a reçu , qu’elle passe son temps à taper sur les autres . Mais les médias ne l’aiment pas , les bobos non plus , elle est leur mauvaise conscience , eux qui la traitent de nunuche , de cruche , de dinde , de bécassine , eux qui nous ont vendu le camelot minable qu’on subit tous les jours .
    Je voterai quand même pour n’importe lequel des candidats que tu viens de citer et sans hésiter s’il s’avérait que demain on avait le risque de revivre ces 5 années cauchemardesques avec ce narcisse sans envergure .
    Car il est passé maître dans l’art de l’enfumage médiatique pendant qu’il met à sac ce qui reste de services publics , pendant qu’il vide nos porte-monnaie et nos économies , pendant qu’il prépare sa prochaine guerre civile en essayant de faire se détester les catégories sociales les plus pauvres , pendant qu’il pique aux pauvres pour donner aux riches , pendant qu’il alimente la moulinette à xénophobie et qu’il prévoit de nous faire crever au boulot ! .

  5. Le système de sécurité et de protection sociales français, était, un des meilleurs au monde ! Malheureusement, une mauvaise gestion, des fraudeurs, des tricheurs, des délocalisations, le chomage, le rallongement du temps de vie, la (les) crise, l’euro, le laissé aller des gouvernements, etc,etc,….ont fait, aussi, de ce système un des plus coûteux pour l’Etat français, et les européens, du moins les instances dirigeantes, par soucis de normalisation, de réduction de la dette, d’encadrement des dépenses publiques, de planification, ont contribués, avec l’efficacité du marteau pilon NS, à la casse de ce service public, en commençant par le déremboursement partiel, voir total de certains médicamments, une plus petite prise en charge de frais d’hospitalisation et d’actes chirurgicaux ! Les caisses de l’Etat se sont elles remplies ?? On ne sait pas ! Mais NS fait la guerre aux terroristes (??!!) avec nos impôts, et cà, çà nous coùte la peau des fesses !!!

  6. Militons pour que le peuple de gauche se bouge le cul, le jour fatidique du premier tour et aille voter.
    La droite ne gagne que lorsque la gauche s’abstient.
    Nous aurons une responsabilité collective, au regard de l’histoire, si nous laissons faire les choses sans nous battre.

  7. Pour moi d’accord la Solidarité à ne voter ni N. Sarkosy, ni l’Extrême droite.
    Mais pour voter « pour » il faut un lien de confiance et aussi ressentir une sincérité minimale que j’accorde
    (éventuellement) à seulement 3 ou 4 candidats (Ségo, Eva, Peut-être Arnaud et Jean-Luc).

    Pour les autres je les vois tactiques et égoistes et finalement poussant leurs pions en utilisant le rythme du pouvoir et donc sans indulgence et persuadé avec eux de changement totalement illusoire.

    C’est difficile la gentillesse si la concurrence ne se fait pas sur beaucoup de débats clairs mais
    sur d’autres critères peu sûrs ou de positions officielles clamées et revendiquées.

  8. N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice – j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage – j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.

    http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/
    http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/

Les commentaires sont fermés.