JournalistEs sexyEs, médias sexistes ?


Ma consoeur Olympe a lâché l’affaire. Elle ne chronique plus ces sempiternels palmarès étroits qui témoignent d’une paresse assez répandue. Ces palmarès peuvent frapper n’importe quel média. J’imagine les débats en conférence de rédaction d’un journal a priori sérieux:

« Quelqu’un a une idée un peu légère pour le numéro de fin d’année ? »

« Et si on faisait un palmarès des journalistes les plus sexy ? »

« Des femmes ? »

« Ben oui « 

« Notre lectorat est très masculins, ça peut marcher »

« Ouais, bof. On devrait laisser ça au site web »

« T’as raison, ça fera du trafic avec les mots clés. »

« Tu crois qu’on peut mettre des photos plus osées ? »

« faut pas déconner quand même. »

Et c’est comme ça que vous pouvez voter sur le site de l’estimé Premiere pour la journaliste la plus sexy de l’année. Allez comprendre ce qu’un tel « sondage » fait sur le site d’un magazine dit de cinéma…

 

Publicités

8 réflexions sur « JournalistEs sexyEs, médias sexistes ? »

  1. Ce serait sexiste si le même genre de classements n’était pas aussi fait à propos des hommes. Des hommes journalistes et même des hommes politiques : Valls, il parait, arrive en tête de ce classement.

  2. j’étais abonné à Première, j’ai arrêté quand ça a commencé à ressembler à l’enfant de Télé Poche et de Voici…

  3. Peut-être suis-je hors sujet ?
    La dictature de la « beauté » est un véritable scandale….
    Derrière l’affaire des prothèses PIP, j’ai été frappée par le nombre de femmes opérées (hormis celles qui l’ont été après un cancer)….combien d’entre elles sont des victimes psychologiques d’une société qui leur fait croire que pour « être une femme » il faut avoir certaines mensurations. Combien de femmes ont cru que les bonheur était au prix d’une opération avec anesthésie générale?

    Les medias ont une lourde culpabilité (certains diront responsabilités)….et les hommes sont en train également d’en subir les conséquences.

  4. @Sylvie75
    Oui, la dictature de la beauté est insupportable.

    Mais au fait, pourquoi VSD déclare Ségolène « tête à claques » ? Ils ne savent pas quoi faire des femmes politiques qui sont belles ?

    1. Ça y est le syndrome de persécution reprend…

      C’est juste une reprise d’un sondage qui reprenait les personnalités les plus sympas etc… et la personnalité politique la plus insupportable, et SR arrive loin devant.

      Pourrait-on objectivement trouver SR insupportable sans être traité de sexiste ? ce serait sympa, merci…

  5. @ Louise et Euterpe
    Le pire est la réponse de VSD face à la menace d’une plainte. VSD dirait donc « une vérité » puisque les chiffres du pseudo-sondage parlent.
    Vu la pertinence de la question, on ne peut qu’imaginer l’intelligence des sondés.

  6. tout à fait Juan , comme disait Coluche si on n’en achetait pas ça ne se vendrait pas. Mieux vaut donc ne pas trop faire buzzer.
    mais ça reste énervant

Les commentaires sont fermés.