11 septembre: les complotistes racontent n’importe quoi.


Un aimable confrère, estimé lecteur et redoutable commentateur (antennesrelais) m’a renvoyé sur une publication fort instructive du New-York Times.

Il réagissait à l’un de mes billets où je m’exaspérais des complotistes qui nient encore que les attentats du 11 septembre aient été perpétrés par Al Qaïda.

J’ai donc écouté la bande du NY Times. Je vous incite à faire de même. Pour celles et ceux qui comprennent l’anglais, c’est très fait: le transcript des conversations entre agents des tours de contrôle jouxte une carte retraçant les 4 vols des avions pris en otage par les terroristes, le tout s’anime en fonction des dialogues que vous pouvez écouter en parallèle.

Et j’ai compris.

J’ai compris que je faisais fausse route en critiquant d’un bloc les pseudos experts de ReOpen911, les Thierry Meyssan en herbe. Il faut être plus subtil.

Je ne connais deux versions de ce qui s’est passé le 11 septembre. Celle que j’ai vu, celle qu’on m’a raconté. Dans la première, j’ai vu un trou béant dans une tour de Manhattan, puis un second avion transpercer la seconde tour, puis cette seconde tour tomber, puis la première s’effondrer.

Ensuite,

En écoutant la bande du NY Times, on comprend ce qui pourrait contredire la « version officielle ». Dans un échange entre « identification technicians » (ID Tech) du Northeast Air Defense Sector (NEADS) , on entend l’une d’entre eux expliquer que le vol American Airlines 11 doit être toujours en vol mais qu’on ne sait pas où. Il est après 9h30, ce mardi 11 septembre, le vol American Airlines 11 s’était déjà écrasé devant les télévisions du monde entier.

ID Tech 1

American one-one is not the aircraft that crashed, it is still airborne, did you get that information?

ID Tech 2

That’s what we just found out.

Un peu plus tard, lors d’un autre échange, « ID Tech 2 » explique à un autre interlocuteur que cette dernière info n’a pas été confirmée (« But again, remember nothing has been confirmed as far as which aircraft have hit the World Trade Center, but the other one we have is information headed towards Washington »). Ces échanges sont des réactions « live », à chaud, pendant que se déroulent les attentats.

9:38 AM, 0 minute, 26 seconds

A military cargo plane tells controllers at Reagan National Airport (DCA) that it has seen American 77 crash into the Pentagon.

Un peu plus tard, dans la même bande audio révélée par le NY Times, on confirme le crash du vol 93 dans la campagne ET le crash du Pentagone. Mais un technicien apporte une autre info: l’administration Bush a ordonné d’abattre tous les vols civils. « Un ordre de Dick Cheney » (le vice-président): « The Region Com, the Region Commander has declared that we can shoot down aircraft that do not respond to our direction. Copy that? « 

Voici la seule et unique information qui contredit la version officielle. La seule, l’unique !

Que penser ? Primo, c’était le bordel. Deuxio, Bush était prêt à tout pour éviter un cinquième crash d’avion contre une installation médiatisable.

« So What ? »

Et alors ??

Les thèses complotistes utilisent toujours le même ressort: semer le doute sur un détail pour mieux contredire l’ensemble. On peut douter des détails peu clairs. C’est même nécessaire, ici comme ailleurs.

Alors, oui, je vais vous renvoyer vers deux articles, l’un de Rue89, ces méchants gauchistes, l’autre de Laurent Joffrin, ce sale « social-traître« . Les deux répondent aux complotistes.

L’argument de celles et ceux qui veulent critiquer la « version officielle » du 11 septembre est assez simple: la CIA, l’armée américaine, ou le gouvernement Bush (c’est selon) sont les véritables auteurs des 4 attentats perpétrés ce triste jour. J’ai suffisamment de mépris pour l’administration Bush senior puis junior pour ne pas avoir besoin de ce genre d’élucubrations pour me rassurer sur mon anti-atlantisme.

