Pourquoi se présenter à la présidentielle ?


Mon billet d’hier était inefficace, contre-productif car certainement mal écrit.

J’expliquais mon agacement devant la multiplication des candidatures pour la prochaine élection présidentielle.

Certains, comme Stef_paris ou Tythan ont cru que je dénigrais la légitimité de certains mouvements. C’est faux. Mélenchon, Poutou, Artaud, Dupont-Aignan, Boutin, Chevènement, et les autres représentent tous des courants, des idées, des positions. Mais pourquoi se présenter à l’élection présidentielle ? Un scrutin majoritaire à deux tours où l’on ne choisit qu’une personne.

Prenons le cas d’Eva Joly. J’en parle avec aise car je suis écologiste, ex-adhérent Vert 2006-2007. Fidèle soutien à chaque scrutin… sauf… sauf… sauf… à l’élection présidentielle. Il est évident qu’Eva Joly représente un courant. Mais que diable ! Pourquoi une présidentielle ?

Les esprits savants vous expliqueront que cette élection structure le paysage politique et « qu’il faut en être ».

Honnêtement, c’est juste n’importe quoi ET il y a d’autres voies pour « peser« .

En 1995, Chirac a été élu. Il a tellement « pesé » que deux ans plus tard, il était en cohabitation. Autre exemple, les écologistes. Mon camp se plante, se ramasse, se vautre à chaque élection présidentielle. Les écologistes, à chaque élection depuis 5 ans, ont cartonné au point de déstabiliser le grand PS. Alors… la présidentielle… ça a servi à quoi ? A rien. Au contraire, il a fallu reconstruire une légitimité électorale après un score proche des 2%.

Merci pour nous.

A l’inverse, une belle négociation électorale AVANT l’élection présidentielle, ou, à défaut d’accord, la pression, sont deux options largement plus efficaces. Pourquoi croyez-vous que le Parti socialiste et EELV se soient mis d’accord sur quelques circonscriptions pour les prochaines législatives ?

Maximiser le rapport de force pour l’élection qui compte, c’est-à-dire la législative, la régionale ou l’européenne, est une tactique assez évidente. Paradoxalement, nombre de candidat(e)s présidentiel(le)s hostile(s), comme moi, au principe même de cette élection monarchique, ne cherchent qu’à s’y présenter…. Allez comprendre.

 

 

Publicités

14 réflexions sur « Pourquoi se présenter à la présidentielle ? »

  1. Re-bonjour, effectivement, je me demande aussi ce que

    madame Eva Joly fait dans la »galère des présidentielles

    de la Vème ripoux-blicskaïa Monar-chic (blinq-pizzas à

    + D€ 180 millions d’€uros d’avions…) Bananière

    française JACOBIN€ »POURRIE,V€R-moulue

    €T sclérosée, »dirigée »par quelques…

    potentats, UN€ £ie qui ASSASSINE

    1 majorité de Français(es) SANS

    répondre des ses »ACT€$ ».

    Peut-être APPELLERA-T-elle AU VOTE BLANC MASSIF ?

    Les »médias »,GRASSEMENT subventionnés PAR FONDS

    (ARGENT PUBLIC, NOTR€ ARGENT, Français(es) cf.

    T.V.A…,€TC)d »€tat »POURRI, NE VOULANT PAS

    EN PARLER…? CECI SERAIT +TÔT SYMPA, il me semble, @+++

    N.b.: elle serait alors exonérée de toute collusion avec pareil

    « système », MEURTRIER* cf.Augmentation des suicides, chez

    les agricultrices/eurs, entre autres, qui POURTANT, DEVRAIENT

    +TÔT PENSER à NOUS RAVITAILLER LORS DU siège des

    « représentations de la Vème r.M.B.f…JACOBIN€ de l’€lysée » aux

    (sous-)préfectures en province POUR EXIGER leurs démissions

    TEL QUE LES Islandais(es) L’ONT FAIT en 2008 pendant 1 MOIS

    BLOCAGE des »dirigeants qui »après avoir vidés les frigos, ont du

    SE RENDRE & REMETTRE le pouvoir AU PEUPLE, à BIENTÔT :o)

    N.b.’: la Méthode Islandaise SE FAIT SANS grève(s) qui embêtent

    + les Français(es) MAIS BLOQUERAIENT & AFFAMERAIENT QUE

    les »dirigeant(e)s » jusqu’à REMISE de leurs démissions. + SYMPA !!!

