Le premier tour de la présidentielle n’est pas une primaire


Lundi 10 octobre, les commentaires allaient évidemment bon train sur le succès évident du premier tour des primaires citoyennes. Vers 13h30, sur itélé, Jean-Vincent Placé, sénateur écolo fraîchement élu, félicitait le Parti socialiste pour cette organisation réussie. La direction politique d’EELV n’a pas donné pas de consignes de vote pour ces primaires, mais Martine Aubry serait plus écolo-compatible. Placé expliquait ainsi que les écolos « sont très majoritairement pour Aubry ».

Puis il lâchait une information assez étonnante: Eva Joly serait une bonne candidate de … premier tour. Au second, selon Placé, il faudra se rassembler derrière le candidat (ou la candidate) désigné(e) par cette primaire citoyenne.

Il y a donc encore des écolos qui partent la fleur au fusil dans cette campagne en pensant que le premier tour de l’élection présidentielle est … le troisième tour d’une primaire à gauche.

Honnêtement, les gars, faites semblant de croire à vos chances. Sinon, pliez bagage. Dans une primaire, on vote pour départager des candidats et des programmes compatibles les uns avec les autres. Donc je (re)pose la question qui fâche: si le premier tour de la présidentielle est encore, pour certain(e)s un tour de primaire, qu’est-ce que Marine Le Pen vient faire dans une primaire de gauche ?

Et je rappelle cette autre maxime, d’une pétition déjà ancienne:

« si la gauche veut remporter l’élection présidentielle de 2012, elle devra aller unie au combat dès le premier tour.« 

Publicités

20 réflexions sur « Le premier tour de la présidentielle n’est pas une primaire »

  1. Evidemmment, Unité2012 est le sens de l’Histoire, mais à en juger par l’attitude du PS, c’est mal barré. Déjà, les 2 candidats à l’investiture sont incapables de faire une synthèse des courants dans leur propre parti, marginalisant Montebourg. Alors, inutile de parler des autres, à l’exterieur, comme l’écologie politique… Le PS, dans sa posture de gros parti hégémonique, n’a que faire des autres, à gauche, et c’est très agaçant.
    Oui, je suis désemparé. Ni Hollande, ni Aubry, en l’état, ne me représente : pas assez à gauche, pas assez d’écologie, trop accompagnateur du libéralisme. Mais en face, il y a Toto 1er, qu’il faut, coute que coute, éjecter avec le fracas qu’il mérite pour l’ensemble de son oeuvre, et ne pas rejouer la tragédie d’avril 2002.
    J’attends avec impatience le débat pour entendre les candidats s’ouvrir aux autres courants. Mais en ce moment, je suis très mal…

  2. Oui, j’avais déjà entendu Jean-Vincent Placé parler de l’intérêt des Verts pour cette primaire socialiste parce qu’elle désignait le candidat pour lequel ils auraient à voter au second tour de la présidentielle… et connaissant la finesse politique de l’animal, c’est tout simplement de sa part une manière d’assassiner Eva Joly en accréditant qu’elle ne pose qu’une candidature de témoignage.

    Pour les Verts, le vrai combat c’est et ça a toujours été les législatives. La présidentielle c’est au mieux un moyen de négocier avec les socialistes.

  3. De toutes les façons, il faudra battre NS ( ou un (e) de droite ) en 2O12, alors …………..??
    Maintenant que Montebourg à mit les pieds dans le plat, la donne n’est plus tout à fait la même ! Que va dire Ségolène Royal ?? 7% des votants qui vont rester le bec dans l’eau ?
    Dilemme !!!

  4. Je rejoinds Marco et Waroutcho, oui il faut virer sarkolito 1er ci-devant prinçounnet de Neuilly les bourges, mais il faut néanmoins se servir du levier Montebourg pour envoyer nos deux timides du social et du poing sur la table envers ce système de corrompus, se gauchiser un peu plus qu’ils ne le sont (une t’ite préférence pour titine qui a tout de même mis au point les 35 heures, dommage que les socialistes ne l’aient pas aider à les faire entrer de plein pied dans les mentalités patronales en étant plus fermes), car la droite perd quand elle est trop à droite et la gauche perd quand elle n’est pas assez à gauche. J’attends de voir ce que va dire titine pour décidé si je vais aller voter pour elle dimanche. ARAMIS le mélenchoniste pro Montebourg, responsable associatif, en direct des barricades sociales.

