Takieddine: comment Mediapart a planté son affaire

Il s’est passé quelque chose d’incroyable cet été. Le 10 juillet, Mediapart a commencé une longue séquence de révélations sur les relations d’un homme d’affaires franco-libanais dénommé Ziad Takieddine avec le « clan » Sarkozy.Pour résumer très rapidement l’affaire, l’homme a invité généreusement presque tout ce que compte de membres le Sarko-Club (Hortefeux, Guéant, etc). Ziad Takieddine a engrandé quelques généreuses et certainement légitimes commissions pour son rôle dans la vente d’armements divers par la France. Il a organisé des rendez-vous, aux annonces écrites curieuses, entre Guéant et le gouvernement Sarkozy pour conclure quelques autres contrats d’armements, en 2007. Toute l’affaire a déjà été largement sur Sarkofrance et ailleurs. On adore, les révélations sont incroyables et elles sont prouvées, fortes et déstabilisantes. De la bombe !

Takieddine a même été très proche d’un autre nouvel ami de Sarkozy, Jean-François Copé. Ce dernier a été ministre du budget quand Ziad Takieddine s’est trouvé exonéré d’impôt sur le revenu ou le patrimoine. Cela ne dérangeait pas Copé ministre de nager dans la piscine d’un expatrié fiscal. Bref, cette affaire polluera même la campagne de Copé en 2017.

Bref, cette affaire est simplement énorme.

Mais cette fois-ci, Mediapart a planté son affaire.

Certains, ici et ailleurs, ont accusé les « grands » médias de ne pas en parler suffisamment. En juin 2010, Mediapart avait fait merveille avec ses révélations sur l’affaire Woerth/Bettencourt. Le site avait le soutien d’avocats (ceux de François Meyers).  Cette fois-ci, on parle de censure chez les « grands médias ». Peut-être. pas sûr, pas prouvé, simple rumeur, paranoïa facile. Il faut au moins reconnaître quelques faits.  Mediapart a planté son lancement. Aucun soutien, aucune actu liée. L’affaire Takieddine a démarré hors-sol, sans accroche avec l’actualité. Le site aurait dû démarrer avec les tractations franco-libyennes entre Guéant, Takieddine et Sarkozy. Nous sommes en guerre en Libye depuis mars dernier, que diable !

Homeless America

Dans les rues de quelques villes traversées voici peu de temps, la crise est là. On croise la pauvreté.Ils sont jeunes, vieux, hommes, femmes. Certains semblent avoir sombré il y a longtemps. D’autres beaucoup plus récemment. Au pied d’un fast-food, une femme d’une quarantaine d’années, habillée correctement, pleurait assise dans la rue un gobelet devant elle pour quémander quelques pièces. Une autre, plus « optimiste », sollicitait les clients d’une station service perdue au bord d’une highway.

L’Amérique n’a plus l’argent pour cacher ses pauvres des artères touristiques. Les centres commerciaux, espaces privés, peuvent encore empêcher la misère de s’afficher dans leurs couloir grâce à leurs vigiles privés.

Dans les agences immobilières des petites bourgades, on peut lire des annonces rassemblées sous l’étiquette « Bank Owned Homes » (« maisons possédées par des banques »).

La guerre est déclarée

Parfois, on est emballé par un film inattendu. C’est le cas de celui-ci, qui sort mercredi.

L’appel à Jean-Noël Guérini

 

Annie, une consoeur, militante locale, a suggéré à l’inestimable Jean-Noël Guérini de se mettre en retrait de la vie politique le temps de régler ses affaires judiciaires.

Jean-Noël CA SUFFIT !

Quel judicieux et honorable conseil.

Qu’il se mette donc en « retrait« .

Merci à toutes celles et tous ceux qui, à gauche, relaieront cet appel.

 

 

Hulot ira-t-il à la soupe Sarkozy ?

La réponse est : NON.

ça aurait  pu être une jolie prise de guerre pour Nicolas Sarkozy. Une jolie mais fâcheuse reconversion pour Nicolas Hulot. J’ai écris ici que j’avais été agréablement surpris par la campagne des primaires écologistes de Nicolas Hulot.

On nous avait murmuré médiatiquement que Nicolas S a proposé la semaine dernière un poste d’ambassadeur à l’ONU à Nicolas H.

« Il a les compétences pour le faire et ce serait un signe fort de l’engagement de la France à ce sommet», estime Christophe Rossignol, élu qui l’a soutenu dans la primaire. S’il accepte cette nomination, Hulot aura un droit de réserve. Une bonne excuse pour ne pas avoir à soutenir la campagne d’Eva Joly. »

Source: Le Parisien

Honnêtement, il aurait été honteux d’accepter.

HONTEUX.

Certains compagnonnages sont indécents. Nicolas Sarkozy a très peu fait pour l’écologie politique. Il est même aux antipodes de la révolution écologique.

Dimanche, Hulot a démenti. « J’apprends cette proposition par la presse« , « ça ne correspond à aucune réalité« .

On est presque rassuré.

Presque.

Il y a quand même eu un déjeuner.

Je n’ai pas envie de déjeuner avec Nicolas Sarkozy.

La Rochelle, mes copains blogueurs ont du courage #UEPS

J’étais allé « couvrir«  le Congrès de Reims, blogueur invité grâce à Marc Vasseur. Cette université d’été de la Rochelle était plus calme et tout aussi importante. Je ne suis pas socialiste (il faut constamment répéter ses orientations politiques quand on blogue anonymement, question de transparence). Mais ce rassemblement est l’une des étapes de la prochaine présidentielle. Les écolos ont raté la leur. Nulle surprise. Cette course bonoparto-monarchique n’est pas faite pour nous.

Depuis vendredi, quelques confrères et peu de consoeurs se sont donc dévoués pour la grande cause du reportage alternatif. Et honnêtement, à les lire depuis vendredi, ce fut plus rafraîchissant que les analyses politico-stratégique à deux balles des pontes médiatiques habituels.

Entre autres, je vous conseille:

A La Rochelle, Greenpeace a rappelé, grosse banderole en soutien, que le nucléaire était une mauvaise idée. Enfin ! Vogelsong commentait sur Twitter, dimanche: « Les socialistes, c’est 20/20 sur les salaires et le nucléaire. Après... »

A Paris, Menilmuche devait rester au Parc des Buttes-Chaumont. Son combat, oublié par d’autres pontes socialistes, était sérieux. Despasperdus préféra, lui aussi, ne pas traiter de ce grand show médiatique, au profit des rencontres « remue-méninges« , à Grenoble.