Primaires primaires


Ce n’est pas moi qui le dit, mais un éditorialiste des Echos, Guillaume Tabard, un ex du Figaro.

La saison dernière, on pouvait l’entendre sur France Info, en fin de journée, le débit trop rapide, « débattre » avec un journaliste classé au (centre) gauche. Ce jour-là, il s’étonnait de la résistance politique de Ségolène Royal.

Maintenant, on commence à entendre : « N’enterrons pas Royal trop vite ».

Elle-même, bien sûr va encore plus loin et formule même cette prévision : « Vous verrez, je serai en tête de la primaire ». Oui, en tête. Ce qu’aucun sondage n’annonce aujourd’hui. Elle nous a fait cette confidence jeudi. En enfonçant bien le clou pour répondre au scepticisme suscité par cette prévision : « Vous vous souviendrez du jour et du lieu où je vous l’ai dit ». C’était donc le 16 juin à Radio Classique, on s’en souviendra.

Samedi 20 août, la candidate était sur TF1. L’ami intox2007 en parlera mieux que moi. A force de consacrer mon énergie blogosphérique, je suis devenu très mauvais à défendre celles et ceux que je soutiens. L’interview est également disponible sur le blog officiel de la candidate. Le confrère Romain Blachier m’a dit et répété que Ségolène était trop clivante. Certes, il n’a pas tort. Mais pourtant, d’autres personnages politiques ont été clivants ET ont gagné.

Fondamentalement, j’ai toujours peine à m’intéresser à ces primaires. L’enjeu est pourtant déterminant. Le Parti socialiste a, comme toujours, préféré choisir son programme AVANT le choix du candidat. Une démarche à mon sens incohérente avec les primaires. Aux Etats-Unis, le candidat qui remportera la primaire républicaine (puisque du côté démocrate, Obama n’a pas de rival) imprimera sa marque au programme du Parti (*).

Même si l’intervention de Ségolène Royal m’a ravi, je téléchargerai le livre du père de ses enfants. Variae m’a gentiment indiqué la marche à suivre.

J’avais brièvement feuilleté, trop brièvement feuilleté, la démondialisation d’Arnaud Montebourg, excellement résumée par l’ami Rimbus.

Je n’ai pas demandé à Arnaud ce qu’il pensait de Martine Aubry. Le Grumeau en parle, parfois. Slovar est comme moi, il préfère tacler le pouvoir en place.

Concernant Valls, je n’ai pas grand chose à dire ni à chercher. Manuel Valls est insaisissable à force de traquer la posture qui le démarquera de ses « camarades« .

J’irai voter parce que l’abstention m’agace, mais…

——–

(*) Je rappelle au passage aux lectrices et lecteurs de passage que je suis hostile à l’élection présidentielle. J’y préfère, et de loin, les systèmes britannique ou allemand où l’on vote pour une liste (et son leader).

Publicités

25 réflexions sur “ Primaires primaires ”

  1. Trahie , humiliée ,trompée!!!

    Beaucoup (comme J.L Mélenchon) auraient « quitter le navire » – du Front de Gauche a République Solidaire en passant par le MODEM- c’est pas les « terre d’asile » qui manquait pour retrouver de la dignité,

    Et pourtant elle est toujours-là,vraiment chanceux le P.S.