  5. Comme Marco , comme Waroutcho et comme Aramis et même si j’ai été de ceux qui ont défendu becs et ongles Ségolène , si je comprends tous ceux et toutes celles qui ne veulent pas aller voter , écoeurés , fatigués , découragés d’avoir été trahis, lâchés par le parti , si j’enrage avec eux , je ne me vois pas Dimanche voter blanc ou m’abstenir car je considère que ce serait donner ma voix volontairement à ceux qui ont un grand intérêt à ce que ce soient les seuls électeurs de l’appareil PS ou proches de lui qui se déplacent !

    Moi aussi j’attends de voir ce que va d’abord dire Ségolène et ensuite Martine Aubry en réponse aux questions de Montebourg . Je déciderai ensuite en mon âme et conscience . Je n’ai jamais voté blanc une seule fois dans ma vie ni me suis abstenu , même dans les moments les plus difficiles ..et celui-là en fait partie .
    Face à une des droites les plus dures et les plus réacs de notre histoire d’après guerre il me semble qu’il faut une gauche décomplexée qui n’est pas peur d’assumer ses choix .
    Car ce qui compte c’est d’abord virer Sarkozy mais c’est surtout la suite !
    Imaginez un peu l’état des lieux , les peaux de bananes des nouveaux revanchards si c’est la gauche qui gagne ! Pour ma part je préfère quelqu’un(e) qui a un caractère fort et qui saura tenir ( c’est en grande partie pour cela que j’ai voté Ségolène) à quelqu’un(e) qui se dégonflera et qui cherchera la compromission au premier obstacle venu .

  6. ..suite .
    Avant la campagne de 2007 je disais à qui voulait l’entendre que j’aurais bien aimé un tandem Ségolène Royal – Martine Aubry . Même s’il est dans l’autre sens ça ne me déplairait pas non plus .
    Ségolène Royal est loin d’être « finie » . Je pense qu’au contraire elle va s’affirmer encore plus dans la campagne d’abord puis dans les mois et les années à venir . Le poids de ses prises de position va compter , d’ailleurs les deux candidats lui font la lèche car s’ils sont certains d’avoir compté leurs troupes ils le sont beaucoup moins d’avoir séduit l’électorat populaire ..le plus nombreux , c’est à dire ceux qui ne se sont pas beaucoup déplacés …
    Car si le premier tour de la présidentielle n’est pas une primaire , en revanche ce deuxième tour de la primaire risque d’influencer beaucoup celui du premier tour de la présidentielle !

    1. Coup de grisou,

      je vous trouve d’une indulgence vraiment extraordinaire
      avec M. Aubry. Pour ma part je pense qjue M. Aubry n’a été loyale
      avec S. Royale que quand elle avait mal à l’oeil en juillet 2010, pendant 15 jours,
      ensuite hop fini terminé avec ses Cambadélis, Fabius, Lamy elle n’a cherché qu’à
      lui donner des coups de poignards.

      Mais pour moi la question n’est plus là, je pense qu’une éthique à la Tapie
      grand soutien de M. Aubry, celle qu’à M. Aubry pour la politique où le Mensonge est
      une vertu ne mène vraiment à rien pour tout le monde quelque soit les positions des uns et des autres. Cette éthique n’aurait jamais dûe être acceptée dès le départ et encore moins maintenant.

      1. Lucno ,
        Je parlais de Martine Aubry avant la campagne de 2007, du temps des 35h , évidemment depuis les temps ont changé ! Mais un tandem de femmes à la tête de l’état ça aurait donné quelque chose de très intéressant et aurait fait la nique à tous les machos de l’époque , son ex-mari compris .
        J’avais des échos que Ségolène aurait choisi Hollande malgré toutes ses réticences, ses conseillers la poussaient dans ce sens ( du courant) . Je ne sais pas ce qui a fait la différence , en tous cas me voila avec un cas de conscience supplémentaire ! J’attends ce soir pour me décider .
        Les militants de DA sont partagés , beaucoup ne comprennent pas , un certain nombre veut s’abstenir , moi pas . J’ai encore quelques jours pour réfléchir !