Le point d’interrogation MAJEUR soulevé par les délires complotistes concerne l’attaque contre le Pentagone. Nier que les Twin-Towers se sont pris deux avions dans la gueule, c’est plus dur. On a les images.

Et pour le Pentagone, Joffrin rappelle : « au moment même où Meyssan développait son argumentation délirante, les agents du FBI retrouvaient dans les décombres du Pentagone les corps déchiquetés des passagers du vol 77, rassemblaient les objets personnels des victimes pour les rendre à leur famille et ramassaient un à un les débris de l’appareil, y compris les boîtes noires de l’avion dont les négationnistes affirmaient qu’elles n’existaient pas. »

 

PS: sur l’attentat du Pentagone, ce même 11 septembre, voici le bon lien: http://www.rue89.com/desintox-11-septembre-2001/2009/02/03/jai-vu-un-avion-damerican-airlines-secraser-sur-le-pentagone

Publicités

18 réflexions sur « 11 septembre: les complotistes racontent n’importe quoi. »

  1. Je ne connais pas la théorie de Meyssan, mais le commentaire de Joffrin est du plus haut grotesque. Parce qu’aucune boîte noire n’a jamais été retrouvée dans le Pentagone et les corps déchiquetés ne sont pas ceux des passagers d’un avion mais ceux des +/-250 personnels qui ont péri dans l’attaque.
    C’est tout à fait autre chose.

    En ce qui concerne Joffrin, il y a une seule image qui me vient à l’esprit :
    – Faut pas se prendre pour une lumière quand on n’est qu’une ampoule !

    1. J’ai oublié d’ajouter que la seule pièce d’identité que le FBI a affirmé avoir retrouvé au-dessus des débris de l’avion qui avait explosé en percutant le Pentagone est le passeport d’un type; document absolument pas détérioré et tout à fait lisible. Si pas c’est de la chance ça….ça y ressemble !
      Franchement, quand un avion explose, qu’un incendie éclate et attention n’est ce pas un incendie alimenté par du kérosène, et après des heures d’intervention des pompiers, on ne retrouve pas de passeport non détérioré posé comme ça juste au-dessus des décombres.

      Pour faire plaisir aux enquêteurs ? Ou aux familles des victimes ?

      Je pense même qu’ils ont osé produire cette pièce au Tribunal. Bof… »ils ou elles » n’étaient plus à ça près.
      Mais bien évidemment tous les « non-croyants » sont de sinistres crétins, illettrés pas éduqués.

      Les humains ont tant besoin de « croire » et parallèlement aiment croire. Des « croyants » quoi.

        1. @ Juan

          Vous me faites rire avec votre vol 77 d’American Airlines. Le FBI s’est obstiné dans son refus compulsif de communiquer de très nombreuses pièces de preuve et a refusé de rendre son rapport final d’enquête. On peut s’interroger sur ses raisons ?

          Toujours est-il que l’écrasement de l’avion sur le Pentagone n’a pas entraîné le type d’incendie qu’aurait dû causer la chute d’un 757 transportant 19 000 litres de carburant. Rien dans les photos ou vidéos présentées par les autorités ne ressemblait aux intenses feux de carburant.
          une autre chose très intéressante est qu’aucun pompier ne portait le brillant survêtement de protection aluminé nécessaire pour porter secours dans un feu de kérosène.

          Enfin, détail qui a son importance :
          Selon les experts officiels, le Pentagone est la seule des quatre zones de frappes qui ne présente pas de signal sismographique suffisamment fort pour que les sismologues puissent déterminer l’heure d’impact avec exactitude.

          Ensuite emberlificotées dans des explications troublantes, les autorités nous ont servi, sur une simple page internet d’ailleurs (!?) le nom de Hani Hanjour aux commandes du boeing 757 – vol AA77. Cet homme est un pilote inexpérimenté à peine capable de piloter un monomoteur. Or, la trajectoire empruntée par ce vol n’aurait pu l’être que par un virtuose d’avion de ligne, seul capable d’exécuter la manoeuvre nécessaire pour frapper un angle situé pratiquement au niveau du sol……sans abîmer le gazon !

