François, on attaque quand ? #Hollande2012


Bon. Cela fait plus d’une semaine que François Hollande a été désigné candidat du Parti socialiste et du Parti Radical de Gauche. En une semaine, François (*) a négocié davantage de place pour ses proches dans l’appareil socialiste (c’est normal), s’est amusé de la convention anti-Hollande de l’UMP mardi en fin de journée (c’était nécessaire), puis est parti en Espagne rencontrer Zapattero et même Lula (c’est important).

François va voyager, il vaut mieux le faire maintenant. Samedi, il a été intronisé officiellement.

Mais il faut répliquer aux attaques. Et elles ont été nombreuses. Il faudrait donc répliquer, lancer quelques pièges, attendre que l’opposition sarkozyenne s’emballe. Ils sont nerveux là-bas; a ressemble à une fin de règne. Il faudrait confirmer.

Pour confirmer la mise au rebut du Monarque, il faudrait donc répliquer, coup pour coup.

Alors François, on commence quand ?

Cela fait bientôt 5 ans qu’on s’échauffe.

(*) je l’appelle François comme Royal a été baptisée Ségolène dans nos chroniques blogosphériques.

17 réflexions sur « François, on attaque quand ? #Hollande2012 »

  1. Oui, c’est vrai. Hollande peut avoir au moins cette utilité-là, c’est à dire servir de hors d’oeuvre à sarkoziens en déroute qui mordent tout ce qui leur paraît bouger et de gauche. Pendant ce temps on peaufine le biscuit de soldat qui va leur niquer les dents au second tour de 2012, comme un mistral perdant. ARAMIS

  2. Pour le moment sa grande question est de savoir dans quel pays il pourra prendre des congés (bien mérités ?)

  3. Rendre coup sur coup, c’est aussi ce que réclamait Ségolène Royal, à la convention d’investiture de samedi. Elle avait juste oublié qu’elle n’était plus en situation de le faire et que François Hollande n’est pas dans ce genre de trip…

  4. Pour ma part, je pense qu’il ne faut pas sauter dans la cheminée quand la braise est rouge.
    La diète médiatique a énormément de vertus. Et les autres vont se cracher sur les pieds, comme mardi. Pas la peine de venir se mettre devant et prendre les coups.
    « François » doit plutôt laisser courir les hyènes, les voir se mordre, tomber dans les trous, et venir ensuite remettre un peu de bois sec sans s’énerver.

  5. Reste que le PS continue dans l’erreur : ne pas répliquer immédiatement installe le doute et les idées de l’opposition. Par exemple, que le programme (son embryon…) du PS coute cher ou que Hollande est bien mou, etc…. C’est ce qui avait fini par discréditer Ségolène (désolé, j’arrive pas à l’appeler François …) et c’est bien parti pour la même chose si le PS n’evoie pas ses porte-flingues.

  6. je ne doute pas qu’il y aura des porte flingues pour aller claquer le beignet des Guéant et autres crétins. mais est-ce bien nécessaire, et « François » a t’il quoi que ce soit à gagner à taper ou à s’énerver contre cette bande de baltringues? Martine Aubry a pâti de son caractère, de son autoritarisme, etc… « François » sait lâcher des vannes qui portent, plutôt que d’aboyer. Perso, je trouve ça mieux. Ne pas descendre au niveau des crétins UMP.
    Agonir le troupeau d’en face, nous savons faire. C’est notre boulot, en somme. On a pas besoin que Solferino nous donne le tempo 😉

  7. … finalement, je crois moi ausi, qu’il y a un temps pour tout !! Laissons les conservateurs vomir leur fiel, laissons les s’entretuer, ( Fillon-Dati ) se mélanger les pinceaux ( côut du projet PS ), annoner des discours appris par coeur ( Morano ), cirer les pompes de leur chef, alors qu’ils veulent tous sa place ! 2017 sera certainement leur objectif, en attendant, pour donner le change aux 53 %, ils miment une  » riposte  » en certifiant tout et son contraire, histoire de meubler l’espace médiatique jusqu’ en mai 2012 !!
    NS ne s’est toujours pas déclaré, officiellement, candidat, donc, pour François, pas de cible, pas de projet UMP à déglinguer, seulement et pour l’instant seulement, christian lehmann, le dit bien,  » lacher quelques vannes « , ne pas  » aboyer  » se montrer digne, attendre patiemment, ne pas faire du sarkozisme énervé, toujours prêt à dégainer, autrement dit, pour François, endosser petit à petit son costume de Président !
    Son heure sonnera, et il lui faudra à ce moment là, disposer d’une puissance de feu considérable, il ne lui faut surtout pas gaspiller la poudre à tirer sur des fantômes !!
    La campagne présidentielle sera épuisante, physiquement et psychologiquement, qu’il se reface une  » petite santé  » avant le départ officiel me paraît judicieux !
    Donnons raison à Rabelais, quand il dit :  » Tout vient à point à qui sait attendre  » !!
    ( pas trops, quant même !!! )

  8. Reste à savoir avant si c’est Hollande le candidat ou tout le PS avec une mixture
    Aubry Hollande, auquel cas ne demandez surtout pas l’enthousiasme ni même l’adhésion.

