Quand Brassens est mort


Je me souviens du jour où George Brassens est mort. Nous étions en voiture, la R16 familiale. Mon père conduisait. Il aimait souvent chanter Brassens. A la radio, un journaliste annonça la mort du chanteur. J’avais 11 ans tout juste. J’ai réalisé que Brassens était finalement très vieux et qu’on ne l’entendrait plus.

Trente ans plus tard, je comprends que Brassens est mort jeune. Il fumait la pipe. J’ai longtemps fumé la pipe. Brassens disparu, nous avons laissé sévir Pierre Perret. On mesure souvent trop tard la conséquence des choses.

Un film récemment sorti, charmant au demeurant, retrace cette curieuse nostalgie trente ans après. Skylab. Fidèle à une époque, mon enfance, il me semble telle une chronique documentaire d’un autre temps, la préhistoire. Brassens en faisait malheureusement partie.

Publicités

16 réflexions sur « Quand Brassens est mort »

  1. Merci de nous rappeler un si grand chanteur qui a enchanté sans jeu de mot notre vie que nous soyons jeune ou moins jeune à son époque ou maintenant.

  2. J’aime bcp Brassens, comme tout le monde… il est toujours d’actualité, comme quoi le talent passe toutes les générations.
    Cet article m’a fait penser à une blague ‘sachant que le moussallion avait 11ans quel âge a Juan »…. Juan a 41, il est né en 1970…. Ce n’était pas le but de l’article certes, mais c’est ce à quoi il m’a fait penser….

  3. Peine de mort abolie le 9 Octobre 1981 , la « camarde » emporte Brassens le 29 . Lui , l’anar qui avait écrit « Le gorille » aura au moins vu l’aboutissement d’une longue lutte contre la barbarie institutionnelle !
    Les dinosaures n’ont pas disparu , il en reste au moins un .Effectivement « le temps ne fait rien à l’affaire »
    Bravo à Caramela pour sa démonstration mathématique . Mort de Brassens + R16 familiale à 11 ans = âge du capitaine ! lol

    1. Je suis nulle ce matin LOL LOL j’ai oublié cette autre grande date qu’est l’abolition de la peine de mort… quant à mon calcul, c du grand hasard, puisque j’ai oublié l’un des critrères essentielles, la R16, qui fait toute la différence… Je suis donc une nulle qui a de la chance… LOL LOL

        1. Caramela ,Oui , et en plus vous avez omis une chose , c’est que Juan a dit qu’il avait « 11 ans tout juste » ! Est-ce que c’est 11 ans pile poil , 11 à peine ou 11 ans passés de justesse ??? Terrible imperfection de la langue française qui fausse encore un peu plus vos calculs !

          1. Coup de grisou, ns considérerons que c’était 11 ans pile poil, à cet âge on compte les demis, s’il avait 11 ans 1/2 Juan l’aurait mentionné… LOL Juan est relativement précis ! Nos calculs sont donc justes « eu égard au fait » que d’ici deux mois il en aurait eu 12… il fallait bien trouver une fin digne et honorable à ce calcul qui semble avoir été « accepté » par Juan, le plus concerné, accepté et signé par un smiley ! ! ! LOL LOL

  4. il naviguait en père peinard sur la grand’mare des canards ….
    et quand l’un d’eux manquait à bord , c’est qu’il était mort

    le grand georges nous manque beaucoup

    1. Bob vous avez raison, hier c’était Jean Amadou qui nous quittait, aujourd’hui c’est Papa Maman la Bonne et moi, Robert Lamoureux ce si grand monsieur ! ! !

  5. Mes parents cachaient (du moins ils le croyaient) de nos chastes oreilles le disque « gare aux gorilles » et mes soeurs et mon frère l’écoutions sur le tourne disque dès qu’ils avaient le dos tourné….quelques minutes de bonheur !

    1. Sylvie, mon dieu quelle horreur, comment avez vous osé désobéir, comment avez-vous survécu à ce traumatisme, vous avez très certainement été traitée de « garçonnière »… terme tombé en totale désuétude qui était l’ignominie d’alors. Il semblerait que vous vous en soyez sortie, sans trop de mal… mais tout à fait entre nous compreniez vous bien tout, tout, pas moi qui faisais la même chose avec mon grand frère qui lui décodait !

      1. Je crois reconnaitre « la chasse aux canards » un régal…. »çà vous prenait là »

Les commentaires sont fermés.