  2. On ne regrette jamais de s’être abstenu. Aucun(e) arriviste n’est digne qu’on lui fasse l’aumône d’une voix.

  3. Ségolène Royal bat la campagne de France depuis le début de l’été , tous les jours sans exception .
    Nous sommes Dimanche 21 Aout , elle est à Saint-Nazaire . Je vais donc y aller , non pas pour rencontrer « mon » idole comme le disent ses détracteurs ,mais pour écouter ses propos sur les algues vertes , sur l’avenir des Chantiers de l’Atlantique , sur l’économie en général etc…. en vrai , en « live » et non pas déformés par les médias qui la détestent !
    Et pourtant elle n’est pas spécialement défendue ni attendue par les élus socialistes locaux . Le Maire Joël Batteux est favorable à François Hollande , les autres dirigeants PS dont Yannick Vaugrenard (rapporteur du budget au conseil régional ) , à Martine Aubry .
    Et oui , ceux qui dénonçaient autrefois les magouilles du PS , ici au bord de la mer , se dirigent en fonction des vents ( ou des sondages) les plus favorables ! On ne sait jamais …..
    Elle va à la rencontre de la France d’en bas , sans crainte , sans à-priori . Je sais d’aucun(e)s diront que c’est du cinéma , qu’elle est comme les autres mais personnellement je ne le pense pas .
    Elle est comme habitée par une mission , celle de réconcilier les Français avec l’état , avec eux-mêmes , avec la vraie économie , celle des entreprises et non pas celle des marchés , avec son environnement , son éducation …..
    On s’est beaucoup moqué de ses propos sur la « fraternité » mais dans un pays du chacun pour soi il n’y a ni liberté ni égalité s’il n’y a pas un minimum d’entente entre les hommes ( et les femmes aussi bien évidemment) .
    Car tous les candidats parlent de liberté , souvent de celle qui consiste à exploiter son voisin , ou d’égalité mais comme disait Coluche , à condition qu’il y en ait qui soient « plus égaux que d’autres » .
    Elle a choisi d’aborder les choses par un autre biais , c’est ce qui fait son énorme différence et qui lui attire les foudres des machos de ce pays mais aussi de celles qui n’ont comme ambition que d’imiter les hommes dans ce qu’ils ont de pire .
    Mais ici comme ailleurs on préfère disserter des heures sur « l’affaire » de Pornic , c’est beaucoup moins engageant , d’autant plus que plus 2012 approche et plus on sent ici aussi ce vent fétide de la xénophobie qui gagne doucement les entreprises de la région .
    Et les 60% à gauche aux dernières élections risquent de fondre comme neige au soleil et comme partout ailleurs . Ce qui explique que Ségolène Royal s’intéresse beaucoup plus aux Français de base qu’à ses représentants ou aux dirigeants d’un appareil obsolète qui s’appelle le PS .
    Quand à la suite , et bien ça dépendra surtout de nous .

  4. …il court, il court le furet,……… !! c’est vrai, SR,reste infatiguable, elle est persuadé d’avoir raison, n’est ce pas là, la meilleure des motivations pour gagner ! Ses rivaux sont médiatiquement beaucoup plus sollicités, ( et recherchés ) !! Sa position dans les sondages, ne la favorise pas aux yeux du public, mais nous savons tous comment se fabrique ce genre de consultation, donc !!!!
    …et pour finir comme coup de grisou :  » la suite dépendra surtout de nous  » !!

  5. « Je rappelle au passage aux lectrices et lecteurs de passage que je suis hostile à l’élection présidentielle. J’y préfère, et de loin, les systèmes britannique ou allemand où l’on vote pour une liste (et son leader). »

    Je crois qu’on peut au moins tous se rassembler là-dessus 🙂

    1. Une liste peut-être mais qui en définit les règles et les projets ? Il faut bien un(e) leader pour la porter non ? Sur quelles bases le ( ou la) choisit-on ?
      Personnellement je trouve que définir à l’avance un programme politique en disant à tous les candidats c’est celui que vous devrez défendre , me paraît être intellectuellement malhonnête et démagogique ! Surtout quand on annonce que la primaire est « ouverte » à tous ceux qui défendent les valeurs de gauche .La candidature de JM Baylet compterait-elle pour du beurre ? Et si d’autres voulaient se présenter devraient-ils aussi défendre la ligne politique définie par quelques caciques du PS ?
      Il y a peu de temps encore on essayait même de nous prouver que DSK était le candidat « naturel » du PS ! Alors dans ces conditions pourquoi voter ?