    .

    (*) Je pense aussi aux S.D.F…( LOIN des $ANS Difficulté(s)…

    Financière(s) qui »dirigent… »la France COMM€ les pseudo

    représentant(e)s de la Vème »r.M.B.f… »). COMBIEN

    SONT MALHEUREUSEMENT

    décédé(e)s cette année ?

    …+.

  2. lol: FATIGANT à LIRE CE BILLET AVEC PLÉTHORE DE MAJUSCULES!

    Apprenez les règles de rédaction sur le net, merci

    B.A.

    1. Bien d’accord avec Nivobode et ses commentaires. Les commentaires de LOL sont tellement fatigants à lire que….on ne les lit pas. Beaucoup de place perdue!

  3. tu as raison , les verts ont négocié cet accors préélectoral avec le poids des 16% aux régionales
    demain cad en mai 2012, ils auraient du négocier avec 5% maxi
    et ils n’auraient surement pas eu 60 circonsscriptions dont 30 gagnables

  4. C’est la preuve que la coopération au développement politique dans son volet « candidature aux élections présidentielles » dans le Sud-Nord, plus précisement Afrique-France (Afrikfrance) fonctionnen à merveille! tenez en Répubique démocratique du Congo, il y a eu de candidats aux présidentielles, qui voulaient tout bonnement que leurs noms et leurs personnes (photos) soient connus partout dans ce vaste pays. Gagner ne leur disait rient: ils ne voulaient pas gagner, mais être connus! Aux législatives, ce pays-là detient le record du monde (Guiness Book of Records) avec presque 16000 (seize mille) candidats pour 15 sièges à pourvoir et une fiche électorale de 56 (cinquante-six pages) avec les photos de candidats. Un record que la France battra d’ici peu.

  5. Et imaginons, je dis bien imaginons, que notre peuple exédé se mette à favoriser les deux « extrêmes » (tout étant relatif vu le niveau de bouillie convenu entre les deux principaux tenants habituels) dès le premier tour, malgré la tentative des sondeurs et autres confisquers de démocratie réelle que sont les médias aux ordres, il ne resterait donc plus en lice que le Front de Gauche face au Front National. Il ne devrait donc plus y avoir de raison que les autres partis devenus minoritaires aient désormais de raisons de se présenter à la prochaine présidentielle, en suivant ce raisonnement Cà ne paraitrait pas un peu trop « secteur », voir anti démocratique, comme raisonnement pour lesdits petits partis comme le PS ? ARAMIS
    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/sale-temps-pour-les-faisans-687851

    1. @ARAMIS: ce n’est pour le moment qu’une vision de l’esprit, mais finalement pas si loin de la réalité. Il est très fréquent que les extrêmes se rejoignent si on suppose un cercle! D’autre par, le Front de Gauche et le Front national ont vis-à-vis de l’Europe nombre de points communs.

  6. Pour ce qui est de l’Europe, comment ne pas être méfiants quand on voit le niveau de confiscations en terme de droits enlévé au peuple légitiem et en principe « souverain » ainsi que la casse sociale qu’elle suppose et dont la clé de voûte était cette cochonerie de TCE enveloppé de pseudo social pour mieux endormir. Quand des personnes à la logique opposé observent un couché de soleil, ils ne peuvent dire autre chose que ce qu’ils voient, sans que cela en fasse des complices, comme le serinent les droitiers et leurs copinerie de fausse gauche. ARAMIS

    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/sale-temps-pour-les-faisans-687851

