L’écran plat, l’assistanat et le surendettement


Laurent Wauquiez sait être dangereux. Depuis le printemps dernier, il a décidé de placer son micro-mouvement de la Droite Sociale au coeur du débat anti-assistanant si cher à la Droite en général. Faire croire , à partir de quelques exemples évidemment « concrets » que les 8 millions de pauvres abusent du système financé par les moins pauvres est un objectif politique majeur en Sarkofrance.

Samedi soir dernier, Laurent Wauquiez s’est fait « clasher » par une Audrey Pulvar très efficace sur le plateau d’On N’est Pas Couché. Elle a notamment résumé cette stigmatisation anti-pauvre par une formule bien efficace, le « syndrome de l’écran plat ». A chaque rentrée scolaire, ces salauds de pauvres abuseraient de la prime de rentrée pour se rééquiper en écran plat…

Thomas Bronnec, de l’Express, évoque un autre sujet de préoccupation TV, rarement traité dans les médias par ces nouveaux chantres de la Droite dite Sociale: le surendettement.

Un écran plat, ça s’achète 21 euros par mois (pendant 29 mois), avec cette offre-ci. Ou 25 euros par mois, chez cet autre. Certaines mutuelles vous en proposent (incroyable, non ? S’acheter un écran plat grâce à sa mutuelle santé!); sans parler des distributeurs eux-même.

Laurent Wauquiez a peu d’idées sur le sujet. Son ancienne ministre de tutelle, Christine Lagarde, avait fait voter une loi qui assurait quelques maigres progrès. Mais le vrai combat reste à faire. Il est perdu d’avance. L’économie française vit sur la consommation et, notamment, le surendettement des plus fragiles.

Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas vu, je vous invite à voir (légalement) le dernier film de Philippe Lioret.

 

 

 

Publicités

11 réflexions sur “ L’écran plat, l’assistanat et le surendettement ”

  1. Lorsqu’il s’est agi de répondre à la question de L. Ruquier qui demandait
    ce qu’il allait faire des personnes qu’ils expulseront (!) (ce n’est peut-être
    pas le mot juste) pour favoriser les personnes qui ont un travail afin
    que ces derniers se trouvent + près de ce lieu (de travail), il ne me
    semble pas avoir entendu de réponse ; quand dans le même temps
    on restreint la possibilité pour les mal-logés de s’installer en mobil-home
    ou autre solution du « je n’en peux plus » !
    Le syndrome de l’écran plat – ouais en élargissant un peu on comprend
    qu’il s’agit de la densité de réflexion sur ces problématiques sociales –
    Le-maire-de-la-ville-de-la vierge-mère-sainte-bénie-et-cheminant-vers
    compostelle- n’a pas bien saisi la nuance.

  2. Et l’assisté le plus connu de France, le ci-devant Dassault qui nous coûte si cher avec ses avions depuis plusieurs décennies (que seule la France lui achète au prix fort), il n’en parle pas le Wauquiez ? Pourtant il a dû s’en acheter des écrans plats le papayvore patron du Figaro, avec nos impôts. ARAMIS

    1. même pas , il s’achète des 4×4 avec tourelle pour chasser (illégalement) en forêt de Rambouillet
      et n’est pas condamné car son avocat a plaidé qu’il n’avait pas le temps de chasser autrement

      HISTOIRE AUTHENTIQUE

  3. Prises d’otages et géométrie variable
    Cette fois, ça suffit. On va sévir ! Pour mater la grève des employés de sécurité dans les aéroports, une réunion de crise s’est tenue lundi à l’Elysée, annonce France Inter. Avec le président, le Premier ministre, et les ministres concernés (à l’exception du ministre des Transports, rappelé en urgence de Londres, mais malencontreusement retenu par un retard de train). Oui, une réunion de crise, comme pour la Libye (mais où est donc BHL ?) Pour suppléer les grévistes, 500 CRS et gendarmes seront mobilisés dès mercredi. « Ce sont des personnels de sécurité, ils seront donc parfaitement aptes à efffectuer des tâches de sécurité », explique l’ineffable Frédéric Lefebvre, sur France Inter. Nicolas Sarkozy veut qu’on arrête d’embêter les Français, relate avec conviction Jean-François Achilli, journaliste politique de France Inter. C’est vrai, enfin. « Les Français », qui ont trimé toute l’année dans des conditions difficiles, ont bien le droit de « souffler un peu » (Sarkozy encore, cité par Achilli).

    Le journaliste de la radio publique ne fait là que relayer la parole présidentielle. Mais sans aucune distance, aucun recul. Il y adhère parfaitement. Sans par exemple jamais se demander si l’expression « les Français » est la mieux adaptée pour désigner les passagers des aéroports lors des départs de Noël. Sans jamais se poser cette question: quelle est la proportion exacte de Français qui prennent l’avion pour aller « souffler quelques jours » pour les congés de fin d’année ? En d’autres termes, quelle fraction de la population exactement est affectée par cette grève ?