      1. Erreur , j’aurais dû écrire « et si d’autres AVAIENT voulu se présenter , AURAIENT-ils aussi été obligés de défendre…. »

  6. @peu importe : « Trahie , humiliée ,trompée!!! » Les électeurs pourraient en dire tout autant « trahis humiliés trompés ». Ils ont montré depuis 2007 que les urnes étaient une sanction. Les régionales furent une gifle magistrale pour l’UMP mais les cantonales en furent une pour le PS (les chiffres le démontrent), Royal y a largement contribué avec refaisant son numéro de 2007 qui est resté dans le souvenir de tous ceux qui lui ont retiré leur confiance aux élections. Chanceux le PS ? pas certaine.

    @coup de grisou, un débat avec Marine Le Pen et Royal est-il prévu ? Il permettrait de voir et d’entendre si ton argument est bon : « Elle va à la rencontre de la France d’en bas , sans crainte , sans à-priori »

  7. Je note tout d’abord, avec une grande satisfaction, l’excellent discours sans ambiguïté d’Eva Joly. Bon, maintenant les primaires socialistes et là mon coeur balance entre Montebourg pour sa ligne clairement socialiste et la VIème République, Aubry pour l’efficacité et Royal pour son dynamisme et sa créativité.
    Mais irais-je seulement participer à cette primaire ? Je rentre en France très bientôt après 2 ans d’absence car reprendre l’action politique sur le terrain me démange, mais je ne suis pas encore vraiment convaincu par l’intérêt de ces primaires ou je pressens encore de la manip et de la magouille, comme d’hab chez ces Byzantins.
    Comme Romain, je suis assez hostile à l’élection du président de la République au suffrage universel qui est paradoxalement un non-sens démocratique, et nous avons subi assez d’avanies dans la période pour refuser l’expérience…même si je sais qu’avanie et framboise sont les mamelles du destin.

    1. Le candidat désigné ne le sera que du nombre de bulletins qu’il aura obtenu un point c’est tout. Et s’il obtient l’investiture ce sera que vous le vouliez ou nom un blanc seing, il fera au nom de la « real politic » ce qu’il pourra, autrement dit pas grand chose, pas de reforme de la constitution, pas de coercition sur le pouvoir financier (la moralisation, ben voyons), poursuite de la disparition de notre nation dans le foutoir européen, obligation d’imposer la rigueur pour se sortir de l’endettement et nous l’aurons dans le cul une fois de plus pour 5 nouvelles longues années.
      Dans le programme socialiste il n’est pas mentionné la prise de distance et encore moins la rupture avec le néolibéralisme sur lequel le PS s’est aligné à partir de 1984. Le PS ne renie rien du passé et la « boite à outil » n’est qu’une boite à vaseline ou care cream.
      Je n’aurai jamais voté DSK, et je ne voterai jamais Hollande (puisque les nouvelles grandes manoeuvres préparent l’élection de cette limace) au deuxième tour de 2012 et quelque qu’en soit la configuration. Par contre si Montebourg ou Royale (ou Aubry à l’extrême rigueur) sont les représentants du PSL (Parti Social Libéral, car Socialiste est une usurpation d’identité), je réviserais mon jugement.
      Vous autres petits bourgeois, n’avez décidément que du sang rose dans les veines, et du yaourt dans le cerveau.

      1. @ Suricate
        « Je n’aurai jamais voté DSK, et je ne voterai jamais Hollande […] au deuxième tour de 2012 et quelque qu’en soit la configuration. »

        Il faut bien comprendre ceci : le vote Hollande est un vote tactique pour faire gagner la gauche. Il y aurait bien Aubry (Montebourg on sait bien qu’il n’a pas 1 chance), mais elle se trimballe un tel nombre d’apparatchiks dans son équipe (de ceux dont la seule vue fait mal) que ça donne moyen envie. Une fois Hollande élu, il sera temps de lui mettre la pression, pour le forcer à se « radicaliser » peut-être : on sait que Hollande écoute ce qui se passe, il n’en fait pas qu’à sa tête (cela fera déjà un changement notable par rapport à l’actuel pitre élyséen).