  7. Il y a un candidat qui est de plus en plus présent , c’est l’abstention , et j’ai bien peur qu’en 2012 il sera bien avant tous les autres!
    Je suis bien d’accord avec le fond de l’article de Juan . En France on attend les élections comme les enfants attendent le père Noël .
    Sarkozy avait pourtant apporté sa belle panoplie de Zorro ou de Robin des bois des riches ,il avait décidé de tout faire tout seul avec ses petits bras musclés , il a multiplié les pains contre les pauvres , a enrichi sa panoplie répressive en même temps que ses amis ..
    Il a apporté dans sa hotte un mégaphone pour le FN , vidé les caisses de l’état en même temps que les services publics …et il y a encore plus de 20% de Français qui croient encore en lui , et presque ( ou plus) de 45% qui lui écriront une belle lettre lui demandant de nouveaux cadeaux !
    Sincèrement Hollande peut-il être pire que lui ?
    Etre président d’un pays n’est pas être représentant syndical ou leader d’un quelconque mouvement ou pire d’un clan , ce qu’on reproche d’ailleurs à Sarkozy !
    Certes j’aimerais qu’on aie des lendemains qui chantent , que la misère n’existe plus , mais en attendant que les citoyens se décident enfin à chasser tous ces bourgeois parvenus , j’attends actuellement d’un président qu’il protège les pauvres et les plus fragiles et tant pis s’il égratigne au passage tous ceux qui défendent leurs privilèges faramineux même s’il ne met pas leur t^te au bout d’une pique !
    L’Angleterre pourtant prise en exemple depuis toujours par notre actuel pinocchio connait actuellement des grèves qu’elle n’avait jamais vues depuis Madame Thatcher !
    C’est dire si elle avait mis les ouvriers anglais à genoux pour un sacré bout de temps !
    Et chez nous , c’est ce qui nous attend , on accepte avec résignation tout ce qui nous tombe sur le coin de nez en ce disant qu’en 2012 tout va changer ….ou que tout sera pire !
    Alors on se précipite sur le dernier qui parle , celui ou celle qui l’ouvre plus que les autres , dont la loupe médiatique en a fait le héros du moment .
    On zappe, on zappe , on attend tels des frustrés que le messie veuille bien arriver , celui qui nous débarrassera de tous ces maux qui nous encombrent sans qu’on ait à faire le moindre effort que celui d’aller voter , .
    Il y a des différences fondamentales entre les idées de droite et les idées de gauche et je préfère 100 fois une gauche même « molle » à une droite très dure . Je n’ai jamais hésité une seule minute et je n’hésiterai pas non plus en 2012 ..en attendant le grand réveil citoyen ..mais çà …il me semble que le ressort reste à changer !

  8. On rappellera que le financement public des partis politiques dépend du nombre de sièges obtenus lors des législatives et du nombre de voix :
    « Désormais, la loi prévoit un financement public accordé aux différents partis, en fonction de deux critères cumulatifs : les résultats aux élections législatives, pour ceux qui ont présenté des candidats ayant ontenu au moins 1% dans au moins 50 circonscriptions, et le nombre de parlementaires. Ainsi, en 2004, le montant global versé aux partis et formations politiques s’est élevé à 73 235 264 euros dont 33 073 341 pour l’UMP, 19 660 452 pour le PS, 4 580 229 pour le FN, 4 544 246 pour l’UDF, 3 717 106 pour le PCF…En cas de non respect de la parité hommes-femmes pour la présentation de candidats aux élections, les formations sont pénalisées financièrement. Ce dispositif est complété par un strict encadrement du financement des campagnes électorales dont les dépenses sont plafonnées et récapitulées, comme les dons, dans un compte de campagne établi par un mandataire financier et certifié par un expert comptable, puis transmis à une commission spécialisée pour vérification. Enfin, afin d’éviter les cas, rarissimes, mais très médiatisés, d’enrichissement personnel liés à leurs fonctions, les élus sont tenus de déclarer l’état de leur patrimoine en début et en fin de mandat. » (http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/citoyen/participation/parti-politique/comment-partis-sont-ils-finances.html#)

    On comprend mieux pourquoi EELV cherche à tirer le meilleur parti d’une candidature gênante au premier tour de l’élection présidentielle mordant sur un électorat de gauche plus éclaté.
    Bon la partie sur l’encadrement du financement des campagnes électorales laisse songeur si l’on se souvient de la manière dont le Conseil Constitutionnel a validé les comptes de campagnes de Chirac et Balladur en 1995…

  9. Tout d’abord, il faut comprendre que l’élection présidentielle est la plus médiatique, celle qui offre une tribune pour exprimer ses idées. Ensuite, la proximité récente des législative lie finalement les deux élections pour faire passer des idées nationales puis des idées locales par la suite via les candidats locaux qui ne manqueront pas aussi de mettre en avant leur candidat national.