          C’est tellement stupide qu’il est ridicule de s’y attarder.

          Les mensonges des autorités ont produits des effets négatifs dans le monde entier, et la seule question qui mériterait d’être posée aujourd’hui Juan est :

          – Pourquoi autant de dissimulations et de mensonges ?

          PS : excusez-moi d’émettre de sérieuses réserves sur la qualité de l’information en France, peu importe les médias.

  2. Et bien voyez-vous, cher leftblogueur rose d’émotion, autant je suis encline à croire que l’affaire de Carpentras dont vous parliez dans un article précédent n’est pas un bidonnage du genre de celui de « Sylvie François »/Riposte Laique/Identitaires & Co (ça serait tellement commode pour certains pour des raisons diverses et variées),autant j’incline à penser que l’histoire des twin towers 2001 est largement à revoir. Et certainement pas pour une quelconque sympathie pour pour Thierry Meyssan et les petites pointures qu’il inspire.
    Il se trouve que Giulietto Chiesa, qui, outre à être un journaliste italien connu (La Stampa) est aussi un parlementaire italien, appartenant à la formation politique d’Antonio di Pietro (ex-ministre et ex-juge de Mani Pulite), IdV, gauche de la gauche (et pour laquelle j’ai bien de la sympathie), vient de publier un livre sur la question, dont un journal sérieux comme La Repubblica a abbondamment parlé hier pour la commémoration. L’homme est proche du Réseau Voltaire, c’est vrai, ce n’est pas non plus un agité du bulbe comme Meyssan.
    Personnellement la thèse officielle ne me convainc pas à 100%, loin de là.

    1. Merci pour les références Floréale.

      Sinon il y a un autre auteur très intéressant à parcourir : David Ray Griffin, entre autres codirecteur du Center for Process Studies qui a écrit plusieurs ouvrages sur la question dont le plus récent « La Faillite des Médias » (à propos du 11/ sept) est un chef-d’oeuvre d’intelligence.

  3. 2 avions , 3 tours
    le fuel brule à 800° et les bureaux à moins, l’acier fond à 1500°
    regardons les societés installées au WTC7 , le 3éme qui n’a pas été percuté mais qui est tombé comme les autres à la vitesse de la chute libre et bien verticalement
    regardons ce qu’il reste de tous les buidings qui ont brulé et comparons avec les 3 tours
    coincidence que la carlysle gérée en partie par Bush père gére aussi l’argent des Ben Laden
    coincidence que le frère Bush soit un responsable de sécurité des tours
    coincidence que ces tours soient achetéees peu avant malgré les travaux à effectuer (desamiantage) et coinicidence qu’elles soient assurées autant contre le terrorisme
    tour de force des pilotes qui aprés quelques semaines de formation soient capables de voler à basse altitude pour frapper le pentagone ( ce qu’aucun autre pilote n’est semble pas capable de faire)
    etc…

  4. Il n’est pire aveugle que velu qui ne veut pas voir! Les lois de la physique font qu’il est impossible que du kérosène brulant fasse fondre l’acier principal matériau de la structure. Le monde a assiste en direct a une démolition contrôlée. Ou vous êtes paye ou vous êtes complètement abruti par les messages subliminaux des médias de masse. Des milliers d’ingénieurs dont je fais partie ont mis en doute la théorie officielle.
    Bien a vous

  5. Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir! Les lois de la physique ont été completement mises à mal par l’un des plus gros media mensonge de l’histoire. Le monde a été invité au direct de la plus grande demolition controlée jamais effectuées. Des milliers d’ingenieurs dont je fait partie remettent en cause la theorie officielle. C’est tout simplement la fuite en avant pour continuer à perpetuer les crimes innommables de l’occident contre le reste du monde. Si vous croyez que ça va continuer longtemps vous ne trompez que vous même!