  7. Ségolène Royal a choisi de soutenir Hollande.
    Je trouve qu’elle a parfaitement raison.

    J’avoue que je suis autant contre les positions de Hollande et Aubry que celles de N. Sarkosy et M. Lepen

    Mais M. Aubry quelle importance ses positions, elle n’est pas fiable, c’est juste une endosseuse de n’importe quoi, elle ne sert que pour le copinage entre hauts placés
    tous partis, pour les naifs et politicards de tous bords qui trouve avec elle au grès des modes du temps prétexte à se chauffer des petits sièges.

    Dans son genre démagogique bien que de manière plus pernicieuse.
    c’est autant un Danger que N. Sarkosy et M. Lepen.

  8. Je comprends que Ségolène ait choisi Hollande, c’est le père de ses enfants et je pense qu’elle ne pouvait faire autrement. Mais j’irai voté Aubry et en 2012 Mélanchon.
    Fraternellement, de la Réunion.

    1. Le vieux militant socialiste que je suis votera Aubry dimanche. Cette femme a de l’acier dans la colonne vertébrale et c’est ce qui comptera pour affronter Zébulon et ses sicaires. Et je ferai tout pour éviter un nouveau 21 avril et renvoyer Sarkozy au Cap Nègre pour toujours. Même si je ne suis pas satisfait des propositions des uns et des autres.

      1. Je ne suis pas un vieux militant socialiste, ni vieux, ni socialiste, mais je suis entièrement d’accord, et pas satisfait non plus.

  9. Je trouve que beaucoup de gens font la fine bouche, il s’agit tout simplement de battre le président sortant, et logiquement à moins de faire semblant quelque soit l’issue Aubry ou Hollande il s’agit de la gauche et du PS en particulier, en outre je trouve très dommage pour la gauche l’échec de Ségolène Royal …

  10. Les larmes de Royal m’ont émue mais là son choix de soutenir son ancien compagnon….c’est une belle preuve de courage. Pour autant je ne la suivrai pas et n’irai pas voter.

  11. Les écolos se sont tirés une balle dans le pied en évinçant le seul qui réussit à intéresser les français à leur cause qui est d’ailleurs maintenant tous la notre. C’est une chance pour le PS, car les 3% d’Eva Joly ne les vampiriseront pas et ils ont ainsi une chance d’être au second tour.
    Borloo absent c’est une chance de plus. Si De Villepin renonce définitivement, c’est une chance de plus.
    Ce qui peut amener des problèmes c’est si le PS perd sa vigueur car là, Mélanchon va engranger, et le retour d’un centriste qui se fait tout petit pourrait à nouveau engranger (quasiment au second tour de 2007, rappelons-le). Plus le PS bafouillera et aura du mal à se remettre de cette primaire qui les montre affaiblis aujourd’hui (et accessoirement peu crédibles aux yeux des non-socialistes quand ils seront sur la même photo dans 5 jours), plus la vraie gauche et plus le centre seront forts.
    Car n’oubliez pas que ce qui fait la force des socialistes, ce ne sont pas les électeurs socialistes, ce sont les indécis déçus, blessés, meurtris et fatigués, et aujourd’hui, ce sont eux la vraie légion !!!

  12. ….il ne faut surtout pas s’abstenir, !! Faites un choix, même s’il est douloureux pour vous !! Ne donnez pas raison aux ricaneurs qui vont quant même piquer cette idée de primaire citoyenne, en 2012 !!
    OBJECTIF : Pas de droite à l’Elysée en 2012 !!

  13. S’il faut voter pour n’importe qui, pourvu de débouter Sarkozy, autant manger ses idées politiques en effet.

    Le 1er tour n’est pas une primaire à gauche en effet, mais à quoi bon faire un deuxième tour si on connait déjà les deux candidats probables ?! Au 1er tour, votez pour qui bon vous semble, celui ou celle qui a un programme déjà, et qui se rapproche de votre conception de la politique.

Les commentaires sont fermés.