    Poser la question, c’est y répondre. A leur décharge, Sarkozy et Achilli sont victimes d’un effet d’évidence: les JT ouvrent sur les grèves des aéroports. Si l’impression de pagaille est si forte à chaque grève du transport aérien, c’est parce que ces grèves sont surmédiatisées par la télé. Ce qui déplace la question: pourquoi cette surmédiatisation ? Evidemment, parce que ce sujet est un marronnier. Mais aussi, disons-le, parce que les journalistes sont au coeur de cette fraction de la population, qui a les moyens de s’envoler pour les fêtes de fin d’année vers des cieux plus cléments. Imagine-t-on, par exemple, le même dispositif de crise quand une CAF ferme pendant deux semaines (1), pour résorber les retards de dossiers ? Imagine-t-on les envoyés spéciaux de Pujadas, en direct pendant quinze jours devant les grilles fermées ? Imagine-t-on des « rmistes pris en otage », pestant au micro contre la RGPP ? Jamais l’alliance, inconsciente mais objective, d’un système médiatique aux mains des dominants, et d’un pouvoir de droite, n’a été si évidente.

  4. Il est intelligent Mr Wauquiez….la preuve il sait raconter de belles histoires….et puis il a tellement d’imagination qu’il raconte comme çà sans réfléchir l’histoire de l’infirmière qui ne peut pas se loger…..alors que l’assisté, lui peut se loger…( c’est juste pour nous aider pour qu’on comprenne mieux !)
    L’infirmière, elle soigne la société….l’assisté il la rend malade (si si il a dit l’assistanat est le cancer de la société, j’ai « tout bien » écouté !)
    Je n’ose pas abuser de la bienveillance de Wauquiez à notre égard mais dans le cas d’une gentille infirmière (ma fille ) en couple avec un méchant assisté (mon gendre, tellement « méchant » qu’il n’a droit à rien) on les loge, on les loge pas, on les sépare….
    Il est intelligent Mr Wauquiez, il va bien leur trouver une solution…ou à défaut une jolie petite histoire….

  5. quelques commentaires :
    – pour comprendre ce que signifie acheter un écran plat, j’avais trouvé ce billet passionnant : http://lacourneuve.blog.lemonde.fr/2010/08/12/samira-et-la-strategie-de-lecran-plat/
    Bien sûr, tout le monde n’achète pas pour cette raison, mais tout le monde a probablement une « stratégie » vertueuse en tête, lors de l’achat, se tenir au courant, ne pas lâcher prise avec le reste de la société qui elle continue à acheter, etc. Bref, tout ce que Wauquiez se cache à lui même (voire pire : comprend mais ne veut pas que ça se sache).
    – il y aussi un problème quasiment mathématique : il suffit que peu de gens dans une grande population achètent un écran plat (c’est à dire : renouvellent leur matériel, comme cela est normal) pour qu’on ait l’impression que tout le temps, tout le monde dans cette population achète. C’est un biais de perception classique, qui ne pourrait être levé que par des données détaillées, qu’on n’a pas, qu’on n’a pas envie d’avoir (les obtenir suppose de faire des sondages, ce qui coûte cher) et même si on les avait le système d’information se prête peu à communiquer des résultats qui doivent être détaillés pour être fidèles, parce que « il faut divertir le spectateur ».
    Donc on préfère continuer à vivre dans le fantasme (ces oisifs qui achètent tous sans cesse et sans raison un écran plat avec leurs allocations)
    Wauquiez, tant d’études pour en être à ce niveau intellectuel… et on veut convaincre les gamins que travailler à l’école sert à quelque chose…
    Les sociétés de crédit ont bien sûr leur responsabilité, mais les accuser (à juste titre) fait passer à côté de ce qu’il y a de positif : tout le monde n’achète pas, et acheter est une stratégie vertueuse dans l’esprit de celui qui achète. (vraiment, lire le billet du Monde)

  6. @ ipso
    Nous parlions du « syndrome » de l’écran plat et non d’une stratégie que nous
    comprenons très bien car ces personnes ne doivent pas être, en plus,
    exclues des infos minimales leur permettant une possible réflexion.
    Pour disons 30 personnes qui achètent un écran plat, les autres en font
    une utilité différente. A ce compte là, lui LW vit au crochet de ces gens
    puisqu’il est payé sur les deniers du contribuable. Et, ces personnes n’ont
    j’en suis persuadée, pas toujours été dans la difficulté ou le chômage.
    C’est sans doute cela la nouvelle révolution : la politique comme intérêt
    pour son pays et non pour son portefeuille.
    Une chose dont je suis sûre c’est que ce Monsieur n’a le talent d’aucun
    homme ni femme politiques parfaitement éclairés sur les difficultés
    des personnes en situation précaire ou en passe de l’être pour lesquelles
    il serait indispensable de trouver des solutions viables et durables.
    Pas de leurre possible : il va s’attaquer aux classes moyennes basses.

  7. les assistés les plus chèrs de france et d’europe sont ……. les banques

    la bce vient d’abaisser substantiellementt leur taux dintérêt (25%) et met à leur disposition 500 milliards d’euros qu’elles pourront prêter avec un différentiel substanciel aux états

    vive le libéralisme qui ponctionne toujours les mêmes

  8. Mais Vauquiez, il s’en fou royalement des classes moyennes!!! son bouquin sert juste à essayer de grappiller quelques voix pour son prince car il sait que le pauvre ne votent presque pas et surtout très peu pour le monarque. C’est le genre de livre que l’on voit sortir pour les élections, pour se faire connaitre. Si on avait construit plus de logements sociaux on ne serait pas obligé de de choisir entre les catégories sociales et les opposer les unes aux autres.

Les commentaires sont fermés.