On crève en Somalie


C’était la guerre oubliée, celle contre la sécheresse et la faim, qui n’intéressait personne, avant que quelques journaux n’attirent l’attention.

En 1984, je me souviens du Band Aid, ce gros concert de charité pour enfants éthiopiens squelettiques.

En 2011, en Afrique, la sécheresse a encore frappé. Et l’on n’est même pas surpris de constater que 28 années plus tard, l’histoire se répète. En Somalie, l’une des plus grosse famine du siècle est niée par quelques milices islamistes. Ces dernières ne veulent pas d’une éventuelle ingérence humanitaire internationale. Au total, 12 millions de personnes sont concernées.

Crédit photo (Rebecca Blackwell/AP/SIPA)

11 réflexions sur « On crève en Somalie »

  1. Ça fait mal Juan… jusqu’à présent, je le reconnais, j’ai évité les images… trop dur à revoir !.

    La coupe est pleine… tous ces milliards en même temps…. ces drônes, ces appels à la guerre…

    Le Marquis de Benghazi qu’est ce qu’il attend pour voler au secours de ces enfants…

    « L’Afrique a faim et pourtant elle est riche… »

    La morale de la droite au pouvoir se limite t elle aux chambres d’hotel….? et a prévenir des massacres qui n’ont pas eu lieu pour les remplacer par d’autres…?

  2. Apparemment J Ziegler devait prononcer un discours l’ouverture du festival annuel de Salzbourg. Il a été  » déprogrammé » (politis.fr B. Lnaglois) Du coup il l’a publié dans la tribune de Genève. Il a 77 ans… ben dis donc… heureusement qu’il y a les « vieux »…

    « « Mesdames et Messieurs, toutes les cinq secondes un enfant de moins de dix ans meurt de faim. Trente-sept mille personnes meurent de faim chaque jour et près d’un milliard de gens souffrent de malnutrition sévère. Le rapport annuel de la FAO qui dresse ce bilan des victimes dit que l’agriculture mondiale, dans l’état actuel de son développement, pourrait sans problème nourrir le double de la population mondiale. En conséquence, il n’y a pas de pénurie, aucune fatalité au massacre de la faim. Un enfant qui meurt de faim est un enfant assassiné. »

    C’etait le début…

    Bon Festival quand même donc…
    N’hésitez pas donc à faire suivre… à qui de droit(e) que la morale ne se réduit pas à ce qui se passe dans une chambre d’hotel….

  3. Merci de le rappeler ,Juan .
    J’en avais parlé dans ton billet « Murdoch, that’s news ! » , car je suis abasourdi de voir à quel point les médias traitent ce sujet à la légère !
    On a banalisé depuis trop longtemps les morts africains ( famine , sida , guerres civiles …) au « profit » des morts européens . Mais la mort et la détresse de ces pauvres gens nous la devons aussi en partie à la cupidité des hommes , aux marchands d’armes , à la xénophobie qui est internationale .
    Le plus grand camp de réfugiés au monde ( 380000 à 400000 personnes !) ,à Dadaab au kenya qui accueille 600 à 1000 réfugiés par jour qui ont parcouru avec femmes enfants et personnes âgées des dizaines voire des centaines de km à pied , n’arrive plus à faire face aux immenses besoins en nourriture et en eau !
    La sécheresse et la guerre civile sont en train de décimer un peuple victime des aléas climatiques dont nous sommes en partie responsables ! La bêtise humaine et l’intégrisme ont fait le reste .
    Certes l’Afrique est globalement riche comme le dit Marie Anne , il y a d’un côté les pays qui regorgent de tout , qui font du commerce avec nos pays occidentaux et de l’autre ceux qui meurent et qui n’intéressent plus personne !
    C’est le véritable moment de s’indigner de la passivité de nos dirigeants et des leurs aussi ! Ce seront des milliers et peut-être des millions de morts que nous aurons sur la conscience , par pur égoïsme et à cause du sentiment d’appartenir à une « élite » qui fière de sa « réussite » n’a rien d’autre à leur proposer qu’un « débrouillez-vous , mais mourrez en silence , on est si bien chez nous ! »

  4. La mort, la souffrance quand elles sont africaines auraient -elles moins d’importance à nos yeux….des conférences de presse, des réunions au sommet, des milliards pour « sauver l’euro » sauver ce système qui crée tellement d’injustice et de pauvreté. Pour les somaliens où l’urgence est vitale juste quelques articles et pas de solutions. Rien qu’un constat froid et inexorable.

  5. Il n’y a pas qu’en Somalie que l’on crève, mais votre blog sur M2 aussi est en train de crever. Quel fatras, les commentaires sont chiants à mourir. 13 posts de Max claire,12 d’Alcide, Marie Anne 10 seulement aujourd’hui sur Sarkofrance mais plusieurs autres ailleurs, et j’en passe. Tout, n’importe quoi, et son contraire: la franc-maçonnerie, les algues vertes, les manips des ambassades US, les déficits. Plus de cohérence, l’axe de votre billet est noyé, dilué dans ce magma intello-bobo prétentieux.
    Volontaire, involontaire, je ne sais pas, vous êtes expert en la matière, mais je ne vois pas ce que vous pouvez faire.
    Je ne vais lire que votre chronique désormais, terminée la lecture des commentaires à côté de la plaque. J’essayerais d’y revenir vers la fin de l’année pour le sprint final, mais à quoi bon glisser un post dans cette logorrhée.
    Merci Juan, a tchao.

  6. Plus de sous pour la Somalie, les grecs ont tout pris…
    Même que les caisses étaient déjà vides avant…

  7. Si les Peuples n’intéressent pas Sarkozy, est-ce que leurs propres dirigeants sont intéressés par les conditions de survie de leurs peuples ?
    Alors bien sûr, je vais réamorcer un vieux débat sur le colonialisme et « ses méfaits ». Mais si cette politique d’un autre temps n’a engendré que les horreurs qu’il est de bon ton de lui prêter, en occultant les bénéfices certains à lui attribuer, je suis toute ouïe sur les bienfaits apportés par l’indépendance octroyée à ces mêmes peuples….à travers le pillage consternant et concerté de tous leurs biens.
    J’ai suffisamment d’années d’Afrique pour pour oser en débattre. Le continent le plus riche au Monde, avec des populations soumises à toutes les abominations imaginables.
    Ceci dit, Sarkozy qui est d’abord le Président Français avant d’enfiler un costume de superman, qui est de toute façon trop grand pour lui, n’a visiblement rien à faire non plus du peuple Français. Sauf erreur de ma part, on crève en Somalie et parallèlement on crève en France aussi.

Les commentaires sont fermés.