  6. Cher Juan,

    Voici bien trois ou quatre ans que je vous lis, avec délices et gratitude. Jamais je n’ai trouvé matière à commentaire jusqu’ici.
    Je comprends fort bien le dégoût que vous inspirent certains « révisionnistes » du 11 septembre. Je vois la béance obscène ouverte ici (ré-ouvrons 9/11, ré-ouvrons la question des camps de la mort tant qu’on y est, etc.) Mon père, jeune GI américain à Berlin en 1945, m’a raconté avoir connu des soldats britanniques qui avaient fait TOUTE la GM2, depuis Dunkerque jusqu’à la libération des camps, en passant par la Normandie. Les camps ? La plupart d’entre eux n’y croyaient pas avant d’y être, même se sentaient insultés lorsqu’on leur en parlait (« on est des soldats de Sa Majesté, on n’a pas besoin d’intox pour aller se battre contre les nazis »). Bref, l’histoire, l’incrédulité, la véracité ne sont forcément telles qu’on se les figure.
    Malheureusement, nombre des arguments qu’on trouve sur Reopen911 (dont certains sont listés ici par micmousse) posent un problème, c’est que dans certains cas, ils tiennent la route. J’ajouterais la question de l’effondrement total des tours, qui avait – apparemment – assez peu de chances de se produire en la circonstance, à moins qu’une charge explosive ne fût placée à la base des bâtiments.
    Bref.
    Je n’ai pas les compétences nécessaires pour juger du vraisemblable de telle ou telle hypothèse, je ne m’y aventurerai donc pas. Et m’en tiens à la version officielle des faits. Mais je ne suis pas naïf non plus et, ayant travaillé pour le petit état français, je sais jusqu’où la saloperie peut se nicher. Et même, nous tous ici, citoyens de sarkofrance, en avons un sale goût quotidien dans la bouche. Or Bush Jr, Cheney et Rumsfeld ont toujours été des pros dans la crapulerie.
    Et au fond – j’en viens brutalement à l’essentiel : kikafaitkoi, malheureusement, qu’est-ce qu’on en a à foutre ? Depuis cet attentat, des milliers et des milliers de morts, deux guerres pour rien… et des coupables en liberté, et qui le resteront (je parle des trois susmentionnés), aussi vrai que nos présidents français actuel et passé ne seront jamais sérieusement inquiétés par la justice. C’est une donne avec laquelle il faut composer.
    Alors voilà. Les mecs comme Meyssan vous sortent par les yeux ? Moi aussi. Leur instrumentalisation des incertitudes autour de cet événement vous débecte ? Idem. Mais sur ce plan, il nous faut bien reconnaître que la vérité absolue est ailleurs, quelle qu’elle soit. Nous n’y pouvons rien.
    Alors, don’t feed the troll… c’est autant de temps perdu pour le reste.

    Amicalement,

    Alexis

  7. « L’argument de celles et ceux qui veulent critiquer la « version officielle » du 11 septembre est assez simple: la CIA, l’armée américaine, ou le gouvernement Bush (c’est selon) sont les véritables auteurs des 4 attentats perpétrés ce triste jour. » (Juan)

    Absolument pas (pour ce qui me concerne en tous cas). On n’est pas obligés de tomber d’une idée figée dans une autre (comme s’il fallait absolument se rassurer avec des idées arrêtées). Il existe un état intermédiaire, précieux recours pour tout esprit libre : la « suspension du jugement » préconisée par Descartes.

    J’ajoute que : https://sarkofrance.wordpress.com/2011/09/10/comment-fermer-reopen11/#comment-12477

  8. Les complotitistes se retrouvent auc côtés de J.M. Bigard!
    Cela les discrédite, certaines compagnies sont déshonorantes en les rangeant prmi les crétins péremptoires.

  9. Allez plutôt lire l’article de vos excellents amis de Ruminances, qui vous démontrera que c’est vous qui dites n’importe quoi. Il y a bel et bien, si l’on suit de lien en lien le dossier de Reopen,complot (voir le site reopen) et complot fomenté toujours par les mêmes… ceux qui veulent diriger le monde. (un indice: on se réjouit quand ils meurent dans un attentat)

Les commentaires sont fermés.