    Après, il existe deux types de parti : Des partis de pouvoir dont le but est de gouverner un jour et des partis d’oppositions ou d’idées dont le but est de « faire bouger les lignes » comme dit le CHe ou au moins de débattre de ces même idées. Jusqu’à présent, il y avait 4 partis de pouvoirs : PS, PCF, RPR et UDF. Les choses ont évolué vers l’UMP, le PS et un peu d’UDF pour finalement aboutir à un PS, UMP et MODEM même si la représentation de ce dernier est faible. le FN, depuis l’arrivée de Marine Le Pen se positionne comme un parti de pouvoir et le FDG a repris enfin le flambeau du PCF pour tenter d’y accéder. Du coté d’EELV, il y a deux mouvances : ceux qui veulent rester un parti d’idée et ceux qui veulent accéder au pouvoir ce qui provoque des discours contraires et des actes peu lisibles.

    Enfin les élections restent une compétition avec le risque de perdre. Avec la logique : je vais faire peut être moins de 5% donc je n’y vais pas, cela aboutira à un non débat dans cette présidentielle. Confronter les partis d’idées et les partis de pouvoir a l’intérêt de mettre en avant des sujets qui autrement seraient ignorés ou ne seraient abordés que dans les autres élections. Or, et Sarkozy l’a assez montré, le pouvoir présidentiel de la 5ème république crée les politiques gouvernementales, en dehors même des idées débattues dans les legislatives et autres élections locales. Donc, il est bien nécessaire d’avoir des petits et des grands candidats.
    Et puis avouez que le peu de place laissé à ces petits candidats par les médias ne devraient, normalement pas poser de problèmes aux « gros ». La fuite des électeurs vers ces petits candidats pose une question bien plus importante que celle de ce sujet : Pourquoi vont ils voir ailleurs comme par exemple vous l’avez fait avec EELV par le passé?

  10. Je pense que plus les Ecologistes se sont montrés indépendants (ou du moins
    ont simulé de l’être) du PS et plus ils ont fait des adeptes et des votants.

    On l’ a bien vu aux 1er tour des régionales quand leur discours s’est montré trop
    « servants » du PS les intentions de vote ont baissé en flèche et du coup
    leurs discours s’est fait d’un coup plus sévère.envers le PS et les voilà qui remontent
    rapidement.

    C’est incroyable ce sont les adversaires de EELV qui ont seriné que Eva Joly serait
    pilée et que l’on comprenait rien à ce qu’elle racontait. Or Eva Joly n’a fait
    que progresser sur ce plan et maintenant on comprend trés bien ce qu’elle dit
    et sa candidature donc avec en elle de défendre avant tout son camp EELV contre qui que ce soit de manière honnête et cohérente me semblait de mieux en mieux acceptée
    et elle pouvait fort bien décoller.

    Au lieu de cela EELV fait carrément allégeance avec des accords complètement
    bidons à la mode Aubry C. Duflot, totalement indépendamment de leur candidate
    Eva Joly. Il m’est avis que maintenant les citoyens ont compris que EELV n’est même pas
    autonome et ne vaut pas tripette.

    Autrement dit les Cadres d’EELV ont sacrifié tout leur Parti pour eux même
    avoir des sièges. Qu’importe leur « Groupe » putatif.
    Il ne vaudrait pas plus que celui du Nouveau Centre.

    Et le fait de promettre de « Peser » (nouvelle mode) est évidemment
    la pire des promesse c’est toujours une manière de justifier les manoeuvres égoistes
    électorales des cadres d’un mouvement au dépend des sympathisants naifs.

  11. Peut-être pour passer dans les journaux ?
    Quoi qu’il arrive, la démocratie d’aujourd’hui résulte dans une succesion de petit jeu et combat de pouvoir pour arriver premier.
    Les fondements même la démocratie ont atteint leurs limites.
    Il est temps de récupérer le bon et d’écire une nouvelle démocratie !

Les commentaires sont fermés.