        De toute façon après la primaire, toutes les équipes vont se réunir pour former une seule grande équipe de campagne. C’est ça qu’il faut bien voir. Montebourg accompagné de Taubira et de l’excellente et trop rare Frédérique Bredin, intégreront cette grande équipe PS. De même que Royal accompagnée de Najat Belkacem et sans doute quelques autres.

        Comme disait l’excellent (et trop rare) Vincent Peillon :

        « Après le vote d’octobre, tous les socialistes soutiendront le même ou la même candidate : ne le perdons jamais de vue, et travaillons en permanence avec cette perspective, celle de donner de la force à celui ou à celle qui aura été choisi pour lui permettre de remporter la victoire. C’est la seule perspective qui importe. »
        http://www.parisavechollande.com/?p=39

  8. Ce qui ne va pas avec ces primaires c’est que pour certains candidats (Aubry, Hollande)
    on n’a que du baratin vague et général et beaucoup d’intermédiaires complaisants qui
    développent tout aussi vaguement l’imortant étant d’impressionner et de cumuler des audiences.

    Ce qui fait qu’avec eux on ne ne peut avoir strictement aucune idée de ce qu’il feraient, ou plutôt la seule chose que l’on suppute c’est la réinstallation des copains
    d’antan (Fabius, Roccard, DSK, Jospin, etc …)

    Autrement dit sans de nombreux débâts directs (qu’ils évitent) ces primaires ne sont pour l’instant qu’un exercice de vente qui les laissent (Aubry et Hollande) au 3/4 inconnus.

    C’est comme ça que l’on s’est fait roulé avec Sarko, soi-disant expert en tas de chose et économie en particuler.

    On serait bien monté aprés les primaires avec un de ces candidats l(Aubry Hollande) qu’ils faudrait soit disant soutenir si on est de gauche quand il faudrait seulement découvrir tout le côté de bric de broc, Marketing complètement abusif, avec morale hyper élastique et qui devrait servir de meneuse ou meneur pour une croisade contre N. Sarkosy.
    (Et alors là ça risque de cliver sec et ce ne serait que trés trés normal !!).

    Je préfère mille fois l’attitude claire et honnête de S. Royal qui précise très fort ce qu’elle
    fera et dans tous les domaines et je constate avec satisfaction que Eva Joly elle aussi
    maintenant commence à faire comprendre ses options et surtout qu’elle n’est pas femme à ne pas être constante ni une béni oui oui.

  9. « Vous autres petits bourgeois, n’avez décidément que du sang rose dans les veines, et du yaourt dans le cerveau. »
    Pauvres petits Natifissou Diallo, pauvres victimes consentantes, pauvres naïfs bon chic, bon genre. Au fait il y a beaucoup de prolos, de chômeurs, de sdf au PS ? Viendront-ils voter ? Pourtant ils sont des millions.

  10. Hier au soir, j’étais contrarié par le trackback de Variae sur les 7 raisons de participer à la primaire du PS… les 7 raisons… comme les 7 péchés capitaux… pourquoi pas aussi les dix commandements… Il n’empêche que je regrette les mots de mon dernier Post, et je présente mes excuses à ceux qui auraient pu se sentir concernés.

    1. @Suricate
      « pourquoi pas aussi les dix commandements »

      Excellente idée ! Ceci pourrait d’ailleurs inspirer à l’auteur de « Variae » (1) un nouveau papier en base de 10, voire même toute une série d’articles structurés par tel ou tel chiffre (l’auteur en question aime bien faire des séries). Ceci dit 7 était idéal puisqu’on a aussi les 7 nains, le 7ème art qui tombe sur le ciné (les autres on sait pas ce que c’est apparemment on s’en fout), les 7 mercenaires (sans compter les 7 samouraïs en VO), les 7 Parnassiens (bon ça c’est juste le nom d’un ciné), et enfin le top : les 7 merveilles du monde ! On le voit, le chiffre 7 n’était pas du tout choisi au hasard, si sans (excellentes) raisons.

      (1) http://www.variae.com

Les commentaires sont fermés.