    Parce que les premiers échos nous ramènent à la IV ème république et sa confusion politique plutôt que vers la VI ème.

    Des conservateurs de Gauche à la place de conservateurs de Droite
    tout ça pour ça ?

    Enfin ce n’est pas sûr. à F. Hollande de clarifier et de montrer vite qu’il sait faire des choix
    et dire ce qu’il veut que l’on puisse choisir soi-même en connaissance de de cause

    (et non d’affirmer que de toute façon, par définition, il est moins pire que l’Ex et L’obsédée de l’immigration et les autres candidats étant misérable quantité négligeable alors que l’on est obligé de voter pour lui).

  9. Si Hollande se laisse mener déjà par le bout du nez par l’appareil PS et que Royal n’est pas dans le futur « dans l’excécutif » oui c’est un mou, un trés mou, un très très mou !!

    Celle qui a ramené tout ce qui est à gauche et innovant dans les vues du PS étant sur un stapontin, Hollande n’est qu’un Notable de Droite politicard, plus à droite que F. Bayrou.
    Qu’il se délecte de sa « Grâce d’état » pour le moment, j’espère qu’elle ne durera pas longtemps.

    Bien plus honnête est de voter F. Bayrou ou Eva Joly si on n’est pas à Gauche
    ou alors Eva Joly ou Mélenchon si on est à Gauche au 1 er tour.

    Quand au 2 ème tour, il est après le 1 er que l’on arrête d’en faire un Argument en attendant.

  10. Tout vient peut être à point mais les mauvaises idées germent. Il n’est point besoin de se rabaisser au niveau d’une Morano ou d’un Lefebvre pour répondre à leurs attaques frontalement mais au contraire à avoir des réponses intelligentes, avec des arguments massues, tout en préservant le candidat qui lui doit se préparer à la ….guerre, économique et politique.
    Exemple : pourquoi critiquer le ridicule de cette convention UMP. Il suffit d’utiliser un exemple de mauvais calcul (ils sont légions) et de montrer que l’UMP a décidément du mal avec l’économie. Mais attention aussi à corriger les erreurs de calcul du programme PS version Hollande dans son état actuel pour ne pas se faire contrer.

  11. Il faudrait évidemment répliquer mais a minima… d’une petite vanne (le genre de perles d’ironie « à la FH ») vanne courte mais bien vue qui balayerait en quelque mots 3 ou 4 heures de bashing de la part de l’ump. Pour prendre une analogie rugbystique: solide en défense, on laisse l’adversaire s’épuiser ballon en main sur de nombreux temps de jeu puis on récupère le cuir et on joue au pied. En quelque secondes l’adversaire perd les dizaines de mètres qu’il avait peiné à récupérer et ça, ça fait mal !
    Autre stratégie possible en parallèle: le gentil flic et le méchant flic. Les rôles ont déjà commencé à s’installer. Martine et ses troupes dans le rôle (certes ingrat, mais au combien utile) du méchant flic, cognant la droite, critiquant leur bilan, mobilisant la gauche du ps… Et l’équipe Hollande en force de proposition, positive attitude (merci raf), au dessus de la mélée.

    A plus

  12. Etant donné que dans sept mois, le petit François se couchera également devant Merckel, on peut s’attendre à un quinquennat encore plus horrible que celui-ci.

  13. Je me suis fait (j’en ai le droit) la même réflexion. Plus d’une semaine passée et l’olibrius a déjà disparu du paysage ! Où es-tu, mon coco ? On ne se refait pas, on ne refait pas l’homme… le moule est cassé. Mou du genou je suis, mou du genou je trépasserais !
    Qu’il crève ! (il y a beaucoup à dire et à s’opposer en ce moment…)
    Vive les indignés, ce sont eux la vraie gauche !!!! Ils vont au carton contre le système qui broie, etc…

  14. J’ai dépassé les bornes, je tiens à m’excuser. Je ne souhaite aucunement que le maigre finisse sa vie à brève échéance.
    Qu’il vive sa vie jusqu’à sa belle mort !
    Qu’il soit président ou pas ne changera rien !

  15. OK Rouge. C’est bien de pouvoir le dire 😉
    Vraie gauche, fausse gauche….
    Je partage l’idée, mais mon avis est que la seule gauche dont il faut s’occuper, c’est celle qui va devoir gouverner.
    Et pour le moment, c’est vraisemblablement Hollande.
    Ça n’est pas non plus mon ideal, mais c’est là.
    Et je reste persuadé que dans la période qui vient, je dirais même pour un mois, il doit se faire rare et laisser les lieutenants prendre la parole.

Les commentaires sont fermés.